Search

Les noms de Dieu dans la Bible : Jehovah Raah, l’Éternel mon Berger

Si Jésus est appelé le Bon Berger, c’est parce qu’il existe une analogie entre les brebis et les hommes. Tout comme les brebis, les hommes ne peuvent pas vivre seuls mais ils ont besoin d’être rattachés à un troupeau. Faire partie d’un troupeau, c’est faire partie d’une église locale dont le pasteur, ou si vous préférez le berger a reçu de la part du Seigneur une délégation pour prendre soin du troupeau.

Dans leur nature, les brebis sont facilement désorientées, elles sont incapables de trouver des pâturages pour elles-mêmes, elles sont incapables de se débarrasser des différents parasites qui parfois les envahissent. Lorsque des prédateurs viennent les attaquer, elles sont incapables de se défendre. Elles peuvent tomber dans des pièges ou des fosses, ou même se retrouver coincées dans les buissons épineux desquelles elles sont incapables de se dégager. Par ailleurs, les brebis sont des animaux craintifs qui sont facilement stressés.

C’est la comparaison qui est faite entre l’homme et la brebis. Sans le berger, la brebis ne peut pas survivre. De la même manière, nous ne pouvons pas vivre ni nous épanouir sans les soins du Bon Berger.

Le bon Berger dans le Psaume 23

Le roi David, qui fut lui-même berger dans sa jeunesse, a écrit ce merveilleux Psaume 23 qui nous permet de comprendre de quelle façon le Bon Berger, Jésus, interagit dans nos vies.

1/ Le Bon Berger pourvoit aux besoins de ses brebis :

Psaume 23:1 – Cantique de David. L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien.

C’est une des caractéristiques du Bon Berger. Il pourvoit largement et généreusement à tous les besoins de ses brebis. Nous le voyons clairement dans les Évangiles lorsque Jésus pourvoyait aux besoins de ceux qui l’accompagnaient, et, lorsqu’à deux reprises Il a nourri de grandes foules, et chaque fois l’on a emporté des restes importants.

Philippiens 4:19 – Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ.

2/ Le Bon Berger donne du repos :

Psaumes 23:2 – Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles.

Se reposer dans de verts pâturages, c’est venir aux pieds de Jésus comme Marie l’a fait afin d’écouter Sa Parole (Lc.10:39). La Parole de Dieu est véritablement une nourriture pour nos âmes. Afin d’être en bonne santé spirituelle, nous avons besoin d’être nourris chaque jour par le Berger qui sait de quoi nous avons besoin.

Les eaux paisibles sont la caractéristique même de cette vie abondante qui jaillit de nos cœurs de par cette divine présence qui habite en nous, comme l’a prophétisé Jésus, jusque dans la vie éternelle (Jn.4:14). Ce sont des eaux jaillissantes qui procurent une paix profonde et surnaturelle qui nous est communiquée par Jésus le Prince de la paix.

3/  Le Bon Berger restaure et dirige :

Psaumes 23:3 – Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom.

Le Bon Berger restaure l’âme de Ses brebis, cela fait partie de Sa mission qu’Il a Lui-même décrite : guérir ceux qui ont le cœur brisé (Lc.4:13). Nous avons tous un besoin de guérison intérieure, de consolation et de restauration par rapport à notre vie passée, et le Seigneur a été fidèle pour l’accomplir par le ministère du Saint-Esprit. Tout au long de notre cheminement sur cette terre, nous aurons besoin d’expérimenter cette même restauration face aux inévitables épreuves et brisements de cœur qui ne manqueront pas d’être au rendez-vous de notre vie. C’est une chose qu’il ne faut pas minimiser. Trop de personnes se sont privées de cette grâce, et cela a produit par la suite en eux de l’amertume, de la frustration, de la colère et d’autres sentiments négatifs que le diable a ensuite exploités, afin de les faire dévier de ce sentier de la justice et les amener à commettre parfois des actions abominables, alors que nous ne sommes pas supposés quitter ce sentier dans lequel le Bon Berger veut diriger Ses brebis, à cause de Son Nom.

4/ Le Bon Berger protège ses brebis en tout temps :

Psaumes 23:4 – Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.

La vallée de l’ombre de la mort est un passage obligé pour chaque enfant de Dieu. Inutile de prier pour en être préservé.  S’il n’y a pas de mort, il n’y aura pas de résurrection et nous avons tous besoin de connaître et d’expérimenter cette puissance de résurrection comme l’apôtre Paul l’a dit : « Je connaîtrai Christ et la puissance de sa résurrection et la communion de ses souffrances… » (Phi.3:10).  Jésus lui-même a comparé cette expérience au grain de blé qui tombe en terre, qui meurt et qui  va porter beaucoup de fruits (Jn.12:24). Dans cette vallée de l’ombre de la mort qui est un lieu de tentation et de dépouillement, nous n’avons rien à craindre car le Divin Berger est toujours là pour nous.

La houlette dont il est question était un bâton avec l’extrémité recourbée afin de pouvoir aider les brebis à sortir des fosses ou des buissons épineux sans qu’elles ne se blessent. Quand au bâton du berger, il était fait non pour frapper les brebis mais pour repousser les prédateurs.

5/  La provision du Berger au milieu de l’adversité :

Psaumes 23:5 – Tu dresses devant moi une table, en face de mes adversaires; Tu oins d’huile ma tête, et ma coupe déborde.

Il y a une chose que le Bon Berger ne  supporte pas, c’est de voir une brebis sans défense se faire maltraiter. Alors que les adversaires s’agitent de différentes manières afin de la détruire, le Seigneur dresse une table infranchissable pour Ses brebis, sur laquelle se trouve des mets succulents.  Le Bon Berger veut que vous puissiez vous délecter dans Sa présence, plutôt que de vous inquiéter et de vous angoisser.

Afin de repousser les parasites qui venaient déranger les brebis, le berger les frottait avec de l’huile. Ces parasites en question, c’est l’image de l’adversité qui se manifeste par toutes sortes de pensées et de circonstances qui nous tournent autour et qui nous dérangent. C’est dans l’adoration, que cette onction descend comme une huile sainte sur nous. Psaume 92:11  déclare que cette onction nous donne la force du buffle. Quand nous recevons cette huile sainte, nos capacités naturelles sont rehaussées et cela fait déborder notre coupe.

6/  Le bonheur et la grâce qui accompagnent les soins du Bon Berger

Psaumes 23:6 – Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Éternel jusqu’à la fin de mes jours.

C’est la juste conclusion de ce psaume pour ceux qui remettent leur vie entre les mains du Bon Berger, qui marchent avec Lui, en parfaite harmonie et dans une totale confiance.

Le bon Berger dans le Jean 10

Dans l’Évangile de Jean au chapitre 10, Jésus se présente également comme le Bon Berger. En voici les caractéristiques :

1-  Le Bon Berger appelle ses brebis :

Dans cette parabole (Jn.10:1-5), la bergerie c’est l’image du monde. Jésus est venu pour appeler Ses brebis hors du monde. Le Seigneur a toujours désiré avoir un peuple à Lui, qui Lui appartienne, entièrement mis à part et séparé du monde et de l’esprit qui règne dans ce monde. Les brebis qui Lui appartiennent sont les brebis qui répondent à Son appel. Les choses ne sont pas plus compliquées que cela; elles connaissent Sa voix, répondent à Son appel et Le suivent. Les brebis entrent et sortent car elles n’ont pas été retirées du monde, puisqu’elles sont dans le monde pour servir de témoignage à ceux qui sont perdus.

Il y a cette promesse formelle de la part du Seigneur, celle de trouver « des pâturages »,  c’est-à-dire une plénitude de vie pour ceux qui appartiennent au Berger.

2- le Bon Berger et le mercenaire :

Quand Jésus déclare qu’Il est la Porte, Il est en train de dire explicitement qu’en dehors de Lui il n’y a pas de salut possible (Jn.10:7-13). Par ailleurs, Il dénonce l’imposture de ceux qui sont venus avant, les qualifiant de voleurs et de brigands.

  • La motivation du bon Berger

Le Bon Berger est venu pour donner Sa vie afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient avec abondance. La vie du bon berger dans le cœur des brebis c’est une promesse de plénitude, de santé, de prospérité et de réussite dans tous les domaines de la vie :

Colossiens 1:27 – à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l’espérance de la gloire.

  • La motivation du mercenaire

Contrairement au Bon Berger, le mercenaire, selon la définition que Jésus en donne, est quelqu’un qui profite des brebis, qui les utilise pour se faire valoir et qui fait passer ses propres intérêts avant ceux des brebis. C’est également quelqu’un qui prend la fuite quand les choses tournent mal.

3- Le Bon Berger rassemble

Le Bon Berger définit Son rôle d’unification du troupeau  par le rassemblement des croyants juifs et des croyants païens dans une unité parfaite, semblable à celle qui existe entre Lui et Son Père, par le lien inaltérable que représente l’amour divin. Un seul troupeau avec un seul Berger mort et ressuscité pour la naissance de ce troupeau, selon l’ordre reçu du Père.

Jésus est le Bon Berger qui a donné Sa vie pour Ses brebis. Il les dirige et les protège de toutes sortes de dangers et de prédateurs. Il leur donne une vie abondante et satisfaisante. Le Bon Berger prend soin de Ses brebis jusque dans la vie éternelle.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close