Search

Dois-je être fou amoureux pour l’épouser ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Être fou amoureux, aimer à la folie… à en croire toutes les tragédies romantiques classiques comme Roméo et Juliette, le songe d’une nuit d’été ou Tristan et Iseult, il faut croire que l’amour fou peut avoir des conséquences désastreuses.

L’amour fou est, en quelque sorte, le doux synonyme de la passion. C’est une manière de le décliner pour lui apporter encore un peu plus de piquant. Mais que dit la Bible sur la passion ?

L’amour passionnel: que dit la Bible ?

Galates 5 :24: « Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. »

Tous les chrétiens authentiques ont crucifié la chair, ils ont crucifié leurs appétits sensuels et les ont cloués sur la croix du Christ, où ils ont expiré avec Lui. Paul dit que notre vieil homme – la chair, avec ses affections et convoitises – est crucifié avec Lui.

La passion n’est donc pas la seule base du mariage. Il y a aussi l’amitié, la tendresse, la confiance, le respect, le support mutuel, la joie et plus que tout Dieu. L’amour fou se distinguerait de l’amour tout court par son intensité et par la profondeur des sentiments qu’il fait naître chez les deux partenaires. Mais c’est le mot fou qui me freine ! Pas toi ?

La folie c’est un manque de raisonnement, c’est avoir un comportement extravagant, déraisonnable, imprudent ou malavisé. Du coup ça refroidit, non ?! A mon avis l’amour ne cesse de grandir, alors dois-tu être fou d’elle avant de l’épouser ? Dois-tu être folle de lui avant de lui dire oui ? Je ne pense pas.

Être en couple c’est apprendre à connaître l’autre et c’est comme cela en grandissant que votre amour deviendra puissant et fort. Il faut dire que l’amour est l’un des premiers moteurs qui apporte du sens à notre vie. Il donne des papillons dans le ventre, accroche un joli sourire à vos lèvres et fait battre le cœur plus vite.

Mais ce n’est pas de la folie, c’est le début de quelque chose qui doit être raisonné, réfléchi et surtout ancré dans la parole de Dieu. Car qui mieux que Dieu, le créateur, peut te donner la meilleure direction ?

Le mariage: une alliance qui se bâtît dans la sagesse non dans la folie.

Le mariage est l’alliance d’un homme et d’une femme, pour former un couple et fonder une famille. Alors, si ce frère te plaît au point où tu désires porter son nom, si cette sœur te plaît au point où tu la vois porter tes enfants. Si votre amitié prend une autre dimension dans le respect et l’honneur alors peut-être es-tu sur la bonne voie.

Mais à chaque étape de ce parcours vers l’amour, prie ! Prie afin de savoir si tu es toujours sur le bon chemin. Le mariage n’est pas un contrat à 50/50. C’est une alliance à 100/100, chacun étant prêt à tout abandonner pour l’autre. Paul dans l’épître aux Éphésiens parle de soumission mutuelle, et c’est bien de cela dont il est question dans le couple. Chacun donne avec joie, dans l’amour et sans rien attendre en retour.

La personne parfaite n’existe pas. Tu ne l’es d’ailleurs pas toi-même. Il te faut savoir que tu devras aimer celui ou celle qui partagera ta vie, avec ses défauts, sans conditions et sans attentes spécifiques. Tout le monde a besoin du respect, de la reconnaissance, et même de l’admiration de son conjoint.

Comment bâtir un mariage solide et fort ?

« Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni ». Matthieu 19 :6 LSG.

Cette déclaration de Jésus n’est pas une simple recommandation sur le mariage. Il s’agit du désir profond de Dieu pour le couple. Rien ne doit s’immiscer dans la relation entre un homme et une femme. Ni les parents, ni le travail, ni les amis, ni les réseaux sociaux, ni le sport… Pas même les enfants. La relation du couple est unique et précieuse, et elle doit être soignée en tant que telle.

Les mariages forts tiennent dans le temps car les époux ont appris à passer outre leurs émotions et leurs sentiments passagers. C’est bien connu, après la passion des premiers temps et la phase où le sentiment amoureux devient plus mature, vient le temps de la « désidéalisation » de l’autre, de la désillusion…

Ce n’est qu’après avoir dépassé cette étape où il est nécessaire de faire taire la réaction émotionnelle au profit de l’engagement, que débutera l’enracinement de votre couple. En vous engageant pour l’autre, en travaillant au bien-être de votre couple, en suscitant des moments d’intimité, votre union deviendra plus forte et s’ancrera d’une manière apaisée et sereine.

Ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni. Si physiquement l’image paraît évidente, il est possible que d’une manière plus large, cette demande soit l’une des plus exigeantes qu’il soit. Ne faire plus qu’un. Il ne faut bien sûr pas perdre de vue le fait qu’il s’agit d’un processus. On pourrait ainsi comparer cela à la sanctification. On n’atteint jamais la sainteté sur cette terre, mais on peut s’appliquer à la rechercher.

Voilà donc l’une des clés importantes d’un mariage réussi. Accepter d’entrer dans un processus exigeant, long, qui implique de l’engagement, du renoncement, de l’humilité, du partage, du don de soi… Mais pendant tout ce processus, prie !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close