19 Sep 2017
Home / DÉVELOPPEMENT  / Système de pensées  / Déceler en nous une mentalité d’échec

Déceler en nous une mentalité d’échec

La victoire et le succès. C’est ce que nous désirons tous. Et bien plus, c’est ce que Dieu planifie pour nous. Mais la route de la réussite ou de la défaite est tracée par notre

La victoire et le succès. C’est ce que nous désirons tous. Et bien plus, c’est ce que Dieu planifie pour nous. Mais la route de la réussite ou de la défaite est tracée par notre mentalité. Dieu rend le succès possible, maintenant ce sont nos actions qui le produisent. Comme nous l’explique le proverbe 23 :7, ce que nous faisons est la conséquence directe de ce que nous pensons. C’est dans la pensée que le succès se prépare et c’est également dans la pensée que la défaite se dessine. Voici quelques-unes des mentalités qui nous mèneront infailliblement à l’échec si nous ne nous en débarrassons pas.

 Proverbes 23 :7 car comme il pense dans son âme, tel il est.barre début darticle1

 

1. NE PAS COMMENCER

ne-pas-commencer-mentalité-échec-starting-block

Ne rien faire ne produit rien. Fin de l’équation. Certains ne commencent pas parce qu’ils sont paresseux ou procrastinent, d’autres sont pris dans les liens de la peur ou remplis de sentiments d’infériorité, et certains autres encore sont simplement vides de désir, de vision, de passion. Mais pour tous, le résultat est le même : nous ne pouvons pas récolter ce que nous n’avons pas semé. Si nous voulons que notre vie soit productive, il faut que nous commencions à nous lever et faire au moins le premier pas. Peu importe ce qui se tient entre nous et notre victoire, Dieu nous aidera si nous décidons de ne plus nous laisser arrêter par la paresse, la peur, ou tout autre arme que l’ennemi utilise contre nous.

 

2. NE PAS TERMINER

abandonner-tourner-le-dos-mentalité-échec

Outre ceux qui ne prennent jamais aucune initiative et ne commencent rien, vient s’ajouter ceux qui sont experts à commencer mais ne vont jamais jusqu’au bout de ce qu’ils entreprennent. Les raisons peuvent être multiples : le découragement, les désillusions, la paresse, le doute ainsi que toute espèce de faiblesses. Cette tendance à ne pas terminer les choses révèle l’instabilité émotionnelle que nous avons encore en nous. Nous commençons poussés par un trop plein d’émotions positives mais dès qu’elles disparaissent nous nous arrêtons en chemin. Reprenez vos études, terminez ce devoir, finissez de rembourser cette dette, aller jusqu’au bout de ce projet. Si vous vous êtes engagés dans une mission, reprenez du poil de la bête et retournez au travail. Nous n’accomplirons jamais rien si nous tournons constamment le dos et cédons aux difficultés. Les vainqueurs sont ceux qui vont jusqu’au bout, et non seulement cela mais qui vont jusqu’au bout et finissent plus forts, plus intelligents et plus capables.

 

3. SE JUSTIFIER

mentalité-échec-se-justifier-c'est-pas-ma-faute

La justification est l’ennemi numéro un de l’excellence et ne produit rien de bon. D’ailleurs une personne qui a tendance à constamment de justifier n’attire ni la faveur de Dieu ni celle des hommes. Nous sommes voués à l’échec si nous persistons dans cette voie. Dieu n’aime pas cette attitude de cœur qui nous garde dans la médiocrité. Le succès c’est d’avancer tout en faisant des progrès. Si nous trouvons en permanence des excuses pour expliquer pourquoi nous n’arrivons pas à faire ceci, pourquoi nous avons réagit comme cela, nous faisons obstacle à notre propre progrès. Quand il ne reste plus rien ni personne à accuser pour nos erreurs, nos mauvais comportements, nos maladresses, nos faiblesses et notre médiocrité, alors nous commençons à accepter l’idée parfois douloureuse, que le problème vient, au moins en partie, de nous-mêmes. Une fois que nous nous rendons compte de cela, nous sommes  prêts à faire les changements nécessaires pour changer la situation et faire un bon en avant.

 

4. SE VICTIMISER

calimero-mentalité-échec-se-victimiser

Autre fléau qui touche la majorité de la population terrestre. La nature humaine aime se justifier elle-même et accuser les autres. C’est toujours de la faute de quelqu’un. C’est une pensée qui nous entraîne dans un cycle de défaites chroniques et nous enfonce progressivement. Comprenons une chose : personne ne nous doit rien. Et nous devons obliger notre âme à se nourrir de cette pensée si nous voulons en finir avec la victimisation. Arrêtons de penser « un tel m’a fait ci », « un autre m’a fait ça », « je suis trop blessée, je souffre », « j’ai pas la bonne couleur, la bonne origine », « on ne veut pas m’aider », « personne ne m’aime », « j’ai essayé mais j’y arrive pas », « c’est trop dur » etc. Laissons la mentalité de Caliméro à ceux qui ont décidé de rester en bas. Prenons le bouclier de la foi et l’épée de l’esprit qui nous permettront de remporter tous nos combats.

 

5. AVOIR DES PROBLÈMES RELATIONNELS

dispute-entre-amies-problèmes-relationnels-mentalité-échec

Réussir sans les autres n’existe pas. Dieu nous fait réussir par les autres et pour les autres. Les Robinsons Crusoé de notre société sont les personnes qui ont le moins de succès. Notre bien-être personnel dépend des gens qui nous entourent. Que nous le voulions ou pas, tout tourne autour de nos relations. Et l’autosuffisance qui naît de notre orgueil ne nous emmènera pas bien loin.

Matthieu 5 :23-24

Si donc, au moment de présenter ton offrande devant l’autel, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis tu reviendras présenter ton offrande.

Aux yeux de Dieu nos relations avec les autres ont une telle importance qu’Il nous dit que si nous venons dans Sa présence et que nous nous souvenons que nous sommes en froid avec quelqu’un, nous devons d’abord aller nous réconcilier avec cette personne. Il est normal de temps à autre d’avoir quelques petits accrochages sans grande importance avec les gens que nous côtoyons. En revanche, se disputer souvent, avoir du mal à pardonner, garder des offenses dans notre cœur, avoir du mal à s’adapter aux gens différents révèlent de grandes failles de caractère chez nous. Nous devons les traiter rapidement si nous ne voulons pas que cette gangrène se propage.

Voici un article qui revient en détail sur l’importance de nos relations. ICI

 

6. ÊTRE CONCENTRÉ SUR LE NÉGATIF

être-concentré-sur-négatif-mentalité-échec

La négativement ne produit pas de résultats positifs, c’est impossibles. Comment pouvons-nous à longueur de journée penser des choses négatives et être étonnés de ne pas réussir ?

Proverbes 23 :7 car comme il pense dans son âme, tel il est.

Ma vie est l’exact reflet de mes pensées. L’extérieur est la manifestation de ce qui se passe en secret à l’intérieur de moi.

Certains d’entre nous avant même d’avoir commencé, nous réfléchissons déjà à toutes les raisons pour lesquelles ça ne va pas marcher. D’autres ont un inventaire de tous leurs défauts, leurs faiblesses et leurs incapacités. Pour beaucoup, nos yeux sont rapides à voir le mal et aveugles en ce qui concerne le bien. Dix personnes nous font un compliment et une seule ne nous en fait pas et nous retenons celle qui ne nous a pas fait de compliment! Lorsque notre ami nous fait UNE ou DEUX choses qui ne nous plaisent pas, nous remettons toute la relation en question ! Avons-nous si vite oublié les journées passées à rire ensembles ? Les fois où cette personne nous a aidé, consolé ou payé le restaurant ?

 

1 Corinthiens 14 :20 Frères et sœurs, ne raisonnez pas comme des enfants. Pour faire le mal, oui, soyez des bébés, mais pour réfléchir, soyez des adultes.

La Bible nous encourage à être comme des bébés en ce qui concerne le mal. Un bébé n’a même pas conscience du mal. Nous devons oublier facilement le mal, que ce soit les pensées mauvaises que nous avons en nous-mêmes ou le mal que les gens nous font. Le mal ne doit pas remplir notre tête et nos émotions sinon nous finirons par faire du mal. C’est inévitable : car comme il pense dans son âme, tel il est (Proverbes 23 :7).

 barre début darticle

3 Jean 1 :2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tout point de vue et sois en bonne santé, à l’image de ton âme.

La clé du succès ce n’est pas changer ce que je fais, mais plutôt ce que je pense. Et de ce que je pense découle naturellement ce que je fais. Notre vie commence à prospérer lorsque notre âme, c’est-à-dire nos pensées, notre volonté et nos émotions commencent à prospérer. Nous ne pouvons pas attendre de réussir pour se sentir bien. La machine ne fonctionne pas dans ce sens là. Je décide de me sentir bien, de penser bien et alors je vais avec assurance réussir. L’échec n’est pas une fatalité, il est un enseignement efficace pour ceux qui savent en tirer des leçons. Mais toutefois ne campons pas dans le camp des perdants, notre place n’est pas là-bas. Dieu nous a crée  pour trois choses : la victoire, uniquement la victoire et toujours la victoire.

m.simeon@frequencechretienne.fr

Ma passion ? Dieu. Ma vocation ? Entendre et transmettre. Mon rêve ? Vous voir vivre le vôtre. Journaliste de formation et chrétienne pleinement engagée, je milite avec ma plume pour les intérêts de l’Évangile de Christ. Parce-que le Royaume de Dieu a besoin de disciples intègres et capables, des leaders dominants qui n’ont plus peur de sortir des murs de l’église et aller à la conquête du monde. Parce-que ces leaders c'est vous. Retrouvez-moi sur mon blog www.maishasimeon.com

Review overview