Search

Les noms de Dieu dans la Bible: Jehovah Tsidkenu, l’Éternel notre Justice !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Suite à certains événements passés dans notre vie, nous n’avons pas forcément toujours une notion exacte de ce qu’est vraiment la justice. Il nous est arrivé d’expérimenter ou de voir une justice à deux niveaux dans laquelle l’un est favorisé et l’autre brimé, où parfois les fautes sont mystérieusement pardonnées. Il est très important pour nous de savoir ce que la Bible enseigne à propos de la justice divine afin de pouvoir en bénéficier pleinement.

Dans un premier temps, il est important de faire la différence entre la miséricorde, la bonté et la justice de Dieu. Sur le mont Sinaï, Dieu se révèle à Moïse de la façon suivante :

Exode 34:6-7 : Et l’Éternel passa devant lui, et s’écria: L’Éternel, l’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent…

Mais qui ne tient pas le coupable pour innocent ! C’est quelque chose qui devrait rester pour toujours gravé dans notre cœur. Dieu nous aime véritablement, mais par sa culpabilité, l’homme s’était lui-même condamné à l’enfer, et ce n’est pas juste parce que Dieu est bon que cela a pu être changé par un simple claquement de doigts.  Il a fallu qu’un acte de justice  soit accompli.

La Justice de Dieu face à l’Homme pécheur

Certains pensent que même s’ils sont pécheurs, Dieu ne les enverra pas en enfer après leur mort. Pourtant, la Parole de Dieu dit qu’après la mort vient le jugement, et ce jugement pour ceux qui n’ont pas cru dans le Fils de Dieu, est la condamnation éternelle (Héb.9:27).

Jacques 4:12 – Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre…

Dans Sa parfaite justice, Dieu a dû condamner le péché en Jésus, afin que les hommes puissent être légalement sauvés et justifiés par la foi dans ce sacrifice parfait :

Romains, 8:3-4 – Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.

Ni nos efforts, ni nos bonnes œuvres, ni nos sacrifices ni même nos prières n’auraient pu compenser les péchés que nous avons commis. La Bible est formelle à ce sujet :

Romains 3:23 – Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu

Le prix payé pour les péchés des hommes, c’est le sacrifice de Jésus à la croix car sans effusion de sang, il ne peut y avoir de pardon (Héb.9:22).

Seul le sang de Jésus pouvait racheter l’humanité, car Jésus est l’Agneau sans tâches qui n’a jamais connu le péché. En d’autres termes, Dieu n’avait pas le choix. Pour sauver l’humanité, Il devait donner Jésus, car un pécheur ne pouvait racheter un autre pécheur et le sang des animaux ne pouvait pas non plus effacer les péchés, mais seulement les couvrir pour un temps. Il fallait que la justice de Dieu soit parfaitement accomplie.

Philippiens, 3:9 – et d’être trouvé en lui (en Christ), non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi

Nous pouvons ainsi avoir une parfaite assurance devant Dieu, sachant que notre rachat a été accompli selon les critères de la justice divine.

La Justice de Dieu en faveur de Ses enfants.

Tant que l’homme pécheur n’est pas né de nouveau, il pourra bénéficier de l’amour, de la compassion et de la miséricorde de Dieu en sa faveur, mais pas de Sa justice parce qu’il est coupable.

En venant sur la terre, Jésus nous a demandé de chercher premièrement le Royaume et la justice de Dieu (Mat.6:33).  Cela veut dire, premièrement naître de nouveau pour pouvoir entrer dans le Royaume de Dieu, et deuxièmement vivre dans la justice de Dieu, pour manifester cette justice et aussi en bénéficier.

Maintenant, c’est par notre foi que nous pourrons recevoir la manifestation de la justice de Dieu dans les affaires de notre vie. Dieu est et demeure éternellement un juste juge, cela est déclaré dans l’Ancien Testament:

Jérémie 11:20 – Mais l’Éternel des armées est un juste juge, qui sonde les reins et les cœurs. Je verrai Ta vengeance s’exercer contre eux, car c’est à Toi que je confie ma cause.

Ce verset nous montre que la justice de Dieu n’est pas expéditive, mais qu’au contraire, le Seigneur tient compte de tous les éléments afin de manifester Sa justice. C’est pour cette raison que nous devons faire appel à Lui, tout en nous assurant de notre innocence, car sinon quel jugement le Seigneur pourra t-Il rendre en notre faveur ?

La justice de Dieu s’obtient par la foi comme Jésus l’a enseigné dans l’Évangile de Luc 18:1-8:

Luc 18:7 – Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à Lui jour et nuit, et tardera-t-Il à leur égard? Je vous le dis, Il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-Il la foi sur la terre?

Le rôle de la louange.

Psaumes 22:4 – Pourtant Tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d’Israël.

Dans l’Ancien Testament, quand le roi siégeait, c’était pour rendre justice  à ses sujets. Cela veut dire que pour nous, ce ne sera ni au milieu de nos lamentations, ni au milieu de nos plaintes que nous pourrions espérer voir la manifestation de la justice de Dieu, mais au milieu de nos louanges.

La louange n’a rien à voir avec une flatterie hypocrite proférée avec une langue doucereuse afin d’obtenir une faveur quelconque. La louange c’est déclarer la bonté, la puissance, l’amour et la justice de Dieu, agissante en notre faveur. Louer Dieu, c’est proclamer notre confiance en Sa capacité à manifester Sa justice dans notre vie, car cela fait partie de Sa nature, pusqu’Il est Jéhovah Tsidkenu: l’Éternel notre justice!


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close