Search

Comment développer une autonomie spirituelle ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Dieu exhorte Ses enfants à être des pierres vivantes afin de s’édifier mutuellement (1 Pierre 2 :5), d’être unis en Christ et de demeurer dans l’amour pour qu’à cause de celui-ci, le monde reconnaisse qu’ils sont véritablement disciples de Christ. L’unité en Christ doit commencer par notre communion en Christ; chaque enfant de Dieu doit tisser une relation avec le vrai Cep (Jésus) car sans Lui, on ne peut rien faire (Jean 15 :5). Cette intimité nous confère des qualités spirituelles et nous donne d’encourager et fortifier les autres. Ainsi, chaque enfant de Dieu ne doit pas s’attendre à être uniquement nourri de la Parole par l’intermédiaire d’une personne, mais doit aussi se connecter directement à la Source d’eau vive afin d’être un canal de bénédiction.

Il pourra alors être ferme et tenir face aux périodes difficiles sans broncher, parce qu’il connaît celui en qui il a cru. Et partout où il ira loin des siens, il vivra une vie pleine de succès et sans compromis. C’est cela l’autonomie spirituelle. Une autonomie spirituelle n’est pas synonyme d’abandon de notre assemblée (hébreux10 : 25) ni un manque d’égard pour qui que ce soit; c’est une relation qui nous permet de vivre une intimité avec Dieu mais dans le respect et la considération des bien-aimés en Christ. Etre autonome spirituellement est une liberté de se conduire soi-même en Christ.  C’est une position, une capacité acquise qui nous permettrait de vivre à n’importe quel moment et quel que soit le lieu, sans porter préjudice à notre relation avec Christ. La mise en application de ces trois points pourrait t’aider à la développer.

Mener une vie de disciple.

Philippiens 1 :27 (LSG) « Seulement, conduisez-vous d’une manière digne de l’Evangile de Christ, afin que, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j’entende dire de vous que vous demeurez fermes dans un même esprit, combattant d’une même âme pour la foi de l’Evangile. »

Luc 6 : 40 (LSG) « Le disciple n’est pas plus que le maître; mais tout disciple accompli sera comme son maître. »

La grande commission (Matthieu 28 : 18-20), c’est bien d’aller faire des nations des disciples et lorsque ces derniers seront accomplis, ils seront à leur tour, capables de prêcher l’Evangile et de faire aussi d’autres disciples. C’est ainsi que l’œuvre de Dieu continuera à avancer, avec la participation de tous, à l’œuvre Divine. 2 Timothée 2 :2 (LSG) « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. »

Le problème actuel qui gangrène l’Eglise est un manque cruel de disciples. Parce qu’au lieu de faire des disciples, on fait des membres fidèles au culte de dimanche, à la réunion de prière et aux différentes activités et programmes de l’église. Leur fidélité aux programmes de l’église locale n’est pas forcément liée à leur intimité avec Jésus-Christ. Le vrai disciple est celui qui marche comme Jésus et aspire à devenir comme Lui. C’est pourquoi il est facile de trouver des personnes frustrées dans l’église, qui préfèrent ne plus regagner une assemblée. Es-tu disciple de Christ ou juste un membre d’une assemblée ? A partir d’aujourd’hui, il est important de voir avec l’œil de Dieu quelle est Sa volonté pour chaque vie. Vivre comme un disciple de Jésus-Christ nous amène à défendre les intérêts du Royaume de Dieu, à suivre Jésus et non suivre un pasteur, un prophète et ne plus courir d’église en église à la recherche de la volonté de Dieu. Il ne dépend pas de la parole du pasteur, non pas parce que l’on ne doit plus leur demander conseil, mais parce que Dieu peut et veut aussi Se révéler à toi d’une manière individuelle. Tu as toi aussi accès au sanctuaire Céleste. (Hébreux 4 :16)

Cherche à grandir dans la Parole de Dieu.

Ephésiens 4 : 13-15 (LSG) « jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. »

Osée 6 : 3 (LSG) « Connaissons, cherchons à connaître l’Eternel; Sa venue est aussi certaine que celle de l’aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, Comme la pluie du printemps qui arrose la terre. »

La vie en Christ peut être assimilée à la croissance physique d’une personne. L’enfant naît, on l’entretien et il commence à croître jusqu’à grandir, et commencer à se prendre en charge pour fonder une famille. Quand nous naissons de nouveau, nous sommes comme un bébé en Christ et il nous faut être nourris de la Parole de Dieu par l’enseignement. Petit à petit, on commence à grandir en ayant une connaissance approfondie de cette Parole. Cette connaissance nous pousse à l’enseigner à d’autres aussi. Malheureusement, il y a des gens qui continuent de recevoir depuis plus d’une dizaine d’années, sans jamais savoir comment préparer une exhortation. Ils sont comme des bébés malgré leur ancienneté dans l’église.

Le bébé qui est mal nourri aura du mal à avoir une croissance saine, idem pour celui qui n’est pas régulier dans la lecture de la Parole de Dieu. Que cela ne soit pas ton partage. Cherche à connaître davantage la Parole, lis-La constamment en établissant un programme de lecture et de méditation. Lis des livres allant dans le sens de stimuler ta foi et d’augmenter ta connaissance des Écritures saintes. C’est comme ça que tu pourras être autonome spirituellement. Tu pourras utiliser les armes de Dieu pour combattre contre les ruses quotidiennes du diable (Ephésiens 6 :10-19). Un enfant ne sait pas généralement manipuler une arme, c’est pour les hommes faits. C’est ainsi qu’une personne qui ne grandit pas dans la foi criera toujours au secours au pasteur, au prophète, à la moindre difficulté sans jamais savoir qu’elle a une autorité qu’elle a reçue de Jésus, qu’elle a des armes qu’elle peut utiliser pour contrecarrer les attaques de l’ennemi.

Un tel homme peut rapidement être emporté par n’importe quelle vague de doctrine diabolique; parce qu’il lui manque le discernement. Sa famille ne pourra bénéficier des innombrables richesses qui s’attachent à ceux qui cherchent le Seigneur de tout leur cœur.  Etre autonome spirituellement t’aidera à mieux encadrer ta famille une fois dans ton foyer, te détournera des faux enseignements.

Affirme ton identité en Christ.

Qui es-tu ? Quelle est ta position en Christ ? La réponse que tu donnes à ces questions est d’une importance capitale. La connaissance de notre identité en Christ, nous pousse à nous affirmer davantage et à assumer notre vie en Christ. Plus de condamnation, plus d’hypocrisie, plus de haine, ni de honte. Celui qui a connaissance de la grâce qui lui a été faite, fait aussi grâce, celui qui a connaissance de sa position en Christ, ne se laissera intimider par les circonstances. Dieu ne change pas selon les circonstances; Son amour pour Ses enfants est immuable.

Ton identité ne se trouve pas dans ce que tu possèdes. Tu la trouves en Jésus-Christ parce que tu es fils. Tu dois te voir comme le Seigneur te voit parce que tu es Son enfant bien-aimé. Affirmer son identité en Christ est une manière de marquer ses empreintes partout où nous sommes en tant que chrétiens; le monde doit savoir que nous Lui appartenons.

Chacun a la responsabilité de grandir dans le Seigneur. C’est un processus qui ne se fait pas en deux mois. Plus nous aimons la Parole de Dieu et que nous avons cette volonté de Le connaître, Jésus Se révélera à nous. Cette révélation éclaire (Psaumes 119 :130), nous confère une position.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close