Search

5 leçons de la vie de Paul pour les leaders.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La vie de Paul regorge d’une panoplie d’enseignements riches qui peuvent nous inspirer. Nous allons décrire quelques-uns dans cet article.

1. Dieu transforme les vies.

Paul est l’exemple vivant que Dieu peut transformer des vies. Il a été pendant longtemps un accusateur farouche de l’église. Il persécutait les chrétiens. Zélé dans son mouvement, soutenu par le pouvoir romain, il parcourait des villes pour riposter contre le christianisme. Sur la route de Damas, il a été persécuté, frappé par la lumière du Seigneur (Actes 9 :1-43). Il a donc été dérouté de sa voie de persécuteur pour devenir un chrétien passionné pour le Royaume de Dieu. Saisi par l’amour de Dieu, sa vie a été radicalement transformée. Il est devenu l’apôtre des païens. Il a sillonné différentes contrées pour apporter le message du salut aux juifs, aux grecs. Il a été un instrument puissant entre les mains de Dieu, un témoin  devant les rois, les groupes religieux de son époque.

Si Dieu a transformé un meurtrier, un persécuteur, Il peut aussi transformer ta vie quel que soit ton passé, le mal que tu as commis. Son amour pour toi ne change pas. Il te tend la main et Il est prêt à te soutenir. Il peut faire de ta vie un chef d’œuvre pour Sa gloire.

« De la poussière Il retire le pauvre, Du fumier Il relève l’indigent, Pour les faire asseoir avec les grands. Et Il leur donne en partage un trône de gloire; Car à l’Eternel sont les colonnes de la terre, Et c’est sur elles qu’Il a posé le monde. » (1 Samuel 2 :8 LSG)

« C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier. » (I Timothée 1 :15 LSG)

2. Dépendre du Saint-Esprit.

Paul travaillait de concert avec le Saint-Esprit. Sous Son influence, il a opéré de divers miracles: guérisons, résurrections, délivrances. Il a su toucher des cœurs les plus endurcis de son temps. Parfois, il voulait traverser dans un endroit pour apporter le message du salut, mais il a été empêché et conduit dans d’autres endroits. « Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d’annoncer la parole dans l’Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie. » (Actes 16 :6 LSG)

Son ministère a eu un grand impact parce qu’il travaillait de concert avec le Saint-Esprit. Il était Son compagnon de toujours. Sa dépendance du Saint-Esprit est un exemple pour nous. L’impact de notre ministère en dépend. Son Esprit est notre compagnon et  notre guide. Laissons-nous conduire par Lui, il connaît le chemin.

« Mais le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en Mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que Je vous ai dit. » (Jean 14 :26 LSG.)

« Quand sera venu le consolateur, que Je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, Il rendra témoignage de Moi. » (Jean 15 :26 LSG)

3. Vivre dans le contentement.

Une autre chose qui m’a impressionné dans la vie de Paul, c’est sa simplicité dans le ministère, sa capacité à vivre dans le contentement pendant tout son ministère. Il n’était pas motivé par le gain, l’honneur, et d’autres prérogatives. Il exerçait son métier de faiseur de tente pour pouvoir subvenir à ses besoins. Sa vie nous montre qu’on peut exercer le ministère tout en ayant un métier qui nous permet d’avoir des ressources financières. En outre, Paul se réjouissait de chaque circonstance de sa vie en apprenant à compter sur Dieu seul.

Il est un exemple pour nous. Nous ne devons pas attendre de tout recevoir des autres. Dieu reste notre pourvoyeur. Nous pouvons Lui faire confiance et nous attendre à Lui. Utilisons aussi les dons qu’il a mis en nous pour entreprendre, travailler, gagner de l’argent en vue de prendre soin de nous.

« Ce n’est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris à être content de l’état où je me trouve. Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. » Philippiens 4 :11-12 LSG

« Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ. » (Philippiens 4 :19 LSG)

4. Servir Dieu au péril de sa vie.

Paul a servi Dieu au péril de sa vie. Il n’a pas hésité à témoigner sa foi devant les rois, les magistrats, les groupes religieux de son temps.  Il a saisi toutes les occasions pour défendre sa foi. Il a été incompris par les groupes religieux de l’époque qui l’ont accusé à maintes reprises. Malgré les oppositions, les attaques, les emprisonnements, les naufrages qu’il a eus, les déceptions, les abandons, Paul a continué à servir le Seigneur. Il n’a pas abandonné la mission que Dieu lui a confiée.

Le dévouement de Paul est un témoignage pour nous. Servir Dieu ne doit pas être conditionné par ce que nous vivons. Nous devons accomplir la responsabilité que Dieu nous a confiée malgré les temps difficiles que nous vivons. Dieu est à la recherche des personnes fidèles qui vont le servir jusqu’au bout. Veux-tu faire partie de cette catégorie de serviteurs et servantes qui ne se lasseront pas de travailler pour le maître ?

5. Vivre avec la perspective de l’éternité.

Paul savait qu’il était de passage sur la terre et que sa demeure éternelle n’était point ici bas. Il vivait en ayant conscience de l’éternité. On pouvait le remarquer dans ses épîtres:

« Car pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé Son avènement. (2 Timothée 4 :6-8, LSG)

« Je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. » Philippiens 3 :14 LSG.    

« Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ. » (Philippiens 3 :20 LSG)

Paul n’a pas cessé de rappeler qu’il était de passage sur la terre. Ce qui importait pour lui, c’était de vivre pleinement le plan de Dieu pour sa vie et ensuite aller retrouver sa demeure céleste.

Puissions-nous, comme lui, garder continuellement en tête que nous sommes des pèlerins sur la terre. Notre véritable demeure est là-haut  avec Christ, notre Sauveur.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close