Search

Pourquoi il ne faut pas rejeter les autres ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La foi chrétienne rime avec la vie en société, la vie entre les hommes. Et il arrive souvent que pour certaines raisons, l’on repousse l’autre. Cependant Jésus-Christ déclare d’aimer son prochain comme soi-même (Marc 12 :31). Alors le rejet des autres serait-il incompatible à la vie en Christ ? Et pourquoi ?

Dans cet article, nous mettrons en lumière quelques points pour révéler les raisons pour lesquelles, il ne faut pas rejeter les autres.

L’amour du prochain est l’un des piliers de la foi chrétienne. Et il nous enseigne à nous accepter tels que nous sommes. Suis mon témoignage pour savoir comment j’ai rejeté quelqu’un dans mon cœur et les conséquences qui s’en sont ensuivies. Je venais de prendre service dans une radio chrétienne de la place. A l’entrée de notre bureau, il est écrit: « interdit à toute personne étrangère ». Un jour pendant que nous étions au bureau, mon collègue reçut de la visite. Pendant leur entretien, j’étais fâché sous prétexte qu’ils me dérangeaient avec leur causerie. Et j’en avais gros sur le cœur contre la dame sans toutefois en parler. Je l’ai méprisée, détestée dans mon cœur. Quelques mois plus tard, je tombe malade. Alors pour des analyses, je devais me trouver un hôpital. Mon collègue me recommanda un hôpital où il avait une connaissance, ce qui faciliterait les choses pour moi. Donc je m’y rends et c’est la femme que j’avais rejetée dans mon cœur que je rencontre; c’est elle qui doit se charger de mon cas. Cette dame comme un ange a fait toutes mes courses et m’a confié aux bons soins des agents compétents pour mes analyses.

Cependant, j’étais tout confus de ce que j’avais méprisé, détesté cette dame, il y a quelques mois de cela dans mon bureau. Voici que c’est elle qui est en train de me rendre un grand service. Si et si seulement elle savait ce que j’avais pensé d’elle en son temps, elle ne m’aiderait pas. Alors je me suis mis dans la repentance devant Jésus pendant tout le temps que j’ai passé dans cet hôpital avec la dame.

Nous pouvons conclure par mon témoignage combien il est important de ne pas haïr, mépriser et rejeter son prochain, car Jésus peut l’utiliser plus tard pour nous confondre. Sachons donc que Dieu aime l’autre tout autant que nous-mêmes.

Voici, un autre témoignage tiré de la Bible cette fois, pour nous montrer qu’il ne faut pas rejeter son prochain même quand tu le trouves méchant ou mauvais. « Après cela, Jésus sortit, et Il vit un publicain, nommé Lévi, assis au lieu des péages. Il lui dit: Suis-Moi. Et, laissant tout, il se leva, et le suivit. Lévi lui donna un grand festin dans sa maison, et beaucoup de publicains et d’autres personnes étaient à table avec eux. Les pharisiens et les scribes murmurèrent, et dirent à Ses disciples: Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les gens de mauvaise vie ? Jésus, prenant la parole, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs. » Luc 5 : 27-32 (LSG).

Ce texte t’apprend à ne rejeter personne sous aucun prétexte car Jésus aime les bons tout comme les mauvais. Et bien plus, Il est venu justement pour ceux que tu considères comme mauvais.

Ainsi en rejetant les autres, c’est Dieu même que nous rejetons (Mattieu 25 :31-46).

Prière:

Père Eternel, merci pour Tes conseils. Ta volonté est que nous puissions aimer les autres comme nous-mêmes.

Cependant, il arrive souvent que la chair nous pousse à les rejeter quand ils nous font mal. Alors je Te prie de nous aider à les aimer malgré ce qu’ils sont, bien plus; aide-nous à prier pour eux afin qu’ils parviennent à la repentance et la réconciliation avec Toi. Au nom de Jésus.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close