Search

Les ennemis du couple : une mauvaise gestion de l’argent.

Spread the love

Nous le savons, notre vie n’est pas seulement naturelle. Dans le monde spirituel, l’autre camp a une stratégie rodée. L’ennemi et ses démons ont une réelle détermination pour arriver à leur fin. Heureusement, nous avons la victoire en Jésus-Christ, Alléluia ! En revanche, connaître la stratégie de l’ennemi nous garde de nous faire voler, tout simplement. Il faut savoir que pour les ténèbres, le couple, le mariage est la cible à atteindre. Pourquoi ? Car de cette union céleste voulue par Dieu découle notre descendance, et donc des destinées précieuses pour accomplir l’œuvre de Dieu ici-bas. Une brèche importante peut être ouverte au sein du couple par une mauvaise gestion de l’argent. L’ennemi peut donc entrer et sortir, s’amuser, tirer les ficelles de notre mariage, sans le moindre problème, puisque cette porte, c’est nous qui l’avons ouverte.

Trouver la brèche

Dans beaucoup de couples, l’argent est un sujet de discorde ; il ne devrait pas en être ainsi. Il y a plusieurs mensonges et faux raisonnements que nous avons reçus de notre éducation et de notre culture, qui peuvent nous faire agir d’une manière non conforme à la Parole de Dieu.

La source de cette brèche provient du fait que nous avons oublié que l’or et l’argent appartiennent à l’Éternel, comme nous le dit la Parole dans Aggée 2:8 (LSG) : « L’argent est à moi, et l’or est à moi, dit l’Éternel des armées. » Si nous oublions cela, alors nos cœurs seront enclins à servir l’argent et l’ennemi viendra nous murmurer toutes sortes de faux raisonnements :

  • Le premier raisonnement vient généralement du fait qu’il y a toujours une partie plus dépensière que l’autre dans le couple. L’ennemi viendra donc souffler son esprit de division et tenter de tirer les ficelles de nos âmes pour séparer les comptes bancaires, faire entrer de la dissimulation, des mensonges et pire des falsifications. C’est très grave, car la Parole nous dit de veiller sur nos cœurs plus que toute autre chose. Les choses cachées sont faites dans les ténèbres. C’est une porte ouverte pour la division pour permettre à l’ennemi d’entrer dans le couple.

La Parole nous le dit dans Job 12:22 (LSG) : « Il met à découvert ce qui est caché dans les ténèbres, Il produit à la lumière l’ombre de la mort ». Si la dissimulation, qui n’est autre que le mensonge est motivée par l’envie, l’argent, alors quel Dieu servons-nous ? Mammon ou l’Éternel, notre Père, Dieu Tout-Puissant ? Jésus nous le dit dans Matthieu 6:24 (LSG) : « Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. »

Il est nécessaire de se poser les bonnes questions et de s’examiner soi-même pour contrer la stratégie de l’ennemi, afin de ne pas être comme Pierre qui a été utilisé par Satan dans Matthieu 16:23 (LSG) : « Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! Tu m’es en scandale ; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. » Par conséquent, nous aussi nous pouvons par nos cœurs mal disposés et notre regard détourné des hauts sommets, devenir son instrument. Il n’y a aucune condamnation, mais simplement une vérité à comprendre. Soyons vigilants, et usons du discernement que le Saint-Esprit nous donne, pour filtrer nos pensées.

  •  Le deuxième faux raisonnement serait de soupçonner le mal et installer l’austérité financière dans le couple sous prétexte que l’autre serait dépensier. Si mentir ouvre une porte, soupçonner le mal et devenir austère avec sa moitié, pour ne pas dire radin, ouvre également une large porte à la querelle et à la division. C’est avilissant pour l’autre partie que de se sentir infantilisée.
  • Le troisième faux raisonnement le plus courant est la comparaison des revenus. Parfois, la femme met en stand-by son activité pour éduquer les enfants et perd donc son revenu. Au lieu d’être honorée pour ce choix loin d’être simple, elle se retrouve rabaissée et le regard de son époux change ; comme si elle devenait un poids. L’offense et l’amertume s’installent aussi sournoisement qu’une mite dans la farine. A contrario, la femme peut gagner plus que l’homme et alors le respect qu’elle doit à son mari devient négociable, ou au contraire l’homme se sent inférieur. Tous ces éléments sont des flèches lancées par l’ennemi, il est nécessaire de les voir arriver de loin et de les arrêter avec le bouclier de la foi. Une foi qui renouvelle nos systèmes de pensées et nous ordonne de veiller sur nos cœurs.

Les conséquences

La première des conséquences sera la division dans l’âme et le cœur, puis dans le corps. N’oublions pas que nous sommes esprit, âme et corps. Si nous ne disciplinons pas notre âme, et ne laissons pas le Saint-Esprit nous réajuster, alors les portes des ténèbres s’ouvriront d’abord dans nos pensées, puis dans nos actes.

Le mariage est l’unité suprême créée par Dieu ; Genèse 2:24 (LSG) déclare : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. » Le plan initial de Dieu, avant la chute, était que cette unité soit totale et non partielle, qu’elle soit éternelle. Aujourd’hui, si nous laissons entrer la division dans nos cœurs ou nos pensées, alors nous péchons tout simplement. La Parole est très claire, Romains 6:23 (LSG) : « Car le salaire du péché, c’est la mort ».  Dès que nous laissons entrer la division dans notre mariage, nous sommes sur un terrain glissant, car nous entrons dans la stratégie des ténèbres. L’ennemi est là pour détruire. Cette brèche divisera d’abord nos cœurs et nos âmes, unis selon Dieu pourtant. Nous commencerons par la suite à raisonner avec rancœur, amertume et un esprit de querelle.

Le réel danger, c’est que l’éloignement devienne également physique et que par la frustration, l’une des deux parties commette l’adultère. Généralement, cela commence par une légère division mais en étant sur un terrain glissant et ne faisant pas le choix d’attraper la main de Jésus pour remonter et mettre en lumière ces mensonges, nous glisserons, glisserons et glisserons vers l’erreur fatale qui causera peines et douleurs voire la destruction du foyer.

Frères et sœurs, ne nous surestimons pas ; nous sommes des êtres humains. Comme nous le dit Paul dans Romains 12:3 (LSG) : « Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. » Ne nous croyons pas plus forts, ne croyons pas que nous avons raison d’agir comme cela, car l’orgueil précède la chute et l’humilité la gloire comme nous le disent les Proverbes 16:18 et 15:33.

La survie de ton mariage dépend de la lumière qui règne dans ton foyer, et cette lumière c’est Jésus. Lui et Lui seul peut renouveler nos pensées et déjouer les pièges tendus par l’ennemi.

Les solutions

Tout problème a toujours une solution. Rien n’est scellé, mis à part la Parole de Dieu. Dans la Bible, il nous est dit dans Romains 6:23 (LSG) : « Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. »

La vie éternelle nous est acquise, mais la vie Zoé au sein de notre mariage également. La solution demeure tout simplement en Jésus, en la Parole et en l’intimité que nous développons et entretenons avec la Trinité.

Voici quelques clés et principes conformes au cœur de Dieu et aux valeurs du Royaume des cieux, concernant la gestion de l’argent dans le couple :

  • En partant du postulat que l’or et l’argent Lui appartiennent, et que Jésus Lui-même nous a enseigné de cette manière dans Luc 20:25 (LSG) : « Alors Il leur dit : rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu », il est important d’apporter sa dîme, de donner ses offrandes et ses aumônes et de respecter l’économie du Royaume des cieux ; ça évitera de laisser à Mammon le trône de notre vie. En plaçant Dieu au centre de cette gestion, les pièges de l’ennemi seront bien plus visibles.
  • Au sein du mariage, il est important de fonctionner comme une équipe, la Parole nous le dit clairement dans Ecclésiaste 4:9-12 (BDS) : « Mieux vaut être à deux que tout seul. On tire alors un bon profit de son labeur. Et si l’un tombe, l’autre le relève, mais malheur à celui qui est seul et qui vient à tomber sans avoir personne pour l’aider à se relever. De même, si deux personnes dorment ensemble, elles se tiennent chaud, mais comment celui qui est seul se réchauffera-t-il ? Un homme seul est facilement maîtrisé par un adversaire, mais à deux ils pourront tenir tête à celui-ci. Et une corde faite de trois cordelettes tressées n’est pas vite rompue. » Il est donc important de définir ensemble la stratégie de nos finances, notre budget, en définissant nos projets, nos hobbies, etc. Car comme le dit le verset, si nous agissons seul et de surcroît dans l’ombre, alors nous serons facilement maîtrisés par l’adversaire. La Parole est claire.
  • La troisième clé, et la plus importante reste et restera la prière. Il y a parfois des situations que nous ne comprenons pas, des réactions de la part de notre moitié que nous ne comprenons pas non plus. Il y a aussi des maladresses que nous-même faisons, des faux raisonnements dans lesquels nous sommes et qui causent du trouble.

Face à ces difficultés, nous avons le meilleur des amis et des conseillers à nos côtés, pour nous révéler la vérité en douceur et avec amour, pour nous éclairer et nous rendre la vue. Demandons-Lui honnêtement et sincèrement ce qui ne fonctionne pas, repentons-nous et obéissons à Ses directives, tout simplement. Comme le dit Jésus dans Jean 16:7 (LSG) : « Cependant Je vous dis la vérité : il vous est avantageux que Je m’en aille, car si Je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si Je m’en vais, Je vous L’enverrai. » Il est parti pour que nous Le recevions. Il est une personne, parlons-Lui, demandons-Lui la Vérité sur nos situations, nos circonstances. Jésus est parti pour nous offrir ce précieux cadeau, ne l’ignorons pas.

Je prie qu’au sein de vos mariages, l’argent ne soit plus un sujet de discorde, de division.

Seigneur Dieu tout-puissant, souffle un vent de paix sur les foyers, que Ta justice révèle ce qui est caché et que la repentance inonde les cœurs meurtris. Papa, l’or et l’argent T’appartiennent, je proclame dans le nom puissant de Jésus, que ce qui Te revient de droit, Te revienne maintenant ! Que Tu ne pourvois pas à nos besoins pour que l’ennemi se faufile et divise ce que Tu as uni ! Oui Père, reviens au centre de nos finances, incline nos cœurs vers Ta sagesse venue d’en haut afin que la gestion de nos finances, qui sont en réalité les Tiennes, Te glorifie et T’honore. Je proclame qu’une divine multiplication de nos finances découlera de ce respect de l’économie du Royaume des cieux. Je plaide le sang de Jésus sur nos foyers et sur nos finances ! Plus aucune flèche de l’ennemi n’atteindra nos finances et nos mariages, car nous ne souhaitons qu’une chose, marcher selon l’Esprit et non la chair. Dans le Précieux Nom de Jésus-Christ, Amen.

3 comments

  1. bonjour ma soeur , moi je suis en fiancaile , mais nous voulons se marier , mais actuelment on ne peut pas car il y a eu trop de blessur coter finance ,le comportement envers l un et l autre ! comment regler tous sa pour passé au mariage

  2. Bonjour. C’est en cherchant un guide de prière pour retrouver du travail que je suis tombée sur ce article. La quête de la stabilité financière a détruit mon couple. Nous sommes chrétiens et nous n’avons pas suivi les sages conseils de gestion de Dieu. Notre passif émotionnel est lourd. Aujourd’hui je suis incapable de lui pardonner les mensonges depuis le début, les humiliations, le rejet, l’austérité et je sais que ce n’est pas la volonté de Dieu. Mais Dieu comprendra-t-il que je n’aime plus? Tout ceci a -t-il un lien avec le travail ?

    1. Bonjour chère sœur,
      La mauvaise gestion financière entraîne de grosses blessures, et bien souvent une avalanche de querelles et de situations en créant bien d’autres. Je te comprends pleinement. Mais notre Dieu est le Dieu de l’impossible mais surtout le Dieu du pardon. Il nous demande de relâcher ce pardon. Notre Père Céleste exige de nous ce pardon envers notre prochain, d’autant plus au sein du mariage. Je sais que trop bien à quel point cela peut être difficile, mais rien n’est impossible à notre Dieu, et rien n’est impossible à celui qui croit. Refuser de relâcher le pardon, étouffe le mariage mais surtout t’étouffe toi, t’empoisonne à petit feu. Le non pardon est comme le cyanure dans le sang. Ce sont des chaînes qui étouffent votre mariage. Jésus a brisé ces chaînes à la croix. Choisis de lui confier ces chaînes, toutes ces blessures, afin qu’il s’en chargent lui personnellement. Car tant que tu les garderas, serrées autour de toi, de vous, il ne pourra rien faire, car il ne force jamais. Choisis aujourd’hui de lui laisser le contrôle le plus total, de la résurrection de votre mariage, et des blessures du passé. Confie lui tes difficultés à pardonner et remets lui ton mari et son cœur. Se rapprocher, ensemble, de frères et sœurs compétents dans le coaching conjugal, serait une bonne décision. Gérer cette situation, seuls, peut-être très compliqué. L’ennemi aime isoler pour mieux détruire. Son attaque principale sera toujours la destruction des foyers. Demander de l’aide serait ainsi la plus belle riposte que vous pourriez faire.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close