Search

Quelle voix écoutes-tu?

Notre entourage, les endroits que nous préférons, le monde dans lequel nous vivons, tout cela a une influence sur notre foi et nos convictions, parfois un peu à notre insu. Il est peut-être temps d’évaluer notre environnement.

En tant qu’enfant de Dieu, nous voulons faire Sa volonté parce que nous savons qu’elle est bonne, parfaite et agréable (Romains 12.2). Notre chair nous pousse généralement dans une direction opposée, mais c’est à nous de choisir quel chemin nous prenons. Allons-nous écouter la voix du Saint-Esprit ou celle du monde? La réponse est simple : naturellement, nous allons suivre la voix qui parle le plus fort!

Lorsque nous sommes en face d’une décision à prendre, il faut analyser nos choix en gardant en tête les influences qui pèsent sur nous. Par exemple, nous pouvons être mis sous pression par notre famille pour nous marier. Cette pression pourrait nous amener à chercher un partenaire, alors que peut-être la volonté de Dieu en ce moment pour nous serait de rester célibataire et s’investir dans Son Royaume. Il faut savoir discerner quelle est la source de nos désirs.

Nous vivons tous dans ce monde. Nous pouvons choisir de ne pas regarder la télévision et réduire une partie de l’influence que les valeurs du monde peuvent avoir sur notre vie. Mais tôt ou tard, nous serons exposés aux désirs du monde et aux différentes modes, et si nous ne prenons pas garde, nous risquons d’être influencés. Prenons l’exemple des filles de Lot (Genèse 19.30-38). Elles étaient des filles du peuple de Dieu, et certainement Lot leur avait inculqué les préceptes de Dieu. Mais elles ont tout de même grandi dans un milieu aux valeurs complètement opposées à celles de Dieu. Leur père a sûrement fait de son mieux, mais elles étaient les seules à entendre ces enseignements : il n’y avait personne d’autre aux mêmes valeurs autour d’elles. Lorsqu’elles se sont retrouvées seules dans une grotte avec leur père, après que leur mère soit morte, changée en statue de sel, leur logique les a menées dans une direction qui peut nous paraître très étrange aujourd’hui. Elles étaient célibataires et avaient perdu tout espoir de se marier. Elles se croyaient seules au monde. Elles auraient pu crier à Dieu ou demander à leur père de les conduire vers la parenté de leur grand-oncle : Abraham. Mais elles avaient grandi dans un monde infesté de péchés sexuels. Leur solution a donc été de coucher avec leur père, à son insu, pour tomber enceintes et ainsi lui donner une descendance. La voix du péché parlait plus fort dans leur tête que la voix de Dieu.

Nous savons que Dieu désire que la sexualité soit sous la couverture du mariage. Mais si nos collègues de travail parlent allègrement de leurs aventures sexuelles, cette voix commence à se faire entendre dans notre tête. Si à cela nous ajoutons des amis non-croyants aux mœurs similaires, que nous regardons des émissions de télévision populaires et aux mêmes valeurs, la voix contraire à celle de Dieu se fera de plus en plus forte. Tout comme les filles de Lot croyaient que leur plan était parfait, nos désirs risquent de sembler bien logiques et inoffensifs dans nos têtes, lorsque la voix du monde est aussi forte. Pourtant, l’enjeu est bien là. Les enfants des deux filles de Lot étaient Moab et Ben Ammi, les deux patriarches des Moabites et des Ammonites, deux des plus grands ennemis d’Israël. Il y a toujours des conséquences à nos décisions, et si ces décisions ne sont pas inspirées de Dieu, elles ne nous mèneront pas à des bénédictions, bien au contraire!

Que faire, alors? Dieu ne veut pas que nous devenions des ermites, cachés de toutes civilisations! En fait, la vie chrétienne est tout le contraire. Nous avons été créés comme des êtres sociaux et nous avons besoin les uns des autres. Tout comme un corps a besoin de ses différents membres (Romains 12.4-5), nous avons besoin de nos frères et sœurs en Christ. L’église primitive se réunissait tous les jours (Actes 2.46) malgré leur travail séculier. Nous ne pouvons peut-être pas aller à l’église tous les soirs, mais nous pouvons saturer nos pensées de louanges et de la Parole de Dieu, nous pouvons choisir plus attentivement nos divertissements et surtout, il est bon d’avoir un groupe d’amis chrétiens. Ainsi, la voix de Dieu, sa sagesse, parlera plus fort que celle du monde.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close