Search

Mettre du temps à part pour méditer la Parole de Dieu

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Le temps ; un de nos compagnons de route favori. Il nous permet de voir (et entrevoir) le large panel de possibilités que nous avons ; cependant nous n’en sommes pas maîtres ! C’est pour cela qu’il y a nécessité à l’utiliser et à le gérer méthodiquement afin qu’il soit un bon allié.

Outre les obligations professionnelles, personnelles, et autres que nous avons quotidiennement et qui nous absorbent énormément de temps, c’est également pour la méditation de la Parole que nous avons souvent des difficultés à dégager du temps efficacement. Nous avons souvent du mal à positionné ce moment primordial à notre relation avec Dieu dans notre agenda déjà bien rempli.

Pris donc dans l’engrenage de nos emplois du temps survoltés, comment peut-on mieux gérer son temps de méditation de la Parole ?

La nécessité de méditer la Parole

Job 22 : 22 (LSG) : « Reçois de sa bouche l’instruction, et mets dans ton cœur ses paroles. »

La Parole est la nourriture de l’âme, notre essence spirituelle pour nous élever au plus haut niveau de conscience et ainsi nous mettre en communication direct avec le Saint Esprit. Quel magnifique cadeau que d’avoir un moyen d’échanger avec notre Père !

La nécessité de l’intégration de la Parole dans notre quotidien est l’une des premières choses que nous apprenons dans notre marche avec Jésus-Christ. En effet, pour être en accord avec cela, il nous est conseillé plus que souvent, de faire de notre Bible un outil indispensable à notre quotidien.

Nous sommes toujours heureux de retrouver des amis, d’avoir un moment avec eux. Nous sommes également heureux de manger quand nous avons faim, boire quand nous savons soif… Il doit en être de même pour notre temps de méditation. Cela ne doit pas être une option, une obligation ou autre ; cela doit être une nécessité pour nous maintenir dans de bonnes dispositions spirituelles. Comment entendre Dieu quand Il nous parle si nous ne Lui accordons pas le temps nécessaire ?

Méditer, oui mais quand et comment ?

Josué 1 : 8 (LSG) : « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. »

Alors évidemment, il y a des moments plus propices que d’autres pour méditer ; le matin par exemple, au calme avant de commencer une longue journée et pour se mettre dans de bonnes dispositions. Il est d’ailleurs mentionné dans la Bible que Jésus se levait tôt le matin pour prier : Marc 1 : 35 (LSG) « Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, Il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où Il pria. » Mais il est également dit que Jésus pouvait passer la nuit à prier : Luc 6 : 12 (LSG) « En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et Il passa toute la nuit à prier. »

Autant comprendre qu’il n’y a pas vraiment un moment fixe et précis ; il y a juste « ce » moment, propre à chacun, où nous pouvons être au calme et isolés pour parler avec notre Père. Il est important de savoir que l’on peut prier et lire la Parole de Dieu n’importe où et à n’importe quel moment, selon nos besoins et nos envies.

Certaines notions ressortent plus souvent que d’autres comme celles d’être concentré, d’être au calme et seul pour ne pas être perturbé pendant ce moment de communion spirituelle avec Dieu ; mais rien n’est figé ! L’essentiel est de Lui accorder ce temps, de Lui donner la priorité à un moment de notre journée. L’important est que ton cœur parle et que tu sois en harmonie avec le Saint-Esprit, qu’il y ait ce moment bénéfique à ton quotidien et à ton bien-être.

Et si je n’y arrive pas ?

Sache donner de la rigueur pour soigner ta relation spirituelle tel que tu le fais avec tes activités du quotidien. Cependant, ne culpabilise pas quand tu n’arrives pas à être immédiatement appliqué sur ton temps de méditation. Persévère et garde en tête le plus important : Lui parler constamment, dans ton cœur, dans ton esprit, en voiture, en marchant, au travail… Dieu regarde au cœur et non aux circonstances.

1 Thessaloniciens 5 : 17 (LSG) : «Priez sans cesse. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close