Search

Les pansements du cœur : 5 astuces pour vite guérir des blessures intérieures.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous avons tous connu ces difficultés ou ces histoires qui ont blessé notre âme. Celles qui ont laissé des cicatrices à notre être. Nous tentons souvent de les atténuer, de les faire disparaître par nos propres moyens. Malheureusement, ces blessures non guéries refont régulièrement surface à des moments décisifs de notre vie ; il arrive même qu’elles entachent notre quotidien et en prennent totalement possession.

Le livre de Joyce MEYER, Guérir l’âme d’une femme, comment surmonter vos blessures émotionnelles, énonce l’impact de ces blessures dans nos vies mais mentionne également quelques pistes pour apprendre à les surmonter et à les guérir. Je m’en vais partager avec toi quelques notions de Joyce Meyer qui m’ont particulièrement touchée, et qui je l’espère, t’impacteront également pour démarrer ou persévérer dans ton processus de guérison.

Pardonner

Je suppose que tu connais déjà cette notion de base qui demande de pardonner afin de commencer correctement un processus de guérison. C’est une priorité et une étape non substituable et non négligeable.

Plus facile à dire qu’à faire ? Bien évidemment, mais rappelle-toi que notre Père ne nous a jamais dit que cela serait facile ; Il nous a juste enseigné combien il est important de le faire pour nous libérer de la douleur. Jusque sur la croix, Jésus nous rappelle que le pardon ne se négocie pas ; il est lié indéfectiblement à l’amour. L’amour libère, le pardon encore plus.

Les blessures intérieures engendrent souvent des ressentiments néfastes à notre évolution, qui nous gangrènent progressivement. Nous devons impérativement nous détacher de tout cela pour notre bien-être et notre évolution.

Luc 6 :35-36 (LSG) « Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.  Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux. »

Lâcher prise

En toute circonstance, pardonner, avancer et guérir de ses blessures émotionnelles te demandera de lâcher prise à un certain moment. Tu n’y es pas arrivé de tes propres forces, alors comment faire ? Laisse à Dieu le contrôle de ton cœur et de la situation. Sois disposé à être guéri dans Ses conditions et non dans les tiennes.

1 Pierre 5 :7 (LSG) « et déchargez-vous sur Lui de tous vos soucis, car Lui-même prend soin de vous. »

Ne garder aucune culpabilité ni aucune honte

Ce n’est pas en alimentant ces ressentiments de culpabilité et de honte que tu arrangeras la situation. Sois plein d’indulgence et de compréhension envers toi-même. Ce qui est fait ne peut être effacé ; ta seule option est d’aller de l’avant. Dieu t’accompagne et te pardonne pour accueillir cette nouvelle saison de ta vie pleinement. Sois plutôt reconnaissant des leçons que la douleur t’a enseignées et tente de faire de ton mieux à l’avenir. Notre Père connaît nos failles, et pourtant Il continue de nous aimer et de nous accompagner dans chaque nouvelle étape, sans jamais nous juger donc pourquoi serions-nous aussi durs avec nous-même ?

« Il n’est jamais trop tard »

Tu peux tout recommencer, il n’y a pas de limites. Ce ne sont pas nos actes qui nous qualifient, c’est ce que nous décidons d’en faire par la suite. Quel que soit ce qui a pu se passer dans ta vie, sache qu’à partir du moment où tu souhaites et désires le changement, Dieu te le permet. Il t’accompagne, te guide et t’emmène vers ce qu’Il a de meilleur pour toi. En nous donnant Son Fils, Dieu nous a accordé la connaissance et la pratique du pardon dans nos vies. Il nous a donné la possibilité de recommencer et de réécrire notre histoire autant de fois que nous en aurions besoin, sans abus mais avec beaucoup d’amour et de compréhension face aux épreuves que nous pouvons traverser.

Avoir confiance en soi

« Ce n’est pas parce qu’elle diffère de celle que quelqu’un d’autre aurait prise, que votre décision est forcément mauvaise. […] Au lieu d’être votre pire ennemie, prenez la décision d’être votre meilleure amie. Cessez de vous détruire. »

Joyce MEYER

Aie confiance en toi, en tes choix et tes décisions. Ces moments comporteront sûrement des doutes, des échecs et des remises en question mais si tu restes accroché à la main de Dieu, il n’y aura rien qui pourrait t’empêcher d’atteindre ta guérison. Nous avons en nous cet instinct, cette voix du Saint-Esprit qui nous pousse à rechercher la guérison comme moyen de rédemption ; écoutons-la plus que tout autre chose.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close