Search

Devenir un leader d’exception.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Partout dans le monde on attend parler de leadership. Des conférences et séminaires sont même organisés pour expliquer la notion du leadership et encourager des hommes et des femmes à devenir des leaders. Car le constat est clair, nombreux sont ces chefs d’entreprises, autorités étatiques et administratives qui manquent de visions et d’actions pour apporter le changement qu’il faut ou répondre aux attentes qui leur sont dévolues. 

Malheureusement, l’Eglise n’est pas en marge de cette triste réalité.

De grands prophètes sont apparus, avec une onction terrible mais se sont éteints après quelques années seulement d’exercice. Certains se sont vus confier de grandes responsabilités mais n’ont pas été capables de créer la moindre valeur ajoutée.

Pourquoi, alors que des personnes hautement qualifiées se sont vues confier des responsabilités et ont pu échouer, pendant que d’autres moins qualifiées ont réussi à changer l’image d’organisations, d’un ministère, ou même celle de leurs nations ? Qu’est-ce qui a donc fait la différence ?

Qui sont ces personnes qui réussissent là où les autres échouent ? Quel est leur secret ? Ce sont des leaders – voilà comment on les appelle –

Dans cet article nous mettrons un point d’honneur sur les caractéristiques ou les qualités qui feront de toi un leader d’exception.

Suis-je un leader ?

Un leader est une personne qui est capable de guider, d’influencer et d’inspirer. C’est pourquoi John Quincy Adams affirme :

« Si vos actions inspirent les autres à rêver davantage, à en apprendre davantage, à faire plus et à devenir plus, vous êtes un leader »

Selon les Saintes Ecritures, le leader est celui sur qui Dieu pose Sa faveur pour lui donner une vision, un fardeau, un objectif précis ; c’est celui qui connaît Dieu et qui a une intimité avec Lui. C’est par ailleurs une personne à qui on confie une tâche et dont elle doit rendre compte. Nous pouvons devenir leader si et seulement si nous acceptons de connaitre Dieu et de faire Sa volonté. 2 Timothée 2 :20-21 (LSG) « Dans une grande maison, il n’y a pas seulement des vases d’or et d’argent, mais il y en a aussi de bois et de terre ; les uns sont des vases d’honneur, et les autres sont d’un usage vil. Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. »

Qu’est-ce qui caractérise le leader chrétien ?

Un leader chrétien puise sa force dans la prière et la Parole de Dieu. Il développe une intimité parfaite avec le Seigneur ; il est à l’écoute du Seigneur pour Lui demander quoi faire. En tant que leader, nous devons connaître Dieu par l’étude de Sa Parole et avoir une vie intime avec Lui.

Partout dans le monde, le leader est connu par son influence à travers sa vie personnelle, son témoignage, sa prédication et ses actions. C’est pourquoi, Il doit être un visionnaire, un communicateur et une personne d’action. En effet, l’une des armes efficaces du leader est la parole. Il doit expliquer, démontrer, persuader, convaincre ses collaborateurs sur la base de la vision qui porte afin de les amener à le suivre. En outre, il devra lui-même être au cœur de l’action. Il s’agit pour le leader de poser des actions qui permettent de mettre en œuvre sa vision ; car « une vision sans action est une hallucination »

Le leader est avant tout un serviteur et un modèle pour les autres. Il ne peut pas être un peureux ou un menteur. Bien au contraire, il doit être digne de confiance, il n’est point versatile, ni vacillant. Le leadership ne s’auto proclame pas. Il se démontre humblement, il sait discerner le bien du mal et sait canaliser ses collaborateurs. Il est toujours accessible (l’accessibilité détruit les suspicions, les préjugés et renforce la confiance des autres à votre égard) ; il cultive l’enthousiasme et la motivation. Il construit les autres c’est pourquoi il a un sens élevé de la responsabilité et cherche l’intérêt de ceux pour qui il est leader.

Les attitudes d’un leader d’exception.

Le bon leader doit savoir s’évaluer et mettre tout en œuvre pour accomplir la mission qui lui est confiée. De ce fait, certains points doivent être mis en évidence :

Se confier à Dieu et croître dans la foi en Christ.

Tout leader doit comprendre que sa force et sa capacité lui proviennent de son Père Céleste. Il nous faut donc demander constamment à Dieu de faire de vous un leader toujours plus efficace. C’est en cela que nous mènerons une vie exemplaire que les autres voudront imiter. Philippiens 4 :13 (LSG) « Je puis tout par celui qui me fortifie. »

Avoir confiance en soi et en son équipe

La confiance en soi n’est pas une trop forte estime de soi. C’est tout simplement reconnaître les capacités que Dieu a mis en nous et agir en conséquence. Cela voudrait dire que le leader se rend compte de ses capacités et potentiels et les met en évidence pour obtenir des résultats positifs. Mathieu 25 :15-17 (LSG) « Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla, les fit valoir, et il gagna cinq autres talents. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres… ». En plus de la confiance en soi, le leader devra faire confiance en son équipe. Il doit reconnaître que ses collaborateurs sont son atout le plus précieux. Il n’est pas effrayé par les forces et potentialités de ses associés. En effet, il est extrêmement tolérant en matière de diversité chez les autres. Le leader doit donc considérer chacune de ses relations comme une opportunité de se développer lui-même et le groupe. C’est pourquoi, il doit entretenir constamment une liste de leaders potentiels sur lesquels il peut compter. D’où la nécessité de devenir un mentor c’est à dire sélectionner et de former de futurs leaders. 2 Timothée 2 :2 (LSG) : « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. »

Être discipliné et définir les priorités

Tu veux être un leader d’exception ? Apprends à te discipliner car l’indiscipline a conduit plusieurs leaders à l’échec. La discipline favorise l’autoévaluation et une prise de décision adéquate. Elle est le moteur qui pousse le leader à apprendre de ses erreurs et à planifier pour obtenir des résultats plus satisfaisants. En effet, tout bon leader sait profiter des opportunités car il cherche toujours à savoir ce qu’il faut faire. Il se demande : « qu’est-ce que je peux faire et qu’est-ce que je devrais faire pour marquer la différence ? ». Il s’interroge sur la mission et les objectifs à atteindre. En un mot, il n’est pas « dispersé ». C’est pourquoi, le leader ne se laisse pas abattre par le découragement et réfléchit comme un gagnant.

Nous sommes tous appelés autant que nous sommes à nous disposer et nous laisser diriger par Dieu afin de faire éclore en nous le leader caché que nous sommes. Les familles, les organisations, les associations, l’Eglise de Jésus-Christ ont besoin de leaders nouveaux qui, dans une communion parfaite avec le Seigneur, apportent restauration, développement, épanouissement, joie etc., à toutes ces entités. Sachons-le : l’histoire ne se souvient que de ceux qui l’ont marquée.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close