Search

Avoir la force pour se relever après une chute

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Psaumes 37 : 23-24 (LSG) «  L’Éternel affermit les pas de l’homme, et Il prend plaisir à sa voie; s’il tombe, il n’est pas terrassé, car l’Éternel lui prend la main. Détourne-toi du mal, fais-le bien, et possède à jamais ta demeure. »

Ésaïe 40:29 (LSG) « Il donne de la force à celui qui est fatigué, et Il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. »

1 Jean 1 : 9 (LSG) « Si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »

Chuter, c’est tomber d’un niveau haut vers un niveau bas. L’on peut tomber de façon accidentelle ou simplement en ignorant le respect des règles de sécurité. Il peut survenir alors que nous nous blessions physiquement et même pire encore émotionnellement.

Nous agissons alors comme des enfants qui dissimulent leurs entorses. Nous craignons de rencontrer le docteur, alors que c’est lui qui peut le mieux prendre soin de nous.

Parce qu’Il t’aime, notre Dieu, le grand Pasteur des brebis n’aime pas ce qui nous fait souffrir (le péché). Malgré tes fautes, Il te désire dans Sa présence. Il veut penser tes blessures et t’aider à relever. Ne refuse pas la main tendue de ton Père céleste. 

Mon Père qui est au ciel,

Je suis encore une fois tombé dans la boue du péché. Voici, mon péché est constamment devant moi où que j’aille. Souviens-Toi Papa que je ne suis que poussière, pardonne mes transgressions et ravive en moi le souvenir de Ton amour.

Père de miséricorde, Ton fils Jésus m’a affranchi. C’est pourquoi je proclame que je vis désormais libre de tout péché survenant de manière cyclique dans ma vie.

Je refuse d’amplifier mes faiblesses en faisant d’elles l’objet de ma méditation et de toute mon attention. Par le sang de Jésus, je rejette tout sentiment de culpabilité qui me paralyse et m’éloigne de la communion avec mon père.

Comme un père a compassion de ses enfants, Tu m’aimes Eternel, et Tu me délivres de la fosse du désespoir malgré mon iniquité. Je refuse de laisser mon âme s’abattre au-dedans de moi et oublier les bienfaits de mon Dieu.

Je reconnais que Jésus a été condamné afin que je sois trouvé juste et innocent devant Dieu. L’Eternel oint d’huile ma tête, Il me couronne de bonté et de miséricorde. L’Éternel me prend par la main et me relève.

Je marche désormais sur le sentier de la justice avec mon Père, au nom de Jésus.

Amen !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close