17 Dec 2017
Home / CROISSANCE SPIRITUELLE  / Vers la maturité  / L’IDOLÂTRIE: l’ennemi N°1 du chrétien

L’IDOLÂTRIE: l’ennemi N°1 du chrétien

Je tiens à vous avertir, cet article risque de vous choquer légèrement. Mais mon but n’étant nullement de satisfaire l’homme mais de mieux le guider quant à sa relation avec le Seigneur. Je vous parle

Je tiens à vous avertir, cet article risque de vous choquer légèrement. Mais mon but n’étant nullement de satisfaire l’homme mais de mieux le guider quant à sa relation avec le Seigneur. Je vous parle de l’ennemi #1 du chrétien au sein de sa propre vie. Un concept qui n’appartient pas au monde mais bien à ceux qui connaissent Dieu et, malheureusement, peu sont ceux qui ne sont pas concernés par cela.

Je sais que cela pourrait fâcher quelques religieux ou personnes ne désirant pas quitter leur mode de vie malgré le fait qu’ils soient au Seigneur. Dans une suite de trois articles, j’aimerai vous présenter trois ennemis plus que présent dans la vie du corps de Christ. Croyez bien que les trois ont fréquenté ma propre vie, et c’est pour cette raison que je me permets aujourd’hui de vous les partager. Je suis certes une enfant de Dieu, mais je suis également une humaine imparfaite, tout comme vous. Peut-être que cet article pourrait ne pas vous toucher, ou au contraire, vous amener à faire le point au sein de votre relation avec le Seigneur.
 
Un de nos ennemi est l’idolâtrie. Mais, chers frères et sœurs, l’idolâtrie n’est le fait de se mettre à genoux devant une statut de bois, de pierre ou de marbre… Non, cela est bien plus profond que cela. En fait, l’idolâtrie est toute chose qui discute avec Dieu la place ou notre attention dans notre cœur, les choses que nous voulons faire, avoir, les places où nous désirons aller à tout prix.
 
La chose est qu’il n’y a qu’un seul message : CHRIST, LA CROIX, LA RESURRECTION, nul autre. Bien des fois, au travers de notre vie chrétienne, nous sommes à la recherche de plus (de l’argent, un mari, de puissance, un meilleur travail, de visibilité en affaires etc.). Je ne dis pas que cela est mal d’avoir plus, ne vous méprenez surtout pas. Mais ma question est celle-ci : tout ce que nous faisons, faisons-le-nous réellement pour Christ ou pour nous ?
 

1 Corinthiens 10.31 Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu

 

Colossiens 3.17 Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père. 

 
Les plus laxistes et « ouverts » pourraient me dire : « Leslie, tu es trop radicale ici, franchement, on ne va pas toujours dire que c’est pour la gloire de Dieu ou au nom de Jésus, on va nous prendre pour des fous! » Je ne sais pas car Christ était pas mal radical en son genre, ne trouvez-vous pas ? Avez-vous oublié le passage à la croix, sur laquelle Il a subit la plus grande douleur que nul n’a jamais vécu ? En fait, nous devrions nous poser les bonnes questions.
 
1. Aimons-nous Dieu pour ce qu’Il est ou ce qu’Il fait ? Après tout, le fait d’être chrétien nous apporte certains avantages n’est-ce pas, surtout si l’on s’appuie sur les promesses en Deutéronomes, ainsi que dans celles du Nouveau Testament. Nous pensons (pour une grande partie d’entre nous) que Dieu fait pleuvoir Ses bénédictions plus sur Ses enfants que sur les autres… Ceci est un mensonge. Dieu fait pleuvoir Ses bénédictions sur tous (même ceux qui ne croient pas en Lui).
 

Mat 5.45 Ainsi vous vous comporterez vraiment comme des enfants de votre Père céleste, car lui, il fait luire son soleil sur les méchants aussi bien que sur les bons, et il accorde sa pluie aux justes comme aux injustes.

 

2. Nous Ses enfants, l’aimons-nous vraiment ? Certes, nous ne pouvons pas l’aimer autant qu’Il nous a aimé (Il nous a aimé le premier et de surcroit, a donné Son Fils pour nous). Nous devons comprendre une chose vitale cependant, Dieu est un dieu jaloux !

 

Exode 20.5 ET Deutéronomes 5.9 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent.

 

Jaques 4.5 Croyez-vous que l’Écriture parle en vain? C’est avec jalousie que Dieu chérit l’esprit qu’il a fait habiter en nous.

 
Sa jalousie n’est pas comme celle de l’homme, qui est vengeresse ou violente. Non celle de Dieu agit plus simplement. Dieu ne partage pas le cœur de l’homme avec qui ou quoi que cela soit (cela ne veut pas dire que nous devons cesser d’aimer ton époux(se), tes enfants ou tes amis, ne soyons pas religieux svp et comprenons bien le point).
 
Exemples :

– Aimer son mari, sa femme, ses enfants plus que LUI

– Poursuivre la renommée et la gloire

– Sa forme physique, son compte bancaire etc.
 
En fait dès que nous aimons une chose plus que Dieu et que nous la mettons devant nos yeux, entre Lui et nous… Dieu se retire pour nous laisser avec notre idole. Oui Dieu est un gentleman. Voici comment il agit lorsqu’Il est jaloux… Il quitte la place. Comment savoir si nous avons des idoles ? C’est assez simple. Il arrive parfois après nos temps de prières que nous nous sentons vraiment haut sur la montagne, puis au cours de la journée, notre idole revient devant nos yeux et peu à peu nous nous sentons redescendre sur terre, dans la vallée, nous sentons que Sa gloire s’est retirée. Oh, au début, nous n’arrivons pas à l’interpréter et nous nous disons, que c’est normal, qu’après durant la journée, la vie reprenne son cours… Eh bien non, cela ne l’est pas. Nous devrions être sans cesse remplis de Lui. Reprenons Jacques 4.5.
 

Jaques 4.5 Croyez-vous que l’Écriture parle en vain? C’est avec jalousie que Dieu chérit l’esprit qu’il a fait habiter en nous.

 

Si le Seigneur n’est pas le Seigneur sur tout, alors Il n’est pas le Seigneur du tout.

 
Je ne dis pas qu’être riche et heureux est mauvais, que la célébrité en tant que chrétien ainsi que les promotions nous sont interdites…. Non mes frères et sœurs. Mais nous devons faire la différence entre nos besoins et les conséquences de notre foi. Nos réels besoins devraient ceux-ci :
 
– Être remplis de Son Esprit

– Pouvoir être à Ses pieds

– Désirer demeurer en Sa présence

– Lui ressembler

– Agir comme Lui avec Son cœur

– Avoir Son caractère

– Être guidés par Lui-seul, Jésus-Christ & le Saint-Esprit

 

Maintenant qu’elles sont les conséquences d’une vie remplie de l’Esprit-Saint de Dieu ?

– L’abondance (pour mieux bénir les autres et semer encore plus dans le royaume de Dieu)

– La santé (de notre esprit, notre âme, notre corps)

– La multiplication de nos talents (pour l’édification de Son corps et de Son royaume)

– La compassion pour les âmes
 
3. Si notre cœur possède ou désire en premier lieu d’autres choses que Dieu, où Dieu trouvera-t-Il de la place pour se loger dans notre cœur ?
 
4. Pourquoi allons-nous à l’église ? Pourquoi, bien des gens vont d’église en église ? De conférence en conférence ? Pour trouver Dieu ? Non, pour trouver une parole prophétique, une confirmation, une place où ils pourront œuvrer, où leur leadership sera reconnu, là où ils pourront enfin prêcher (ou briller devant les hommes en prêchant).
 
5. Que demandons-nous vraiment dans nos temps de prière ? Plus de choses de ce monde (les choses terrestres) ou tout simplement demandons-nous à Dieu de Le voir et de Le rencontrer ?
 
6. Son amour est 100% pour nous, mais le nôtre ?
 
Bien trop souvent, nous n’avons pas de temps pour Dieu. Soyons vrais et honnêtes
 

Matthieu 6.33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

 
Frères et sœurs, enlevons les idoles de nos cœurs et faisons le point. Car nous pouvons aller à l’église et manque le bateau en passant à côté du plus important CHRIST, notre marche avec Lui, notre amour pour Lui, notre passion envers Lui ainsi que le fait d’être avec Lui pour l’éternité. Maintenant s’Il nous donne et nous permet des choses en plus dans nos vies, alors gloire à Dieu… Mais les bénédictions et les conséquences obtenues ne sont pas le point…Le point est :
 

CHRIST + LA CROIX + LA RÉSURRECTION

l.passerino@frequencechretienne.fr

<p>Experte en gestion d’équilibre de vie, atteinte des objectifs ainsi que pour les couples mariés. J’équipe et enseigne la femme de Dieu au sein de son identité, appel et unicité. Je l’aide également à transformer son mariage en un couple réellement passionné. Je suis sans tabou, aime incroyablement le piment fort et ne peux passer ma journée sans louanges dans mes oreilles. Catalyseur de changement pour Christ, je vis au Canada et travaille avec la femme chrétienne francophone au travers du monde. Osez aller plus loin, car le monde a besoin de la lumière en vous. Retrouvez-moi sur http://lesliepasserino.com</p>

Review overview
1 COMMENT
  • Ruth décembre 1, 2017

    Merci beaucoup pour ce message qui me fortifie et me bénit abondamment. Que Dieu vous bénisse et vous accorde encore plus de connaissance de sa Parole au nom de Jésus-Christ!

POST A COMMENT