Search

Comment dire la vérité sans être arrogant ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

La vérité est une faculté que tout enfant de Dieu doit développer à l’image de Jésus-Christ qui est l’exemple même de la vérité personnifiée (Jean 14 : 6). Il convient donc de veiller à toujours traiter nos relations dans cette vérité. Cependant, attention à ne pas tomber dans l’étroite limite qu’il y a entre dire la vérité, et faire preuve d’arrogance dans nos propos envers autrui.

Qu’est-ce qui différencie réellement la vérité de l’arrogance ?

La vérité construit.

La vérité est un sujet vaste mais dans cet article, nous nous contenterons de l’aborder comme étant l’acte de dénoncer une réalité avec amour.

La vérité finit toujours par faire du bien. Elle peut être un peu compliquée à accepter au départ, mais elle porte toujours du bon fruit dans sa finalité. À l’image de la Parole (qui comme nous le savons est elle-même la Vérité), elle est constructive et a le pouvoir de produire un changement durable dans une vie. Hébreux 4 : 12 (LSG) « Car la Parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur. » 

C’est un acte bienveillant.

L’arrogance finit par détruire.

L’arrogance se manifeste par le fait de dénoncer un fait en manifestant du mépris, voire de l’insolence envers quelque chose ou une personne. On peut la traduire par de l’orgueil. Elle n’engendre que des méfaits. Elle est semblable à une boule de feu que l’on jette à une personne qui l’attrape et se brûle; tout ce qui s’en suit n’est que des blessures et des dommages.

Proverbes 16 : 18 (LSG) « L’arrogance précède la ruine, Et l’orgueil précède la chute. »

  • C’est un acte contraire à l’amour.
  • Elle fait preuve d’un manque d’humilité vis-à-vis de Dieu.

Jean 3 : 30  (LSG) « Il faut qu’Il croisse, et que je diminue. »

Qui sommes-nous pour mépriser les autres au nom de la vérité ? Une attitude arrogante prouve que nous sommes imbus de notre personne et que ce n’est pas l’Esprit de Dieu qui nous conduit. Nous avons un trop plein du « MOI » et pas assez de Dieu dans notre vie.

  • C’est le signe que nous ne développons pas complètement le caractère de l’Esprit.

Une des particularités de l’ennemi est son arrogance, elle se manifeste par l’accusation et le mépris. Nous connaissons l’histoire de la femme adultère méprisée par les scribes et les pharisiens Jean 8 : 6 (LSG) « Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. »

C’est ce à quoi nous ressemblons lorsque nous faisons preuve d’arrogance dans nos propos vis-à-vis d’autrui.

  • Elle produit des mauvaises émotions chez notre interlocuteur telles que la rancœur, la colère, la tristesse etc.

En somme, pour différencier la vérité et l’arrogance, analysons l’intention de départ et le résultat produit à l’arrivée. Si dans nos dénonciations le but est de choquer pour obtenir un changement, notre démarche est mauvaise et c’est ici que nous tombons dans l’arrogance. Il est tout à fait possible d’être ferme sans pour autant blesser. Jésus était ferme tout au long de sa vie sur terre avec son entourage. C’est l’amour le secret. Soyons la vérité, soyons Jésus ! L’arrogance ne vient pas de Dieu puisque c’est de la méchanceté.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close