Search

Comment surmonter la trahison d’un(e) ami(e) ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Psaumes 55 : 13-15 (LSG) « Ce n’est pas un ennemi qui m’outrage, je le supporterais; Ce n’est pas mon adversaire qui s’élève contre moi, Je me cacherais devant lui. C’est toi, que j’estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami ! Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu ! »

Toute relation humaine qu’elle soit amicale, amoureuse ou professionnelle tire sa force de la confiance et de l’amour. Ce sont les fondements qui l’aident à grandir et à s’épanouir. C’est ce qui lui vaut le mérite d’être une source de joie et d’épanouissement. Cependant, il arrive parfois que ces relations soient pour nous une source de profonde douleur et de frustration, suite à une trahison qui ouvre le champ à une crise de confiance et à de la peine. Comment surmonter la trahison d’un(e) ami(e), d’un frère ou d’une sœur qui nous est cher(e) ?

Psaumes 41 : 10 (LSG) « Celui-là même avec qui j’étais en paix, Qui avait ma confiance et qui mangeait mon pain, Lève le talon contre moi. »

La trahison est un manque à notre devoir de fidélité et de loyauté envers un(e) ami(e), un proche, etc. C’est le fait de bafouer, tromper la confiance qui nous a été accordée. Cet acte est la source de plusieurs conflits et de nombreuses blessures intérieures dans le cœur de plusieurs bien-aimés parce qu’ils n’ont pas su digérer le mal subi. La trahison d’une amie, d’une sœur, d’un collaborateur, ou encore d’un partenaire d’affaires en qui on a mis toute sa confiance est très douloureuse. En effet, rien ne blesse autant que les coups reçus par un proche. Mais tu peux surmonter la trahison en suivant ces conseils:

Prendre de la hauteur.

Face à l’épreuve de la trahison de son fils Absalom et de son conseiller Achitophel, David a su prendre de la hauteur sur cette épreuve. Il a fait preuve de maturité. Son conseiller Achitophel l’a trahi en se rangeant du côté de son fils Absolom (2 Samuel 16 : 15, 20-21). Bien souvent, lorsqu’on se sent trahi, on incrimine l’autre et on égrène nos qualités à nous. On se présente comme la parfaite victime et l’autre le Juda avec qui il faut que tous agissent avec mépris et qu’il faut bannir. Cette attitude que nous avons, en tant que chrétiens ne diffère en rien de celle d’une personne qui n’a pas Christ. Notre statut de fils du Royaume nous induit à adopter une attitude différente dans de telles situations. Une attitude que l’on jugera irrationnelle et aberrante aux yeux des hommes mais sage aux yeux de Dieu. C’est seulement quand on prend de la hauteur qu’on parvient à avoir une telle attitude. Notre attitude face aux situations est le résultat du regard que nous y portons. Si nous regardons les choses comme le voit le Saint-Esprit, nous en serons moins affectés.

En effet, il faut être sage et agir, parler avec mesure sans tomber dans le dénigrement de la personne qui nous a trahis. Garde le silence, sans toutefois te blâmer pour ta grande confiance placée aux autres, pour ton manque de discernement encore moins pour ta naïveté. Tu ne l’es nullement pas. Nul besoin de ruminer, regretter, céder la place à la rancune et à la vengeance.

Non ! Ne tombe pas dans ce piège du diable. Bien souvent, de telles situations viennent en prélude à une nouvelle Gloire à laquelle Dieu te prépare. Alors, reste vigilant et préserve ton cœur et tes émotions.

Dans les relations avec les autres, tout type de désagréments peut survenir. Il te faut être assez mature mentalement et spirituellement pour les encaisser et les surmonter. La trahison est une épreuve qui nous grandit, et nous rapproche de Dieu, dont l’Amour est inaltérable, ne souffrant d’aucun changement ni ombre de variation. Contrairement à celui des hommes qui vogue au gré de leurs émotions et de leurs intérêts. Nous ne saurions tout de même nous départir de nos relations. Alors, prends de la hauteur, en choisissant de ne pas réagir aux situations qui te blessent mais de les dominer et d’en tirer les bénéfices utiles pour grandir dans la foi en Jésus-Christ.

Sortir de la victimisation.

La victimisation ne paie pas. Elle nous maintient dans la douleur et dans la médisance. En situation de trahison, tu dois pouvoir assumer ce qui est arrivé, tu dois être en mesure d’en tirer ta part de responsabilité et non de t’ériger en victime que tous doivent prendre en peine. Ça fait mal quand celui qui est censé te soutenir, défendre tes intérêts ou ton intégrité, te protéger et te porter, se trouve être celui qui te dénigre et te livre à la vindicte populaire. Ça fait mal quand celui sur qui tu comptes te tourne le dos au moment où tu t’y attends le moins et surtout quand tu comptes le plus sur lui. Mais, que veux-tu ? Tu devrais plutôt t’en prendre à toi-même plutôt qu’à la personne que tu juges t’avoir trahi.

David est quelque peu responsable de l’attitude de son fils qu’il n’a pas su recadrer après son forfait (meurtre de son frère suite au viol de la sœur d’Absalom). Nous accordons dans nos vies une place importante et une pleine confiance à des personnes dont nous ne maîtrisons pas totalement les intentions et l’attitude. Parfois, il arrive qu’on remarque des signaux mais on en fait fi parce qu’aveuglé par notre trop grande confiance.

Et même quand on le sait, on s’entête jusqu’à ce que tout nous explose à la figure et qu’on récolte la douleur de s’être investi, d’avoir fait confiance à la mauvaise personne. Pierre a renié Jésus 3 fois, pourtant Pierre avait été choisi par Jésus. Tout comme il avait choisi Juda qui l’a trahi. Certains de nos choix sont la source de nos malheurs. Il nous faut bien réfléchir avant de faire entrer certaines personnes dans nos vies. Plutôt que de venir plus tard s’ériger en victime.

Ne pas se venger mais pardonner.

Romains 12 : 17 (LSG) « Ne rendez à personne le mal pour le mal… »

Nul n’est à l’abri de la trahison. Découvrir qu’on a été trahi par une personne proche à qui on est très attaché, pour qui on a beaucoup d’affection, en qui on a une entière confiance au point de partager avec elle/lui ses moindres secrets et même ses projets, est difficile à supporter. En vérité, ça fait très mal !

Joseph a connu la trahison de la part de sa famille, mais Dieu a utilisé cette épreuve comme le terrain de la manifestation de Sa gloire. Face à la trahison, ne succombe pas à la haine ou à la vengeance. Romains 12 : 19 (LSG) « Ne vous vengez point vous-mêmes… ». Ne descends pas dans la boue, n’essaie pas de te rendre justice. Préserve ton cœur. Garde ton énergie, et réserve-la pour faire avancer ta vie. Rendre le mal que tu as subi ne guérira pas ta douleur et ne rétablira pas ton intégrité et ta dignité bafouée dans le cas où tu aurais fait l’objet de dénigrement. Inutile de vouloir rendre le mal pour le mal; surmonte la trahison en pardonnant à l’autre. Autant Dieu nous pardonne, autant nous devons pardonner. Autant nous disons aimer Dieu, autant nous devons manifester de l’amour pour l’autre qu’importe la douleur de la trahison. Il est vrai que pardonner est facile à dire mais difficile à réaliser, mais c’est nécessaire pour avancer dans la vie. Pardonne autant de fois que possible, sans t’en lasser ni murmurer.

Mathieu 18 : 21-22 (LSG) « Alors Pierre s’approcha et lui dit: Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois ? Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois. »

Se décharger sur Dieu.

Psaumes 55 : 17-19 (LSG) « Et moi, je crie à Dieu, Et l’Eternel me sauvera. Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et Il entendra ma voix. Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix… »

La trahison d’un ami est un fardeau trop lourd à porter seul. De plus, tout le monde n’est pas assez fort mentalement pour tenir le coup. Certains ne trouvent pas en eux suffisamment d’énergie pour surmonter et supporter la trahison. A ces personnes, Jésus tend la main. Oui, toi ! Jésus te tend la main. Il veut t’aider à passer cette épreuve dans la victoire. Pendant l’épreuve de la trahison, David a prié, il a confié ses ennemis entre les mains du Seigneur, il a également réclamé la force de Dieu. Tu peux aussi faire pareil et ne pas faiblir. Prie, médite la Parole de Dieu, écoute des cantiques de louange pour saturer ton esprit de bonnes pensées. La prière est efficace face au mal qu’on nous a fait.

Confie-toi en l’Eternel ton Dieu, Il va te décharger de ce lourd fardeau sous lequel ploie ton cœur. Dieu Seul peut guérir ton cœur plein de colère, et de ressentiments. Et le remplir des fruits de l’Esprit tels que « l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance (LSG) Galates 5 : 22. Il va te débarrasser de toutes ces émotions négatives qui t’assaillent et t’empêchent de croire en de meilleures relations. Remets tous tes fardeaux émotionnels à Ses pieds, il veut t’en décharger et il va le faire.

Psaumes 55 : 23 (LSG) « Remets ton sort à l’Eternel, et Il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste. »

Au-delà de tout, ne laisse pas une mauvaise expérience relationnelle te faire croire que les gens sont faux et les relations inutiles. Que la trahison de cet être cher à ton cœur ne te donne pas des raisons de devenir une personne amère et austère. Continue d’être une bonne personne malgré tout. Surtout demeure ce bon ami qui ne trahira pas ceux qu’il aime et qui l’aiment aussi. Toutefois, évite de confier ton cœur à une personne qui n’en connaît pas la valeur.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

  1. Dieu t’a réellement choisi pour le servir. Je me demande Il t’a équipé pour écrire cet article. Que Dieu dirige toujours ta vie.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close