Search

Mon adolescent refuse de venir à Christ. Que faire ?

L’adolescence ce n’est pas que la puberté, les troubles hormonaux, la croissance, l’acné, le changement de caractère, les pulsions sexuelles, etc. C’est aussi un pic de croissance physique qui s’accompagne de bouleversements importants jusqu’au système circulatoire et respiratoire. Souvent des maux de tête, de dos, d’estomac, de nervosité, de fatigue, le sentiment de solitude et la dépression.

En 2015, la première cause de décès des adolescents sur le plan mondial était l’accident de la circulation. Chez les filles, la maternité est responsable d’une large part des décès (15 %) du fait des complications de la grossesse, les avortements ou les accouchements.

Le changement des rythmes biologiques : la mélatonine est sécrétée plus tard dans la nuit après la puberté entraînant le manque de sommeil. D’où les troubles scolaires, la diminution de la motivation, de l’attention et l’augmentation de l’irritabilité. La somnolence est à l’origine de nombreux accidents de la route chez les jeunes de 16-29 ans. (Source OMS)

L’adolescence, c’est  aussi des besoins paradoxaux : la mise à distance des parents, mais en même temps la nécessité de leur affection. La recherche de proximité avec d’autres adolescents qui peut s’accompagner d’un sentiment de solitude en leur compagnie.

Voilà autant de changements qui peuvent affecter nos adolescents. Pourtant la responsabilité du parent ne change pas :

« Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre… »(Proverbes 22 :6 LSG)

La voie est celle de Christ. Que faire quand au vu de tous les bouleversements mentionnés ci-dessus, se maintenir dans la voie de Christ devient difficile ?

Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire mais le Seigneur t’a armé pour briser le siège de l’ennemi sur tes adolescents . Voici quatre armes :

1. Aime

1 Corinthiens 13 : 4-7 parle de l’amour selon Dieu. Parfois, l’on oublie que nos enfants sont en droit de recevoir cet amour. Voici ce que dit le Verset 7 (BDS) : « En toute occasion, Il pardonne, Il fait confiance, Il espère, Il persévère. »

Que ton adolescent soit en rébellion ouverte contre ta foi ou juste dans une forme de passivité, sois comme notre Père. Ne fait-il pas lever le soleil sur les bons comme les méchants ? Nous aime-t-il moins ou plus en fonction de nos comportements ?

Sois intentionnel dans tes marques d’affection. Comment ?

Ne suppose pas que ton adolescent sait que tu l’aimes. Dis-le-lui ! Sois présent sans être envahissant. Tu pourrais programmer des têtes à têtes détendus pour parler de lui (pas de ses notes ou de ses chaussettes qui traînent).

Parent, ne te laisse pas dépasser par les choses sous prétexte que ce sont des trucs de jeunes. Apprends à utiliser les réseaux sociaux, comprends la technologie. Si ton adolescent s’intéresse au rugby, à la cuisine exotique, au rap (oui, oui), apprend quelques rudiments pour ne pas être « largué » quand il/elle t’en parle. Cela vous permettra  de partager des moments de complicité.

Encore une fois, Parent, que tes marques d’amour ne varient pas même quand ton adolescent refuse de t’accompagner au culte, de prier et même quand il se moque de « ton » Dieu. Ton amour endure tout.

2. Prie

Phil 4 : 6 (LSG) dit : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. »

L’éducation des enfants est de toute façon, un sujet de prière nécessaire. Il l’est plus encore lorsque l’enfant n’embrasse pas la Foi en Jésus.

Le Salut ne se transmet pas par la filiation ou dans les gènes. On ne nait pas disciples de Jésus, du moins pas par la naissance naturelle. Tu dois prier pour le Salut de ton adolescent comme tu le ferais pour les personnes que tu évangélises, voire plus.

Et voici un outil : la Parole !

Proverbes 18 :21 (LSG) dit : « La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ; Quiconque l’aime en mangera les fruits. »

Comme notre Père Céleste, tu as la possibilité d’appeler à l’existence ce qui n’existe pas. Alors, ne t’en prive pas. Ne te tais pas. Appelle ce Fils de Dieu à l’existence, ce Prophète des Nations, ce Général de l’armée de Christ. Que tu ne le vois pas, ne veut pas dire qu’il n’existe pas dans les lieux célestes. Alors, parle de la Parole de Dieu pour le manifester. Avec Foi, utilise la puissante arme qu’est la prière de proclamation et d’action de grâce, car à Dieu rien n’est impossible.

3. Donne l’exemple

Qu’est-ce-que ton enfant te voit faire ? Avoir des temps personnels avec Dieu, aimer vos voisins, servir les autres, prendre soin des gens, être honnête et diligent ? Ou plutôt être un chrétien du dimanche, colérique, impudique, menteur, rancunier, commère ? Quoique tu fasses, il y a de fortes chances (ou des risques) qu’il l’imite. Par exemple, une mère dominatrice et peu respectueuse de son conjoint crée en sa fille un modèle en miniature de sa personne.

4.Sois un parent selon le cœur de Dieu

Ephésiens 6 : 4 (BFC) : « Et vous, pères, n’allez pas irriter vos enfants par votre attitude. Mais élevez-les en leur donnant une éducation et une discipline inspirées par le Seigneur. »

Quel verset ! Le Saint-Esprit dit que certaines de tes attitudes peuvent irriter tes enfants, les énerver ! On a souvent entendu des gens faire l’apologie de l’éducation « d’avant » un peu à la dure, surtout en Afrique. Mais est-ce que le fait qu’elle soit répandue ou que c’est elle que nous avons reçue, fait d’elle une éducation inspirée par Le Seigneur ? Parent, que ton guide soit le Saint-Esprit !

Pour finir, sache que tu es en droit de demander de l’aide. Oui, la maison de Dieu est aussi une famille spirituelle disponible pour ton adolescent. Quand tu as du mal, pourquoi ne pas demander de l’aide à une personne spirituellement mature. En cela, laisse-toi guider par le Saint-Esprit, bien entendu. Car en fin de compte, ces enfants ne t’appartiennent pas ; ils appartiennent à Dieu qui Te les a confiés pour un temps. Fais-en bon usage.

Si tu n’es pas encore parent, c’est une grâce, bien-aimé(e). Commence à prier. Maintenant !

Bon courage !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close