Search

7 conseils pratiques pour ne plus succomber à la jalousie.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Que celui qui n’a jamais été jaloux lève la main. La jalousie est une émotion qui en rassemble plusieurs autres, telles que: la frustration, la colère, la tristesse, la mauvaise foi, l’anxiété, l’inconfort ou la méchanceté, et se manifeste même pendant l’enfance. Comme le cas de ce petit enfant qui, lorsqu’il voit son ami avec un jouet plus gros que le sien, se met aussitôt à pleurer pour réclamer le même jouet.

Comment se manifeste-t-elle ?

Hormis la relation et le rapport avec l’être aimé dans une relation amoureuse, on peut parler de jalousie en amitié, jalousie au quotidien dans nos relations, jalousie envers le bonheur d’autrui et sa réussite, jalousie dans l’église entre leaders, jalousie dans le service de Dieu face aux dons et talents, etc.

S’il est notamment rare de n’y avoir pas été confronté, ceux qu’elle touche ne l’assumeront pas forcement, ce qui se trouvera être une vraie plaie dans la vie d’un chrétien mais aussi pour son entourage. Bien évidemment, le mal que l’on peut faire et se faire à cause de ce sentiment que l’on banalise parfois est bien réel.

Les conséquences peuvent être désastreuses: une vie de difficultés, des fratries et des amitiés détruites, des ministères brisés, des couples meurtris, des équipes en miettes.

Genèse 4 : 5-7 ( BDS) « L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; mais pas sur Caïn et son offrande. Caïn se mit dans une grande colère, et son visage s’assombrit. L’Eternel dit à Caïn: Pourquoi te mets-tu en colère et pourquoi ton visage est-il sombre ? Si tu agis bien, tu le relèveras. Mais si tu n’agis pas bien, le péché est tapi à ta porte: son désir se porte vers toi, mais toi, maîtrise-le ! »

Souvenons-nous de cette histoire des fils d’Eve, Caïn jaloux de son petit frère Abel, finira par commettre un meurtre malgré les mises en garde de l’Eternel pointant le mauvais état de son cœur.

Voici sept conseils pratiques que nous devons intégrer, pour garder ce sentiment malsain loin de nous:

1. Habitue-toi à te réjouir du bonheur des autres.

Ce premier point est une richesse. Sois heureux quand les autres réussissent des défis. Félicite-les de leurs succès, complimente avec sincérité.

Un cas pratique pour les chantres par exemple: ton groupe de louange accueille un nouveau musicien très compétent. Celui-ci est toute de suite sélectionné pour te remplacer alors que tu avais été désigné pour la conduite du culte depuis plusieurs semaines déjà et il t’a surtout fallu patienter plusieurs mois pour en arriver là.

Comment vas-tu réagir ? 

  • Tu boudes et tu réclames illico des explications.
  • Tu vas en parler à d’autres membres du groupe.
  • Tu prends tes distances avec le nouveau venu.

Dans ce genre de situations qui peuvent te sembler inconfortables, apprends donc à rendre gloire à Dieu en toutes circonstances, favorables ou non. Reste attentif aussi à ce qu’Il veut t’apprendre. Rappelle-toi que quels que soient vos rôles et attributions, vous servez un seul Dieu par le même Esprit; de plus ce sera l’occasion pour le nouveau de s’intégrer au sein du groupe. Porte ce frère en prière, ce n’est jamais assez, quand il s’agit de célébrer les bienfaits de Dieu.

2. Apprends à servir les autres comme tu aimerais qu’on le fasse pour toi.

Lorsque les disciples ont commencé à se demander entre eux qui était le plus grand, Jésus qui capta les pensées de leurs cœurs, leur apprit que le plus grand était celui qui servait les autres. Nous devons donc nous appliquer à vivre notre vie chrétienne dans la bonté en nous préoccupant des autres. L’égocentrisme n’est pas le message de l’Evangile. Ne reste pas égoïstement centré sur toi et tes besoins, tu éviteras ainsi d’être rongé par la jalousie.

1 pierre 4-10 (MB) « Que chacun selon le don qu’il a reçu, l’emploie pour le service des autres, comme bons dispensateurs de la différente grâce de Dieu. »

3. Abstiens-toi de dire du mal des gens.

Cela devrait être une évidence et pourtant, l’expérience commune montre que c’est loin d’être le cas. Si les ragots trouvent leur source dans la bouche de celui qui raconte, celui qui écoute joue aussi un rôle dans leur prolifération. Ne t’empresse pas de réagir ou de colporter des propos et des faits que tu aurais pu voir, entendre ou interpréter, mets-toi des filtres comme ceux de la vérité, de la bonté et de l’utilité.  Est-ce vrai et vérifié ? Est-ce bien d’en parler ? Est-ce utile pour la foi ?

4. Eloigne-toi des compagnies calomnieuses et mauvaises langues.

Tout comme le précédent point, fuis les atmosphères négatives. A force de jalouser autrui, certaines personnes sont devenues adeptes du dénigrement pour se conforter dans leurs sentiments hypocrites. Prends garde à ce genre d’amis qui ont fait des critiques vaines leur activité favorite, ceux qui ne savent que dire du mal. Sache t’entourer autant que possible de personnes affermies dans la foi et qui nourrissent de bonnes valeurs.

5. Evite de créer des effets de comparaison entre les autres et toi.

Voici un élément qui peut sembler partir d’un bon sentiment au cas où tu comparerais les modèles d’accomplissement pour t’améliorer. Mais honnêtement, c’est la meilleure manière pour toi d’exacerber un sentiment de jalousie ou de frustration surtout si tu traverses une période maussade. Les réseaux sociaux notamment Instagram, Tik-Tok ou encore Facebook sont devenus en quelques années, des acteurs à prendre en compte dans ce malaise. N’oublie pas qu’en général, personne ne viens étaler ses faiblesses de sa vie sur Internet. Prêtes-y attention, sois humble, concentre-toi sur ta marche chrétienne, va au rythme qui est le tien et remercie Dieu pour tes réussites au quotidien, Il te guidera.

6. Fais confiance au plan que Dieu a tracé pour ta vie.

Il est primordial de croire à la volonté de Dieu pour ta vie. Tu es dans le manque ? Tu souhaites x ou y mais qu’en pense Dieu ? Qu’a-t-il dit à ce sujet ? Souviens-toi que c’est Lui qui tient notre vie entre Ses mains. Il a le meilleur projet pour toi. Un plan qui n’est pas grossièrement calqué sur un autre. Et surtout Il veut notre bonheur.

7. Prie avec foi et demande de l’aide.

Sans cesse, recherche la solution en Dieu, multiplie le soin que tu portes à ta relation, entretiens ton cœur par la bonne Parole, ne culpabilise plus. Si l’occasion t’est donnée, confie-toi à des sages et persévère jusqu’à obtenir le changement; quel que soit le temps que cela prendra, le Seigneur est capable de te donner la victoire sur la jalousie.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close