Search

4 excuses qu’on se donne pour ne pas pardonner

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Aussi simple qu’il ne puisse paraître, l’acte de pardonner peut vite devenir pénible. Chrétiens ou non, beaucoup d’entre nous hésitons et éprouvons une certaine réticence lorsqu’on aborde ce sujet. Ainsi, on se donne des excuses ; on cherche des prétextes. C’est beaucoup plus confortable et facile mais plus que tout, notre égo est beaucoup mieux protégé de la sorte !

Voyons un peu dans cet article les 4 excuses qu’on a tendance à se donner le plus souvent pour refuser de pardonner. Si tu t’y reconnais, il est temps de changer !

1. Tu n’as pas vu ce qu’il/elle m’a fait ! 

C’est certainement l’excuse la plus courante : « Il a dépassé les bornes ! » « C’est grave ce qu’elle m’a fait ».

Bien que ce prétexte soit en partie compréhensible, tu ne dois en aucun cas t’y réfugier. Personne n’est parfait et nous commettons tous des erreurs, c’est un fait. « Oui, mais ce qu’il a fait est impardonnable ! » Que ferions-nous si Dieu agissait Lui aussi de la sorte ? Où en serions-nous aujourd’hui s’Il mesurait Lui aussi Son pardon ?

Quelles que soient nos erreurs et nos iniquités, Dieu a tout pardonné sans condition. Le sacrifice que Jésus a fait sur la Croix nous montre que rien n’est impardonnable. Alors, crois-tu être en position de faire le difficile ? Pardonne et libère ton cœur de cette amertume qui t’emprisonne depuis tant d’années.

Éphésiens 4 : 32 (LSG) « Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. »

2. Je lui ai pardonné déjà plusieurs fois

La deuxième excuse, c’est le fameux : « Ce n’est pas la première fois qu’il/elle fait ça, je ne vais plus tolérer cette fois-ci ! »

Luc 17 : 4 (LSG) « Et s’il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant : je me repens, tu lui pardonneras. »

Matthieu 18 : 21-22 (LSG) « Alors Pierre s’approcha de lui, et dit : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois ? Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. »

Tous les jours, nous péchons contre Dieu. Nous L’offensons et nous ne cessons de nous détourner de Lui. Mais à aucun moment Il n’a refusé de nous pardonner. La preuve ? Il continue de nous bénir, de nous protéger et de nous écouter. Il reste disponible 24/24 et 7j/7. Sa miséricorde est tout simplement sans limites !

Alors, au lieu de compter le nombre de fois où ton ami(e) t’a déçu, pense plutôt au nombre incalculable de fois où le Seigneur t’a pardonné.

3. Il ne changera pas, il va refaire la même chose.

Troisième excuse, tu refuses de pardonner sous prétexte que la personne ne changera pas et qu’elle continuera de te blesser. Ce que tu ne sais pas, c’est qu’en décidant de pardonner, tu te fais un cadeau et tu enlèves un poids énorme sur tes propres épaules !

Garder cette rancœur ne fait que cultiver en toi un sentiment de haine et d’amertume. Elle t’épuise et te rend encore plus vulnérable ! Plus les jours passent, plus ce sentiment amer se développe. Et crois-moi, c’est beaucoup plus lourd que ce que l’on pense. On se fait du mal alors qu’on a la clé pour en sortir.

4. Mais je lui ai déjà pardonné !

Cela te paraît peut-être étrange, mais c’est le prétexte préféré des chrétiens. C’est-à-dire ? Tu mens à ton entourage, tu te mens à toi-même car tu sais qu’il faut pardonner. Or, tu es conscient que l’acte de pardonner implique des choses beaucoup plus profondes.

Cela ne suffit pas de ré-adresser la parole à la personne. Ça va plus loin que le simple fait de lui lancer un petit sourire, quand on la croise. Pardonner signifie évacuer sa rancune, oublier le passé et aller de l’avant. Quand tu pardonnes, tu ne gardes plus rien en réserve !

Matthieu 6 : 14 (LSG) « Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi »

Quand tu refuses de pardonner, tu te prives de cette sensation agréable de paix, de légèreté et de joie au quotidien. La rancœur ne fait que nous alourdir le cœur et nous rend encore plus malheureux. Alors, pourquoi résister ? Accepte de pardonner comme Dieu l’a toujours fait avec nous. Offre un pardon inconditionnel et sincère. Laisse le Saint-Esprit purifier ton cœur et te guider dans ce processus. Sois béni(e) !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close