Search

Vivre une vie de consécration : ça consiste en quoi exactement ?

Lorsque nous nous convertissons en acceptant Jésus-Christ comme notre Seigneur et Sauveur, nous nous séparons du monde et de notre ancienne et vaine manière de vivre pour être consacré à Dieu. Dans ce premier pas de conversion, nous ressemblons plus à quelqu’un qui a été tiré d’une maison en feu et nous nous réjouissons d’avoir échappé à la condamnation éternelle.

Nous expérimentons alors ce que cela signifie d’avoir un Sauveur pour l’éternité. Plus tard, lorsque nous comprenons la raison pour laquelle nous avons été sauvés et le plan de Dieu pour notre vie présente et future, nous prenons alors librement l’engagement ou faisons une alliance d’appartenance exclusive au Seigneur qui commence un travail de transformation dans notre vie, en vue de faire de nous un outil de transformation pour les autres, à l’image de notre Seigneur Jésus-Christ. Cette alliance ou cet engagement exclusif est ce que nous appelons la consécration au Seigneur. La consécration est l’engagement à mourir à son « moi » ou « ego », à ses ambitions ou aspirations pour ne vivre que de Dieu, par Dieu et pour Dieu (2 Corinthiens 5 :15).

La consécration ne dépend pas de notre volonté propre. C’est en raison de la grâce surabondante de Dieu que nous pouvons nous consacrer.

Importance de la consécration

  • Permet à notre Dieu d’agir librement dans notre vie, et de nous utiliser comme Sa propriété privée.

Par la consécration, nous nous engageons librement ou volontairement à laisser Dieu faire de nous ce qui Lui plait. Nous n’avons plus de droit sur nous-même puisque nous avons cédé ce droit en âme et conscience à notre Dieu.

  • L’efficacité dans le Ministère dépend de notre consécration.

Plus on est consacré ou plus on est mort à soi-même, plus on peut rassembler plusieurs autour du Seigneur et influencer plus profondément leurs vies. Tous les hommes que Dieu a utilisés ont tous été des personnes consacrées totalement au Seigneur : Il les a tous isolés (séparés des autres), Il a établi Son alliance avec chacun d’eux et les a ensuite brisés ou transformés dans leur intérieur, avant de les utiliser efficacement.

  • La consécration nous protège contre le diable, le monde, le péché et ses conséquences.

Par la consécration, Dieu fait un travail de crucifixion de notre chair et des convoitises qui ouvrent la voie aux ennemis de notre âme cités plus haut. L’ennemi n’a plus de marché et n’a plus ses associés à nous proposer, puisque nous ne voulons rien d’autre que Jésus-Christ (Galates 5: 24, Galates 6: 14, 1 Jean 5: 18-20, 1 Jean 2: 15-17).

Comment se consacrer ?

  • Naître d’abord de nouveau

La conversion en soi est une consécration qui nous fait entrer dans une nouvelle vie, sous la direction de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a rachetés au prix de Son sang. La consécration est réservée exclusivement à ceux qui croient en Jésus ; elle n’est pas pour tout le monde. Seuls ceux qui sont sauvés, ceux qui appartiennent au Seigneur peuvent se consacrer. Il s’agit de ceux qui se reconnaissent comme enfant de Dieu selon ce que Jean 1 :12 (LSG) qui dit : « Mais à tous ceux qui L’ont reçue, à ceux qui croient en Son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu… » car il est impossible de vouloir totalement appartenir à Dieu si on ne croit pas en Lui.

  • Divorcer totalement d’avec le camp du diable et de tout ce qui est diabolique

L’ennemi ne devrait avoir aucun droit légitime sur nous tant que nous ne possédons rien qui lui appartienne. C’est pourquoi le renoncement, la destruction de tout élément d’attache avec le diable sont des actions importantes pour quiconque veut mener une vie consacrée au Seigneur, sans partage. Ceci est d’autant plus important pour ceux qui, dans leur vie passée avant leur conversion, ont pratiqué quelque art occulte ou ont servi dans les expériences avec les démons (Actes 19 :18-20, Apocalypse 12 :11).

  • Choisir judicieusement ses consommations et ses fréquentations

Notre consécration au Seigneur affecte notre mode de vie, nos relations et même ce que nous consommons spirituellement, mentalement et même physiquement. Nous pouvons choisir d’être rempli des choses du ciel ou de celles d’en bas sur Terre. Nous pouvons choisir des amis qui nous aident à nous concentrer sur l’absolu, c’est-à-dire sur notre Dieu ou des amis qui nous distraient. Mais pour celui qui a choisi de se consacrer au Seigneur, il choisira sa compagnie parmi ceux qui sont réellement consacrés au Seigneur et menant une vie sans compromis avec le monde. La prière, la méditation de la Parole de Dieu, l’expansion du Royaume des cieux, déterminent sa vie de tous les jours (Colossiens 3 : 1-3 ; 2 Timothée 2 : 19-22 ; 1 Corinthiens 15 : 33 ; Nombres 6 : 1-21 ; Philippiens 4 : 8).

  • Se rendre disponible pour servir les intérêts du Royaume de Dieu

L’oisiveté et la paresse sont sources de péchés, tandis que servir à une cause noble, nous garde purs. Notre Seigneur a des priorités dans ce monde et l’une d’entre elles est le salut des âmes perdues et la formation des disciples de Jésus-Christ. Rendons-nous donc disponible dans la mission du Seigneur avec tous nos moyens, pour servir en ces temps de la fin (Josué 24 : 15 ; Romains 12 : 11 ; Matthieu 28 :18-20).

  • Glorifier Dieu dans notre corps

Cette vérité nous est révélée dans 1 Corinthiens 6 : 19-20, Romains 6 :13 et Romains 12 :1. Nous devons glorifier Dieu dans nos corps parce que nous ne nous appartenons pas ; nous avons été rachetés par le Seigneur à un prix. Le sang que le Seigneur a versé sur la croix est le prix qu’Il a payé.  La consécration, c’est lorsque nous disons : « Seigneur, je suis à Toi. Mes oreilles ont été rachetées par Ton sang ; elles T’appartiennent. Mes mains ont été rachetées par Ton sang ; elles T’appartiennent. Mes pieds ont été rachetés par Ton sang ; ils T’appartiennent… À partir de maintenant je ne peux plus m’en servir pour moi-même. »

La consécration étant un exercice pratique, pour celui qui s’y lance, il y a des choses qui doivent être remarquées dans sa vie comme : l’amour de Dieu et de son prochain, l’humilité, l’amour de la vérité, l’obéissance, la crainte de Dieu, et aussi le fruit de l’Esprit cité dans Galates 5 :22.

Qu’une personne se consacre ou non dépend de la nature de son expérience au moment de son salut. Si elle considère sa foi dans le Seigneur Jésus comme étant une faveur pour le Seigneur, il sera impossible de parler à cette personne de consécration. Il sera également inutile de parler de consécration à une personne qui pense promouvoir la cause du christianisme et qui pense que sa propre conversion est un honneur pour le christianisme ; cette personne n’a pas de bonnes bases. Elle n’a pas eu un bon début dans sa foi chrétienne. Il est impossible de s’attendre à ce qu’une telle personne se consacre. Nous devons réaliser que le Seigneur nous a manifesté une grande grâce et une grande miséricorde. C’est le Seigneur qui nous a aimés et qui nous a sauvés. Nous Lui sommes donc redevables et c’est pour cela que nous nous consacrons à Lui.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close