Search

L’esprit de Noël: une grande joie !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Beaucoup de personnes se demandent s’il faut fêter Noël. Elles se demandent également si la date à laquelle nous devrions fêter Noël est bien le 25 décembre ou serait-ce une autre date. Quand nous fêtons Noël, nous ne fêtons pas une date mais plutôt un événement. En fêtant Noël, nous souhaitons pas non plus un joyeux anniversaire à Jésus, donc la date n’a qu’une importance très limitée. Nous ne savons pas si vraiment Jésus est né le 25 décembre.

 » … Je vous annonce une bonne nouvelle qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie. » (Lc.2:10)

En fêtant Noël, ce n’est pas seulement la naissance de Jésus que nous fêtons, mais c’est aussi la raison pour laquelle Il est venu sur cette terre. C’est pour cela que la date n’a pas vraiment une grande importance. Nous fêtons la venue du Sauveur dans ce monde et tout particulièrement dans notre vie.

Si Jésus n’était pas venu, nous serions toujours dans nos péchés, dans les ténèbres et sans aucun espoir. Il y a dans l’Évangile de Luc 1:67-79 une magnifique prophétie qui est donnée par Zacharie le père de Jean-Baptiste. Jean-Baptiste, le cousin de Jésus était celui qui avait été envoyé par Dieu pour préparer le chemin du Seigneur. Il annonce différentes choses, concernant notre salut et les raisons pour lesquelles nous devons nous réjouir. C’est la pleine restauration de notre position d’êtres humains créés à l’image de Dieu, pour marcher avec Lui et accomplir Ses œuvres.

1) Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis:

Celui qui nous hait et qui veut notre perte c’est satan. Jésus est venu pour nous délivrer de son emprise et de sa domination sur notre vie.

La venue du Sauveur était une promesse faite par Dieu par le biais des prophètes des temps anciens. C’est l’accomplissement de l’Alliance qu’Il avait faite (et se souvient de Sa Sainte Alliance avec Abraham [v.73]).

2) Nous pouvons désormais Le servir sans crainte:

Dieu nous a délivrés de nos ennemis par Son Fils Jésus-Christ, afin que nous puissions retrouver notre dignité et aussi que nous puissions être réintégrés dans notre vocation d’origine: marcher avec Dieu dans la sainteté, la justice pour Le servir et collaborer avec Lui dans une parfaite harmonie et amitié. [v.74-75]

Quand nous avons reçu dans notre vie cette bonne nouvelle et qu’elle a produit son effet en nous faisant naître de nouveau, nous sommes alors saisis d’une joie inexprimable. C’est une joie pleine de gloire, c’est la joie de notre salut.

Non seulement nous avons été sauvés de l’enfer et de la perdition éternelle, mais encore, ici même sur cette terre, nous pouvons vivre dans la dimension glorieuse des enfants de Dieu. Être la tête et non la queue, être au-dessus et non pas en-dessous. Cela veut dire être en mesure par la grâce de Dieu de pouvoir surmonter et dominer toutes les circonstances de la vie, à cause de Celui qui nous a aimés et qui est venu habiter dans notre cœur par le Saint-Esprit.

La joie du salut, c’est de savoir que nous ne sommes plus seuls car Jésus est avec nous tous les jours, même jusqu’à la fin du monde; c’est de savoir également que nous sommes aimés d’un amour sans égal.

Alors fêtons Noël tous ensemble et réjouissons-nous de cette joie qui vient du ciel.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close