Search

Pourquoi étaler ma vie sur les réseaux sociaux ?!

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Facebook, Instagram, Whatsapp, Tik Tok, Snapchat, YouTube, des espaces virtuels où l’on peut en toute liberté partager du contenu (textes, images, vidéos). Le principe sur les réseaux sociaux, c’est de se créer une communauté avec qui partager son quotidien, son expertise, sa passion… Cependant, si l’on est libre de s’exprimer sur les réseaux sociaux, sommes-nous dans l’obligation de tout montrer au point d’exposer sa vie dans les moindres détails ?

L’avènement des réseaux sociaux marque le règne de l’exhibitionnisme et du narcissisme les plus exacerbés. L’on expose et s’expose. En quête perpétuelle d’attention et de reconnaissance, certains partagent sans réfléchir tous leurs faits et gestes au grand public. Facebook et autres sont devenus des lieux d’exposition de leur vie, d’expression de leurs humeurs, de leur bonheur ou de leur douleur.

Il est vrai que le but des réseaux sociaux, c’est de pousser les internautes à partager le plus possible de détails de leur vie personnelle pour en informer leurs followers (ceux qui les suivent) mais en tant que chrétien, tu n’es pas obligé (e) de t’aligner sur ce mode de pensée et te conformer à cette manière de faire. Tu dois t’autoriser un minimum de retenue et filtrer les informations que tu partages.

Tes informations personnelles sont précieuses.

1 Corinthiens 10 : 23 (LSG) « Tout est permis, mais tout n’est pas utile; tout est permis, mais tout n’édifie pas. »

Sur les réseaux sociaux, garde-toi de déballer ta vie dans les détails les plus précis. Réfléchis avant de partager des photos de tes parents, de tes enfants, de ton époux, ton lieu d’habitation, les endroits que tu fréquentes, ton agenda du jour, ce que tu fais. Informer tous tes contacts que tu te retires des réseaux sociaux pour un moment de jeûne etc, n’est pas nécessaire. De même que de parler de ta nouvelle maison, ta nouvelle voiture, ta nouvelle relation, le nouveau boulot que tu viens de décrocher, tes prochains voyages ou de parler de tes projets. Certains projets se nourrissent de silence pour réussir. Ils ont besoin de grandir dans le secret pour bien mûrir. Plusieurs projets ont échoué à cause du manque de discrétion; parce qu’en les divulguant, on les affaiblit et cela peut retarder ou même annuler leur réalisation.

Le plus difficile aujourd’hui chez les chrétiens, c’est cette ouverture d’esprit qu’ils prônent et disent avoir, qui finit par les perdre. Au point de se croire tout permis et de s’autoriser des actions contraires à la pensée de Dieu. En quoi montrer tes richesses, parler de tes acquis, glorifient-ils le nom du Seigneur ? Cet étalage de sa vie s’apparente plus à de l’exhibition égoïste. Si plusieurs le font parce qu’admis par les normes, tu n’es pas comme les autres. Il n’est pas question d’être mystérieux, mais il faut pouvoir maintenir un certain mystère sur certains pans de sa vie.

Ta réputation aussi.

Ecclésiaste 7:1(LSG) « Une bonne réputation vaut mieux que le bon parfum… »

Si les enjeux de la vie privée ne t’interpellent pas, pense au moins à ta réputation ! A ce qu’on pourrait penser ou dire de toi à travers ces images et commentaires que tu publies. Au-delà des like (j’aime) et des partages, qui semblent montrer l’adhésion de tes contacts, ce que tu dis ou écris détermine qui tu es et ce que tu fais. On te jugera sur la base de l’image que tu présentes.

A l’ère du numérique, la plupart des recrutements se font via internet. Et les médias sociaux offrent de nombreuses possibilités de te retrouver sur internet et d’en savoir davantage sur toi. Bon nombre de recruteurs se basent sur les informations mentionnées sur les réseaux sociaux pour se faire une première impression des candidats et juger de la bonne moralité de ceux-ci. Si certains ont pu décrocher le boulot de leur rêve à cause du contenu de leurs pages, d’autres par contre, un message qu’ils jugeaient anodin, leur a coûté leur emploi.

En tant que chrétiens, nous devons à tout prix entretenir et surtout maintenir une saine réputation afin de glorifier Dieu dans notre vie et contribuer au salut des âmes. Des milliers de personnes, sur la toile qui ont soif de Christ ou ne le connaissent pas, peuvent le rencontrer par ta seule attitude et à travers ce que tu publies. Sur la page Facebook ou le compte Twitter ou Instagram de certains chrétiens, tu ne verras même pas un seul verset Biblique. Alors qu’ils se disent chrétiens. Bien aimé(e), ta réputation te précédera partout où tu voudras aller. Aie une bonne réputation et veille à cela !

Ne t’expose pas !

Proverbes 5 : 9 (LSG) « De peur que tu ne livres ta vigueur à d’autres… »

Trop communiquer sur soi, sur sa vie, rend vulnérable. A travers les messages, textes et vidéos, l’on peut cerner qui tu es, ton état d’esprit du moment, découvrir tes forces et faiblesses, etc. Des détails qui pourraient servir à t’atteindre. De plus, pour un chrétien, cette facilité à tout partager peut devenir une faiblesse dans sa marche avec Dieu. Certains commentaires pourraient te briser et réduire ta confiance en soi, te faire douter des promesses de Dieu dans ta vie. Et ce, juste parce que tu recherchais l’approbation des hommes; quand d’autres pourraient nourrir ton égo et te rendre orgueilleux. Or, Dieu résiste aux orgueilleux (1 Pierre 5 : 5).

Ne viens pas t’afficher sur la toile et t’exposer à des esprits pour lesquels tu n’es pas suffisamment préparé (e) à affronter. Chaque sphère a ses esprits et ses démons. Ne t’engage pas dans des domaines dont tu n’as pas le plein contrôle.

Ton ministère vient de démarrer et Dieu se manifeste puissamment ? Gloire à Jésus, mais reste caché si Dieu ne t’a pas encore Lui-même exposé ou révélé au monde. Tous ceux qui t’acclament sur les réseaux sociaux ne sont pas forcément avec toi. Beaucoup te combattent dans le secret pendant qu’ils t’encensent dans leurs messages. A la moindre erreur, ils seront impitoyables et les premiers à te flageller par des propos les plus acerbes. Ce qu’on expose avant son temps, n’évolue pas, s’affaiblit et se fragilise. De nombreux jeunes serviteurs ou servantes de Dieu qui ont exposé trop tôt leur succès, leur richesse, leur bonheur, etc. alors qu’ils n’étaient pas assez préparés ont péri. Pas seulement physiquement mais spirituellement.

Parler de tout ce qui t’arrive ou de tout ce qui concerne ta vie, n’est pas forcément une bonne idée. Mais, guider par ton désir de plaire et de te confondre à la masse, tu déballes ce qui doit encore rester caché. Certaines actions de Dieu dans ta vie n’ont pas besoin d’être étalées sur la toile. Luc 5:14 (LSG) « Puis il lui ordonna de n’en parler à personne… »

Dans un monde où l’on fait l’apologie du « m’as-tu vu« , où l’on veut « voir et se faire voir », où tout semble admis et permis, nous devons en tant que chrétiens, nous démarquer en ne nous conformant pas aux principes de ce monde. Révise ta manière d’utiliser les réseaux sociaux de sorte à préserver ton intimité. Car, tu dois refléter Christ partout où tu te retrouves, notamment sur les réseaux sociaux. Diffuse ce qui te valorise et glorifie Dieu, sans tomber dans l’excès.

Luc 6 : 26(LSG) « Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous… »


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close