Search

Les enjeux de la maturité spirituelle

Considérons 1 Pierre 2 :2 PDV : « comme des bébés qui viennent de naître, désirez le lait de la parole de Dieu. C’est un lait sans mélange. Alors, en le buvant, vous grandirez et vous serez sauvés. » et Hébreux 5 :12-14 PDV : « Vous aviez le temps de devenir des maîtres ! Mais maintenant, vous avez besoin qu’on vous apprenne de nouveau les premières vérités de l’enseignement de Dieu. Vous n’êtes plus capables de manger de la nourriture solide, vous avez besoin de lait. Celui qui continue à boire du lait, c’est un bébé. Il ne peut donc pas discuter de ce qui est juste. Par contre, la nourriture solide est pour les adultes… ».

Ces 2 textes nous présentent 2 états importants de la vie chrétienne. L’épître de Pierre nous montre que quand nous donnons nos vies à Christ, nous sommes comme des bébés et nous devons manger conformément à cette stature et l’épître aux Hébreux nous fait voir qu’il y a plus que le lait (premiers rudiments de la parole de Dieu) et qu’il est dangereux de ne vouloir se suffire que du lait. Il nous faut donc grandir pour être en mesure de manger de la nourriture solide (profonde révélation de la Parole). C’est là qu’on parle de l’âge adulte ou de la maturité spirituelle.

La maturité c’est un état de ce qui est mûr. La maturité spirituelle est l’état de développement complet des éléments spirituels qui constituent son homme intérieur. Parvenir à la maturité spirituelle consiste à devenir un Homme spirituel accompli selon la stature parfaite du Christ.

Comment et pourquoi atteindre la maturité spirituelle ?

1. Comment atteindre la maturité spirituelle ?

Pour pouvoir atteindre la maturité spirituelle, il est important de maintenir sa croissance spirituelle. Et cette croissance passe par un certain nombre d’éléments cités ci-dessous :

  • Le Saint-Esprit (Jean 14 :26) Le Saint Esprit est l’enseignant par excellence de tout croyant. Mieux que quiconque, Lui qui réside en nous, sait toute chose, même les choses les plus intimes de nos vies. Il sait nous assister comme il faut pour que nous grandissions en Christ et devenions matures spirituellement. Sans le Saint-Esprit, aucune maturité spirituelle ne peut être envisageable, car la chair prendra toujours le dessus et le croyant restera toujours à l’état d’enfant spirituel.
  • La prière (Luc 21 :36) :  La vie de prière assidue est l’exercice spirituel qui aidera le croyant à évoluer, à grandir spirituellement et aussi à tenir ferme contre la tentation du péché. Veillons donc sur nos vies de prière, prions fréquemment pour notre stabilité spirituelle et notre maturité.
  • La communion fraternelle (Actes 2 :42 ; Psaumes 133 :1) : La communion fraternelle est une chose très importante pour le croyant. Car c’est là qu’on s’aide mutuellement, qu’on s’encourage à continuer et à persévérer, et en plus de tout cela, on attire certaines bénédictions de Dieu sur nous. Un croyant solitaire se met en danger spirituellement, je dirai même qu’il est immature de vouloir volontairement faire chemin seul. 
  • La méditation et la pratique de la Parole (Matthieu 4 :4, Josué 1 :8, Jacques 1 :22) :  C’est pendant ces temps de méditation de la Parole que nous apprenons beaucoup de choses pour notre croissance spirituelle et surtout si nous allons jusqu’à pratiquer cela. 
  • Les épreuves (Jacques 1 :2) : L’ennemi nous tente, mais Dieu nous éprouve. Chaque épreuve de Dieu dans nos vies est pour notre croissance spirituelle, pour nous forger un caractère spirituel selon Lui. Il y a toujours quelque chose à apprendre de chaque épreuve, surtout de celles qui viennent de Dieu. Les épreuves de Dieu nous aident à grandir. 
  • L’engagement envers Dieu (Galates 2 :20) : La maturité rime avec responsabilité, prise de conscience. Tout commence par la prise de conscience de notre appartenance à Dieu, du fait que nous ne vivons plus et que c’est Christ qui vit en nous et que nous Lui appartenons désormais. Cette prise de conscience doit être permanente en nous, ce qui nous responsabilisera pour Dieu et pour Son œuvre.

2. Pourquoi atteindre la maturité spirituelle ?

  • Pour le Salut (1 Pierre 2 :2) : Pour le Salut, nous avons besoin de croître, de grandir afin d’être prêt(e)s. Nous avons tous commencé par le lait parce que nous étions enfants, mais le lait seul ne peut continuer à assurer la croissance d’un adolescent et encore moins d’un adulte.
  • Pour faire l’œuvre de Dieu (Matthieu 25 :30) : L’enfant a besoin de grandir pour ne plus rester sous la charge des autres, car lui aussi doit pouvoir faire l’œuvre de Dieu. Cela est très important pour l’avancement du Royaume de Dieu ici-bas. Demeurer enfants pendant longtemps peut nous rendre inutiles en tant que serviteurs aux yeux de Dieu.
  • Pour hériter des promesses de Dieu (Galates 4 :1) : L’enfant ne peut hériter des biens de son Père tant qu’il reste enfant. Il aura toujours besoin d’assistance pour pouvoir jouir de ce qui lui appartient. Ainsi en est-il de ces choses dont Dieu ne nous laissera jamais jouir si nous demeurons toujours des bébés spirituels.
  • Pour l’autonomie spirituelle (Matthieu 17 :17) : Le mature spirituel est principalement caractérisé par sa capacité à pouvoir se prendre spirituellement en charge. Il n’a pas besoin qu’on lui dise quoi faire pour sa santé spirituelle avant de le faire. Il apprend à développer une relation intime et particulière avec Dieu sans intermédiaire ni assistance ; ce qui lui donne une autonomie spirituelle qui par la suite lui permettra de prendre soin des autres, des nouveaux convertis et des faibles dans la foi.
  • Pour combattre spirituellement : L’enfant a moins de force, il est faible et est moins préparé contre l’adversité. Celui qui demeure enfant aura du mal à combattre contre Satan et toute son armée. Il aura toujours besoin qu’on l’aide pour des combats qu’il pourrait mener et remporter tout seul. Grandir spirituellement est une chose nécessaire pour le combat spirituel.

Grandir est une chose normale chez tous les êtres vivants. Naissant petit, tout être vivant doit grandir physiquement afin d’atteindre un état ou un niveau qui lui permettra d’accéder aux choses qui ne sont accessibles qu’aux adultes. Ce principe n’est pas qu’important dans le monde physique, il est plus que nécessaire dans la vie spirituelle du croyant qui a besoin de grandir (1 Corinthiens 13 : 11). La maturité spirituelle ne se juge pas en fonction du nombre d’années dans la foi ; tout dépendra de notre manière de mettre en pratique la Parole et de notre capacité à nous prendre tout seul en charge spirituellement.

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close