Search

7 clés pour sortir de l’endettement !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’endettement est un niveau financier dans lequel les sources de revenus sont constituées d’emprunts contractés auprès d’une tierce personne ou d’un organisme financier. La volonté parfaite de Dieu pour toi Son enfant qui végète dans les dettes est que tu sois un prêteur et non un emprunteur. C’est ce que la Bible nous révèle deux fois dans Deutéronome. Il s’agit de :

Deutéronome 15 :6 (LSG) « L’Éternel, ton Dieu, te bénira comme Il te l’a dit, tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point ; tu domineras sur beaucoup de nations, et elles ne domineront point sur toi. »

Deutéronome 28 :12 (LSG) « L’Éternel t’ouvrira Son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains ; tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point. »

Alors mon ami(e), si tu restes dans le cercle vicieux de l’endettement, sache que ce n’est pas la volonté de Dieu pour toi. Tu dois d’abord traiter l’endettement spirituellement avant de prétendre le traiter physiquement. Pour ce faire, je partage avec toi 7 clés qui vont assurément, t’aider à sortir de l’endettement par la grâce de Dieu.

1. Il faut prier pour !

La prière est le moyen par lequel on invite Dieu à venir rétablir Son règne dans notre vie. Il urge donc de prier afin que le règne de Dieu soit palpable dans tes finances.

Pendant que je faisais ma cure d’optimisation financière, un jour le Seigneur m’a dit ceci : « Si tu vis économiquement en dépendant de quelqu’un, ne sois pas surpris de dépendre de ses émotions». Bien-aimé(e), lorsque tu n’arrives pas à quitter l’endettement, cela confirme simplement la Parole de Dieu qui dit qu’on devient esclave, prisonnier de celui chez qui on a contracté un emprunt. Proverbes 22 : 7 (LSG) « Le riche domine sur les pauvres, et celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête. »

Pour qu’un prisonnier sorte de la prison, il faut lui couper les chaînes, les liens et ôter les jougs de son cou. Esaïe 10 : 27 (LSG) « En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, et son joug de dessus ton cou ; et la graisse fera éclater le joug. » Pour que tu sortes des prisons de l’endettement, tu te dois de prier, de plaider la miséricorde et la grâce de Dieu afin que l’onction (le Saint-Esprit) qui brise les jougs t’aide à briser les jougs de l’endettement et à couper toutes les chaînes de pauvreté.  

Mon ami(e), tu dois prier sérieusement avec l’assistance du Saint-Esprit et prendre autorité sur tout esprit de servitude, sinon tu vas passer toute ta vie à travailler pour payer les autres. Dieu dit que tu es un prêteur et non un emprunteur, alors il est temps que tu intègres cette identité dans ton esprit pour manifester cela par Sa grâce.

2. Ne plus accepter aucune forme d’endettement.

Job 22 :28 (version semeur) « Aux décisions que tu prendras répondra le succès, et sur tous tes chemins, brillera la lumière. »

Qui va loin ménage sa monture dit-on. Alors, Brother (frère), Sister (sœur) pour quitter le cercle vicieux de l’endettement, tu dois prendre la résolution ferme, de rester loin des dettes. Contracter un crédit (emprunt) pour s’acheter un nouvel iPhone, une télévision, une voiture ou pour rembourser un autre emprunt… ne serait pas sage de ta part. En effet, la valeur de ces choses diminue avec le temps. Dès que ces gadgets sortent du magasin, ils valent déjà moins que le prix d’achat. Il est donc préférable d’anticiper ce type de dépenses par l’épargne, de façon à ne pas contracter de dette, aussi minime soit-elle, pour les obtenir.

3. Faire la liste de toutes les dettes et de tout ce que tu possèdes.

Habacuc, 2 : 6 (LSG) « Ne sera-t-il pas pour tous un sujet de sarcasme, de railleries et d’énigmes ? On dira : Malheur à celui qui accumule ce qui n’est pas à lui ! Jusques à quand ?… Malheur à celui qui augmente le fardeau de ses dettes ! »

Bien-aimé(e), l’un des plus gros pièges dans lequel tu ne dois plus tomber, c’est d’oublier le niveau financier auquel tu appartiens, ce que tu peux te permettre et ce que tu ne peux surtout pas te permettre. Tu dois donc faire l’inventaire de toutes tes dettes, aussi petites soient elles.

Ta capacité à connaître ta situation financière, à dresser tes charges, à les comparer à tes revenus pour voir si tu peux les contenir de manière à dégager une marge ou non, à épargner et à investir, doit être la condition fondamentale pour savoir si tu peux prétendre à des dépenses ou à des engagements complémentaires. Si tu ne le fais pas pour savoir ce que tu peux et ce que tu ne peux pas pour le moment, tu vas spolier tes revenus et ta fortune avant de t’en rendre compte.

4. Établir un plan de remboursement pour chaque dette.

Romains 13 : 8 (LSG) « Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi. »

Mon ami(e), la seule dette que tu dois avoir envers les gens, c’est l’amour puisque, ta destinée financière est d’être prospère à tous égards. Conscient(e) de cette vérité, tu dois planifier le remboursement de toutes tes dettes.

De façon pratique, tu peux éditer un fichier Excel à six (6) colonnes qui te permettra de suivre en détail tes dettes. Tu mettras en colonne 1, les numéros d’ordre (1, 2,3…) en fonction du nombre de dettes contractées. Colonne 2, le nom et prénom de ton prêteur ; colonne 3 le montant total de la dette ; colonne 4 le montant que tu as déjà payé ; colonne 5 le solde à payer ; colonne 6 l’échéance fixée pour le remboursement de cet emprunt.

Même si ton prêteur ne te donne pas d’échéance, fixe toi-même une échéance pour le remboursement de cet emprunt. Tu peux aussi ajouter une 7e colonne qui servira à connaître le taux de remboursement de chaque dette. Cela te permettra d’avoir une vue détaillée et globale de tes dettes et de savoir comment planifier leur remboursement en fonction de tes entrées d’argent.

J’ajoute aussi qu’il est vraiment important de recommander le plan de remboursement de tes dettes à Dieu afin que par Sa grâce, tes finances soient restaurées.

5. Établir un budget selon le modèle divin.

En tant qu’enfant de Dieu, tu dois savoir que tu es Son intendant sur la terre. Par conséquent, tu as la responsabilité de gérer fidèlement ce que Dieu t’a confié. Il s’agit de l’argent dans le cas d’espèces. Pour ce faire, il te faut établir un budget qui te permettra de planifier et de maîtriser tes dépenses afin d’éviter le gaspillage. Dans ton budget, tu dois avoir comme rubrique : dîmes, offrandes, épargne, loyer, remboursement de crédit, transport, éducation des enfants…Et ce n’est pas parce que tu es endetté(e) que tu ne dois pas apporter la dîme.

6. Réduire les dépenses.

L’Homme est un esprit possédant une âme et habitant dans un corps. Sur le plan financier, l’Homme est considéré comme une entreprise vivante. Son esprit ainsi qu’une partie de son âme génèrent des revenus. Son corps (la chair) et une partie de son âme engendrent des dépenses. Pour réussir à contrôler et à réduire tes dépenses, il te faudra crucifier ta chair. Galates 5 : 16 (LSG) Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. En crucifiant ta chair, tu ne céderas pas aux passions et aux dépenses impulsives, inutiles non prévues dans ton budget. Tu dois éviter le gaspillage à tout prix.

7. Examiner la possibilité de trouver d’autres sources de revenus.

Genèse 2 : 10 (LSG) « Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. »

Tu dois être conscient(e) que tu disposes de dons et de talents. Tu as la responsabilité de les utiliser pour contribuer à rendre la société meilleure et pour glorifier Dieu. Tu dois donc créer de nouvelles sources de revenus, découvrir et libérer tous les fleuves de ta vie afin d’abreuver le jardin dans lequel Dieu t’a placé. Cela te permettra d’augmenter tes revenus au fil des années.

En définitive, tu dois associer Dieu à tes finances afin qu’elles donnent gloire à ton Abba (ta source). Assure-toi que seul Dieu règne en Maître sur tes finances et non une banque, un organisme de crédit ou une personne. Adopte un style de vie modeste qui correspond à tes revenus et respecte les limites que tu t’es fixées. Et assurément, la stabilité financière sera ta portion, au nom de Jésus-Christ. Amen !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close