Search

Pour quelles motivations suivez-vous Jésus ?

Lorsque Jésus était sur cette terre, beaucoup de personnes le suivaient avec différentes motivations :

  • Certains le suivaient par curiosité, parce qu’ils voulaient voir des miracles :

« Plusieurs crurent en Son Nom, voyant les miracles qu’Il faisait. Mais Jésus ne se fiait point à eux parce qu’Il les connaissait tous » : Jean.2:23b-24 (Louis Segond)

  • D’autres le suivaient pour satisfaire un besoin ponctuel et Jésus leur a reproché leur manque de consistance :

« Vous me cherchez , non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. » : Jean.6:26 (Louis Segond)

  • D’autres encore, suivaient Jésus pour l’espionner et rapporter aux pharisiens ce qu’Il disait ou ce qu’Il faisait, histoire de Lui créer des problèmes :

«  Mais quelques-uns d’entre eux allèrent trouver les pharisiens, et leur dirent ce que Jésus avait fait. » : Jean.11:46 (Louis Segond)

Ce n’est pas sans raison que La Parole de Dieu dit que le cœur de l’homme est tortueux par-dessus tout (Jérémie.17:9-10, Louis Segond). Avec le temps, quand l’occasion se présentera, ce qu’il y a réellement dans le cœur de l’homme va  être exposé au grand jour. Depuis Adam et Ève, dans sa nature et dans ses motivations,  indépendamment du progrès de la science et de la technologie, l’homme n’a pas changé. Aujourd’hui même, nous pouvons retrouver ces différentes catégories de personnes, tout aussi bien dans le monde que dans l’Église.

Il y a des personnes qui sont véritablement nées de nouveaux, qui aiment Dieu et qui veulent le suivre de tout leur cœur, comme il y a des personnes qui, comme du temps de Jésus, n’ont pas de racines ni de profondeur dans leur engagement avec le Seigneur et qui ont des motivations impures.

La mise à part de ceux qui en veulent plus

Dans l’Évangile de Jean, après le miracle de la multiplication des pains, beaucoup de personnes vont chercher à suivre Jésus, juste parce qu’ils ont mangé du pain et qu’ils ont été rassasiés. Jésus va utiliser cette occasion pour clarifier les choses et essayer de ramener toutes ces personnes sur un terrain spirituel.

« Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais je vous l’ai dit et vous m’avez vu, et vous ne croyez point »  Jean.6:35-36 (Louis Segond)

Ces juifs ne pouvaient pas réellement croire parce que leur cœur étaient endurcis. Ils étaient complètement emprisonnés dans leurs idées religieuses et dans leurs traditions, c’est pour cette raison qu’ils ne pouvaient recevoir l’enseignement de Jésus qui était purement spirituel et qui bousculait leurs idées préconçues. Quand Jésus va dire qu’Il va donner Sa chair pour la vie du monde, ces gens religieux vont être scandalisés à cause du voile qui était sur leur cœur. Au lieu de s’humilier, ils vont continuer à s’endurcir en disant  : « comment peut-Il nous donner Sa chair à manger ? » Jean.6:52b (Louis Segond).

Ici, Jésus employait un langage spirituel qui nous parle de la nouvelle naissance, de Christ qui vient habiter dans le cœur du croyant et non pas du fait de manger Sa chair physique.

« C’est l’Esprit qui vivifie, la chair ne sert à rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie. Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient point. Car Jésus savait dès le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient point, et qui était celui qui le livrerait. » : Jean.6:63-64 (Louis Segond)

Certains pourraient se dire que Jésus y a été trop fort, car à cause de ces paroles, beaucoup de personnes se sont retirées et n’allèrent plus avec Jésus. il y a des temps comme ceux-là, où certaines paroles doivent être dites afin que les hommes qui les entendent soient placés devant une décision. Jésus n’a jamais donné des paroles qui bercent, bien au contraire, Son but a toujours été de secouer le cœur des hommes afin qu’ils puissent se remettre en question et se repentir.

En lisant ce texte, vous pouvez remarquer que Jésus n’a pas essayé de retenir ceux qui sont partis. Il a même dit aux douze : Et vous, ne voulez-vous pas aussi vous en aller ? Si Jésus a laissé partir toutes ces personnes, c’est qu’Il savait que Sa Parole ne pénétrait pas en eux. De son côté, l’apôtre Pierre avait bien compris qu’en dehors de Jésus et de Ses paroles, il n’y a rien qui puisse avoir une quelconque valeur pour sa vie.

 » Simon Pierre lui répondit: Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. et nous avons cru et nous avons connu que tu es le Christ, le Saint de Dieu » Jean 6: 68-69 (Louis Segond)

L’endurcissement du cœur, c’est ce qui empêche La Parole de Dieu de pénétrer et de produire des résultats. Quand vous entendez La Parole de Dieu, vous devez prendre une décision par rapport à cette parole et la recevoir avec un cœur tendre et sincère.

Jésus est le chemin, la vérité et la vie !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close