Search

Suis-je en mauvaise ou en bonne santé financière ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

3 Jean 1 : 2 (LSG) « Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme »

Dans le monde séculier, pour connaître son bilan de santé, le médecin nous demande généralement de faire un check-up (bilan). De même, si tu veux connaître ta santé financière, il est urgent pour toi de faire ton check-up (bilan) financier afin d’en prendre conscience pour ne plus subir les affres de ton ignorance. La volonté de Dieu pour toi est que tu sois en bonne santé sur tous les plans, tes finances y compris. Je partage avec toi, à travers cet article, les cinq niveaux financiers dans lesquels tu vas assurément te retrouver.

Avant de partager avec toi les niveaux financiers, je te laisse répondre en toute sincérité à ce questionnaire pour une prise de conscience personnelle:

  1. Combien gagnes-tu par mois ?
  2. Depuis combien d’années gagnes-tu ce revenu ?
  3. Combien as-tu mis de côté à ce jour en termes d’épargne ?
  4. Pourras-tu tenir les trois prochains mois si tu n’avais plus ce revenu ?
  5. As-tu des investissements ? Si oui lesquels ?
  6. A combien s’élève le montant de tes dettes à ce jour si tu en as ?
  7. De combien as-tu besoin exactement pour tous tes besoins mensuels ?
  8. Si tu devrais repartir auprès du Père aujourd’hui, ta famille ou ta postérité aura-t-elle un héritage à se partager de ta part ?
  9. En continuant de faire ce que tu fais aujourd’hui avec l’argent, où penses-tu te retrouver dans 10 ans ?
  10. Est-ce que cette perspective te convient ?
  11. Sur une échelle de 1 à 10, quel est ton degré de satisfaction concernant ta santé financière (à savoir que 1 correspond à un niveau agonisant et que 10 à celui d’être en parfaite forme)

A présent, découvrons ensemble les cinq niveaux financiers:

1. La crise (esclavage, l’endettement chronique, l’étranglement financier).

Habacuc 2 : 6 (LSG) « Ne sera-t-il pas pour tous un sujet de sarcasme, De railleries et d’énigmes ? On dira: Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui ! Jusqu’ à quand ? …Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes ».

Il est question ici des personnes qui vivent au-dessus de leurs moyens. C’est généralement les personnes qui violent les principes financiers divins notamment les principes de la semence (dîmes, offrandes, aumônes, libéralités …) de conservation (épargne) et celui du contentement. Les personnes qui font partie de ce palier, n’ont pas d’épargne, peu importe ce qu’elles gagnent. Elles vivent dans une spirale de dettes en contractant une dette pour en payer une autre et ainsi de suite. Avant que le salaire ne vienne, celui-ci est déjà absorbé par les dépenses qui sont largement supérieures. Les personnes présentes à ce premier niveau ne peuvent pas faire face à une situation d’urgence. Seule une main généreuse ou un emprunt pourra les aider à s’en sortir. Elles sont généralement plaintives et essoufflées financièrement à cause de leur mauvais rapport avec l’argent et de la gestion qu’elles font de ce dernier.

Pour quitter ce niveau financier, il faut faire une cure d’optimisation financière qui consistera à réduire les dépenses, quitter l’endettement, commencer par épargner, établir un budget et vivre modestement en fonction de ses moyens en respectant le principe du contentement.                  Hébreux 13 : 5 (LSG) « Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent; contentez-vous de ce que vous avez; car Dieu lui-même a dit: Je ne te délaisserai point, et Je ne t’abandonnerai point. »

2. Le juste assez (La manne quotidienne).

Néhémie 9 : 20 (LSG) « Tu leur donnas ton bon esprit pour les rendre sages, tu ne refusas point ta manne à leur bouche, et tu leur fournis de l’eau pour leur soif ».

Si tu es ici, ça veut dire que tu as monté d’un palier. Gloire à Jésus-Christ !!! Les personnes faisant partie de ce palier vivent au jour le jour avec une seule source de revenu. Elles arrivent à avoir le pain quotidien relativement un peu plus que celles qui font partie du palier inférieur. Ici, le niveau d’endettement est relativement très faible et on note aussi l’absence de l’épargne. Néanmoins, elles arrivent à payer leurs factures. Le quotidien des personnes abritant ce niveau est sensible à la fluctuation que peut subir leur seule source de revenu.   

Pour monter le prochain escalier, il est primordial d’intensifier la cure d’optimisation des finances, aller à la recherche d’autres sources de revenus et commencer par épargner sans oublier de respecter les principes financiers divins.

3. L’équilibre (satisfaction des besoins).

Actes 20 : 34 (LSG) « Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi »

Il s’agit ici des personnes qui arrivent à satisfaire tous leurs besoins vitaux par la grâce de Dieu. Il s’agit notamment de se nourrir, se loger, se vêtir, se soigner et s’instruire. Leurs finances sont relativement stables car on note à leur niveau, une stabilité des dépenses et un début d’épargne même si c’est dans une moindre proportion. On note également à leur niveau, un début de renouvellement d’intelligence financière (formations, outils de productivité et d’épanouissement…). Ces personnes peuvent tenir pendant seulement peu de temps s’il arrivait que leur source de revenu s’estompe. L’erreur à éviter ici, est de se croire déjà riche. Le patrimoine de ceux d’ici est essentiellement jonché de passifs (voitures, électroménagers…) à cause du faible taux d’épargne et de la quasi-absence d’investissements en actifs.

Pour prétendre tutoyer le prochain niveau, il faut augmenter le taux d’épargne et d’investissement en actifs (actions, l’immobilier, droits d’auteur…) tout en restant fidèle aux principes financiers divins. Il faut travailler aussi ses talents afin de diversifier les sources de revenus.

4. Plus qu’assez (Investissement…).

Genèse 26 : 13 (LSG) « Cet homme devint riche, et il alla s’enrichissant de plus en plus, jusqu’à ce qu’il devint fort riche ».

Ici, c’est le marigot des riches. Les personnes d’ici investissent dans les choses qui ont de la valeur, c’est-à-dire dans les actifs (immobiliers, les entreprises, actions, droits d’auteurs…). Elles redonnent à leur argent une direction d’acquisition des choses de valeur. Leur patrimoine est plus composé d’actifs que de passifs. Le résultat escompté à ce palier n’est rien d’autre que la conséquence directe des résolutions prises, des choix d’investissement opérés, du renouvellement de l’intelligence financière et de la fidélité aux principes financiers divins.

Pour monter au dernier niveau, il faut veiller à sécuriser les actifs existants, chercher à en acquérir davantage, réduire davantage les passifs, se former et tout ceci dans le strict respect des principes divins.  

5. L’abondance.

Psaumes 128 : 2 (LSG) « Tu jouis alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères »

Ce niveau est celui des personnes prospères. Et laisse-moi te rappeler mon ami(e) que c’est la volonté de Dieu pour toi et moi. Ceux qui sont ici ont su bâtir un système qui leur génère des revenus en leur absence. Leur patrimoine est essentiellement composé de plusieurs actifs. Leurs revenus sont composés par exemple des dividendes (rémunération d’une action), des intérêts, des revenus de location, des rentes, des revenus sur les droits d’auteurs… En réalité, ils ne travaillent plus pour gagner de l’argent mais c’est plutôt leur argent qui travaille pour eux. La paix du cœur est ce qui doit caractériser par-dessus tout une personne prospère.

Pour finir, mon frère, ma sœur il faut que tu saches que l’argent n’est qu’un moyen et non une finalité. Etant enfant de Dieu, ta motivation pour la recherche de l’argent doit se résumer à: « je veux devenir riche et prospère pour Dieu ». Pour ce faire, tu as donc la responsabilité de connaître ton état financier actuel afin de corriger ce qui est à corriger et répandre le Royaume de Dieu à travers tes finances, pour la gloire de Ton Père.

             Alors mon ami(e), à quel niveau es-tu à la date d’aujourd’hui ?


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close