Search

Tes biens servent-ils à l’avancement du royaume de Dieu ?

2 Corinthiens 9 :8 (LSG) « Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre. »

Notre Dieu est rempli de grâce et de bénédictions pour tous Ses enfants. Il les distribue à qui Il veut mais pour un objectif précis. L’objectif c’est de pourvoir à nos besoins afin que nous puissions abonder en toute bonne œuvre pour Sa gloire. Comment considérons-nous les biens que le Seigneur met à notre disposition ? Est-ce pour les utiliser à notre propre guise et les investir dans nos désirs égoïstes ? Non ! Dieu nous a rachetés et tout ce que nous avons Lui appartient. Il nous confie cela pour la cause de Son royaume et la gloire de Son nom.

Tu es un intendant de Dieu

Luc 19 :12-13 (LSG)  « Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne. »

Nous sommes des hommes que Dieu a chargé de la gestion de Ses biens. Cette parabole des talents nous interpelle et illustre cette réalité que nous aurons à rendre compte de tous les dons, y compris nos biens matériels, que le Roi de gloire nous a confiés. Le Seigneur demande de nous une chose : Faites-les valoir jusqu’à ce que Je revienne. 

Si nous sommes sages, il serait important de Lui demander : Seigneur, où est-ce que je pourrais faire valoir les biens que tu m’as confiés ? Comment voudrais-tu que j’utilise ces biens ? Nos biens dans ce contexte-ci sont tout ce qu’Il a mis à notre disposition : argent, voitures, maisons et tout autre bien.

Nous rendrons compte de notre fidélité dans l’utilisation de tous ces biens en tant que serviteurs. Dieu a une chose qui Lui tient à cœur : l’avancement de Son royaume. Son œuvre est quelques fois stagnante parce que nous ne sommes pas fidèles dans l’utilisation de Ses biens pour Son œuvre.

« Un serviteur gère les biens dans l’intérêt de son propriétaire. Il n’exerce aucun droit sur ces biens. Son travail consiste à déterminer ce que le propriétaire désire en faire, puis à exécuter sa volonté »


Randy Alcorn

Investis pour le royaume de Dieu

Matthieu 6 : 19-21 (LSG)  « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. »

« Il n’est pas fou celui qui donne ce qu’il ne peut conserver pour obtenir ce qu’il ne pourra pas perdre »


Jim Elliot

La profondeur des paroles du missionnaire Eliot révèle son niveau de compréhension de la gestion de nos biens. Si nous les gardons pour nous-mêmes, c’est de la folie. Car la teigne et la rouille les envahiront tôt ou tard. En effet, soit nous les quitterons à notre mort, ou nous les perdrons de notre vivant.

Nos désirs égoïstes nous poussent à amasser à l’image de cet homme riche « insensé » dont les greniers étaient remplis de produit de ses récoltes. Il avait ce projet de les élargir pour mener une luxuriante vie. Mais son âme a été rappelée dans la même nuit (Luc 12 :20).

Il n’y a qu’une seule façon de faire valoir nos biens de manière rassurante sans jamais avoir de regret. C’est de les investir pour le royaume de Dieu. Comment ? Voici ce que le Seigneur nous recommande de faire : Proverbes 3: 9 (LSG) « Honore l’Eternel avec tes biens, et avec les prémices de tout ton revenu. »

Nous pouvons le faire en accompagnant l’œuvre et le ministère de l’évangélisation, en soutenant les missionnaires et les serviteurs de Dieu pour être dans de conditions idoines pour annoncer l’Evangile.

Quelques fois, nous préférons vivre dans le confort en négligeant l’oeuvre de Dieu, à l’image du peuple de Dieu dans Aggée 1 :4 (LSG) : « Est-ce le temps pour vous d’habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite ? » Un enfant de Dieu authentique serait gêné quand l’œuvre de Dieu est freinée par manque de moyens, alors qu’il vit dans le confort.  Faisons-nous des bourses dans les cieux comme le Seigneur nous le recommande. Acceptons aujourd’hui à l’image des chrétiens de la Macédoine de semer pour faire la gloire de Dieu (2 Corinthiens 8 :1-5).

Je pense que demain quand nous serons dans la gloire, beaucoup seront dans le regret du fait qu’ils auraient pu suffisamment utiliser leurs biens pour l’avancement du royaume de Dieu et ne l’ont pas fait comme il le fallait. Ne minimise donc pas ce que tu peux apporter comme don mensuellement à un serviteur de Dieu, à une famille qui peine à couvrir les trois repas quotidiens, à mettre ton véhicule au service d’une activité d’évangélisation. C’est possible de monnayer les biens terrestres périssables pour gagner ceux qui sont éternels, mais à condition de les investir dans le royaume éternel.

Le Seigneur bénit toujours ceux qui ont à cœur de L’honorer avec leurs biens pour faire avancer Son œuvre car l’œuvre nécessite d’être soutenue. Il tient Ses promesses et celui qui sème sera béni de Lui.

2 Corinthiens 9 : 6 (LSG) « Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. »

Matthieu 25 :35-36 (LSG) « Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ; j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. »

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close