Search

Dieu a-t-il prévu un homme pour moi ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Face aux années qui passent, face aux pressions de l’entourage, nous pouvons être découragés et douter du plan de Dieu. Parfois, notre âme ne nous permet même plus d’entendre la douce voix du Saint-Esprit nous répondre. Si dans tes temps de prière, tu as déjà reçu la confirmation que tu es appelé à te marier et que tu n’as pas reçu le don de célibat, alors cet article t’exhortera. Si tu n’avais pas encore posé cette question au Dieu Souverain de toutes choses, à ton Père céleste, Celui qui a formé le plan de ta vie avant même que tu ne naisses, alors cours Lui demander, avant de lire cet article, car Lui seul à la réponse. Un Père a toujours la réponse pour son enfant.

Ton Adam t’attend.

Remontons à l’origine du mariage, pour observer la création. Nous y trouverons le modèle établi par Dieu dans le lieu parfait avant la chute: le jardin d’Eden.

En Genèse 2:21-23(LSG), nous voyons clairement que la femme a été créée à partir de l’homme et dans le spirituel. Il est dit: « Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; Il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’Il avait prise de l’homme, et Il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. »

Nous pouvons donc comprendre qu’une femme est forcément rattachée « à la côte » d’un homme, c’est-à-dire qu’elle est appelée à marcher à côté d’un homme, son mari, pour embrasser une vision que Dieu a prévue d’avance pour le couple. Chère sœur, si tu es là, et que Dieu t’a révélé que tu étais appelée à te marier, alors ton futur époux est déjà là car une même vision a été déposée en chacun de vous.

Quand l’accomplissement de la promesse se fait attendre, le doute et l’incrédulité peuvent entrer dans nos cœurs, mais il est indispensable de marquer la Parole reçue, de l’inscrire afin de ne pas l’oublier et de ne pas laisser l’ennemi nous bombarder de pensées incrédules. La Parole nous dit dans Habacuc 2:3 (LSG) : « Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas; Si elle tarde, attends-la, Car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement. »

Soyons disciplinées et observons ce conseil. En tant que femmes, nous devons couver la promesse divine concernant notre futur mari, afin qu’elle voit le jour au temps voulu par Dieu. Exiger à notre âme de se taire, c’est notre part, mais également rester confiantes et prendre autorité face aux paroles de malédictions et de condamnations reçues de l’entourage. Prendre autorité ne signifie pas être désagréables, mais seulement positionner Dieu sur le trône, dans l’attente que nous vivons. Dieu est sur Son trône, et Il accomplit toujours Ses promesses. En effet, selon Nombres 23:19: « Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’Il a dit, ne le fera-t-Il pas? Ce qu’Il a déclaré, ne l’exécutera-t-Il pas? » Chérissons la confirmation que Dieu nous a donnée, et n’arrosons aucune graine de mensonge venant contredire la Parole, peu importe qui l’a semée. Cultivons la foi, la véritable foi de Hébreux 11:1 (LSG): «Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. » 

L’homme que Dieu a prévu n’est peut-être pas à tes côtés, mais il existe et il est déjà sur terre. Il est très important de prier pour lui, et de l’appeler dans le spirituel. En tant qu’enfants de Dieu, nous savons parfaitement que tout ce qui se passe dans le naturel, naît d’abord du spirituel. Tout  se passe dans la prière. Intercéder pour la préparation de l’homme, pour sa consécration, pour sa santé, comme s’il était déjà là, est une démonstration de ta foi. N’attends pas qu’il soit physiquement là. Appelle les choses qui ne sont pas afin qu’elles deviennent. N’oublie pas: tout a commencé par la Parole et tout commence encore par la Parole de Dieu. Alors proclamons-la, sur nos vies. La Bible nous le confirme dans Jean 1:1-3 (LSG): « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. »

Durant nos temps d’intimité avec le Seigneur, osons demander à Dieu s’Il a prévu un homme pour nous. Seul Dieu répondra avec vérité et précision à cette question. Si la réponse est positive, alors ne demandons pas 10.000 confirmations, croyons avec foi et commençons à couver la promesse. Acceptons que le temps de Dieu est le meilleur et que Lui seul a la totalité du plan devant Ses yeux, dans son entièreté. Il est indispensable de demander des détails, d’approfondir notre intimité avec le Seigneur quand l’attente se fait longue, ou que le doute force l’entrée dans notre cœur. Dans cette relation véritable avec le Seigneur, alors, la vision nous sera révélée. Le Saint-Esprit, le Consolateur, l’Esprit de révélation nous donnera les détails.

 N’oublions pas le proverbe 29:18 (LSG) : « Sans vision, le Peuple périt ».


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close