Search

N’épargne pas à l’excès !

Spread the love

Comme on le dit souvent, l’excès de toute chose est nuisible. Il est bon et judicieux d’épargner. L’exemple le plus frappant dans la Parole de Dieu est celui de Joseph, qui à travers un plan d’épargne d’un cinquième des récoltes de l’Egypte a permis que ce pays ne manque de rien et même qu’il s’enrichisse, vendant ses récoltes aux autres.

Mais en toute chose, il faut savoir ne pas tomber dans l’extrême. J’ai appris que l’épargne, quand elle est exercée à l’excès, nous appauvrit, nous fait mettre notre confiance en nos ressources plutôt qu’en Dieu et nous empêche d’être libres parce que notre vision de notre propre situation financière est biaisée.

Quand tu épargnes à l’excès, tu t’appauvris.

Proverbes 11 : 24 (LSG) « Tel, qui donne libéralement, devient plus riche ; et tel, qui épargne à l’excès, ne fait que s’appauvrir »

Cela n’est pas logique, me dirais-tu. Mais en réalité, c’est bien ce qui se passe. On pense que plus on épargne de l’argent dans un compte en banque par exemple, et plus on devient riche. Mais ce qu’on ne réalise pas, c’est que la richesse n’est pas seulement définie par le montant que tu as dans ton compte en banque.

Celui qui épargne trop, évite de se faire plaisir à lui-même. Il n’utilise pas son argent pour prendre soin de lui ; et dépenser pour les choses, même les plus essentielles est pénible. Le montant de son compte en banque augmente, mais sa vie ne reflète pas cela. Apparemment, il ne semble pas riche. Voyons un peu ce que la version Français courant en dit :

Proverbes 11 : 24 (BFC) « Certains donnent largement et accroissent leur fortune. D’autres épargnent plus qu’il n’est nécessaire et s’appauvrissent »

Il est bon d’épargner. Mais quand tu tombes dans l’excès, ton seul objectif devient de mettre le plus d’argent possible de côté, au détriment de toi-même. Souvent, quand nous avons vécu dans le passé des saisons de manque accru sur le plan financier, nous pensons que la solution serait d’épargner assez pour faire face à d’éventuelles crises à venir et nous finissons par tomber dans l’excès. C’est une attitude qui nous détruit nous-même en premier lieu, et nous conduit, sans qu’on ne s’en rende compte à mettre notre confiance dans notre épargne plutôt qu’en Dieu.

Quand tu épargnes à l’excès, tu finis par compter sur ton argent plutôt que sur Dieu.

Luc 12 : 16 – 21 (LSG) « Et il leur dit cette parabole : les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant : que ferai-je ? Car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte. Voici, dit-il, ce que je ferai : j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ; et je dirai à mon âme : mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit : Insensé ! Cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu. »

Voici l’exemple d’un homme qui a épargné à l’excès. En fait, il avait tout épargné, et comptant sur ses réserves, il pouvait même prédire son avenir, en oubliant Dieu ! C’est ce qui nous arrive malheureusement, petit à petit, quand nous épargnons à l’excès. Bien évidemment, l’argent s’accroît, et devient la source de notre assurance dans la vie et pour l’avenir.

Dieu a en horreur cette attitude ! Et parce que notre épargne est devenue une source d’assurance pour nous, nous ne voulons surtout pas toucher ce que nous avons réservé. Quand nous sommes obligés de le faire, nous en éprouvons un grand inconfort. Et quand nous en épargnons encore plus, nous retrouvons la joie. En fait, notre vision de l’argent devient centrée sur comment épargner plus.

Il est vrai que même si tu épargnes très peu, un jour, tu atteindras un certain montant. Mais quelle que soit la quantité de biens que tu pourrais avoir un jour, veuille à ne jamais mettre ta confiance en eux, plutôt qu’en Dieu. Et alors que tu lis cet article, je t’invite à te poser la question, à t’interroger sur l’attitude de ton cœur par rapport à l’argent. Car si tu fais partie de ceux qui épargnent à l’excès, tu ne le réalises peut-être pas, mais ta vision de ta propre situation financière est biaisée.

Quand tu épargnes à l’excès, ta vision de ta propre situation financière est biaisée.

Ecclésiaste 5 : 10 (LSG) « Celui qui aime l’argent n’est pas rassasié par l’argent, et celui qui aime les richesses n’en profite pas. C’est encore là une vanité. »

Ce n’est probablement pas une chose qui s’est mise en place soudainement. Souvent, quand nous sommes passés par des périodes de manque sur ce plan, nous développons, petit à petit, une vision biaisée des finances.

Il nous semble que nous n’avons pas assez d’argent, alors nous voulons en amasser toujours plus. Nous voulons être rassurés de pouvoir anticiper le manque quand il arrivera. Nous pouvons bien avoir une bonne somme d’argent en réserve, mais nous pouvons refuser d’aider quelqu’un qui vient solliciter notre aide, ou nous faire plaisir à nous-même comme dit plus haut. Parce qu’en réalité, nous considérons inconsciemment la réserve que nous avons comme un acquis intouchable, une garantie qui apaise nos craintes et que nous ne voulons pas toucher.

Il est ainsi courant de voir des gens qui ne sont pas méchants du tout, déclarer qu’ils n’ont pas d’argent, alors qu’ils ont une somme très confortable à leur portée. On finit par vivre comme un pauvre, et on ne profite pas de ce que Dieu nous a donné. On souffre à l’intérieur de nous-même, on n’est pas libre, on n’est pas heureux. On ne voit pas clairement notre propre situation financière pour rendre grâce à Dieu. On se considère comme toujours en manque et on est toujours en recherche de cet équilibre perdu.

Si en lisant cet article, tu te reconnais dans la description faite, je t’encourage à te présenter devant le Seigneur pour qu’Il guérisse ton cœur et restaure ta vision des choses. Tu as le droit de te faire plaisir, de jouir de l’argent que tu as. Bien sûr qu’il faut épargner, mais que cela ne constitue pas l’essentiel de ta vie financière. Et quand tu en as de trop comme l’homme dans la parabole citée plus haut, comprends que le Seigneur veut que tu en donnes à d’autres aussi. Ne laisse pas l’argent te lier, contrôler ta vie et tes émotions et t’empêcher d’être heureux. La garantie qu’il offre ne te donnera aucun épanouissement.

Laisse le Seigneur représenter ta seule assurance dans cette vie. Laisse-Le te guérir, et te rassurer. Nous ne vivons pas pour amasser de l’argent. L’argent n’est qu’un moyen que Dieu a mis à notre disposition pour subvenir à nos besoins et œuvrer pour l’avancement de Son royaume. Epargne, mais pas à l’excès. Souviens-toi, il est écrit :

Philippiens 4 : 19 (LSG) « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon Sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ. »

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close