Search

L’amour, qu’est-ce que c’est exactement ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Pour commencer, je veux te parler en résumé de l’idée que la majorité des gens se font de l’amour. C’est d’ailleurs cette idée que nous inculquent les feuilletons à l’eau de rose. Que l’amour peut surgir de nulle part et disparaître aussi soudainement qu’il est apparu. Que tu n’as pas besoin que quelqu’un te le dise lorsqu’il y a de l’amour dans l’air. Que tu le reconnais intuitivement. Eh bien, tout ça, ce n’est pas de l’amour véritable. C’est une imitation de l’amour que nous connaissons sous le nom d’amourette.

L’amour véritable n’agit pas ainsi. Il ne disparaît pas de façon aussi soudaine qu’il est apparu. C’est un amour qui s’engage. Il arrive lentement et dure sûrement. Un mariage bâti sur un amour qui ne s’engage pas ne dure pas. Et s’il dure, il s’avère être quelque chose à endurer. C’est pourquoi il est important que les couples évaluent par avance leur aventure amoureuse et déterminer s’il s’agit de l’amour véritable ou d’une amourette, avant de s’engager solennellement à vie.

Comment puis-je savoir que c’est de l’amour véritable ? Force est de constater que bien de couples fondent leur mariage sur une amourette et découvrent juste en quelques années qu’ils ne peuvent plus tout simplement continuer de vivre ensemble. N’empêche que chaque année, des milliers de personnes amourachées, s’engagent dans des relations qui pourraient être lourdes de conséquences pour le reste de leur vie.

Néanmoins, si deux personnes sont déjà unies par les liens d’un mariage fondé sur une amourette qui n’est qu’une représentation erronée de l’amour, il doit bien y avoir un moyen de les accompagner afin que leur mariage ne soit pas quelque chose à endurer. L’important c’est comment faire ? Comment aider les couples mariés à respecter un engagement pris pour la vie et pour la gloire de Dieu ? C’est cette problématique qui nous fait traiter aujourd’hui de ce qu’est exactement l’amour.   

Pour un homme, l’amour c’est aimer sa femme comme Christ aime Son église.

Éphésiens 5 :  25 – 26 (SG21)  » Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l’église. Il s’est donné Lui-même pour elle afin de la conduire à la sainteté après l’avoir purifiée et lavée par l’eau de la Parole. « 

Quand tu as les yeux sur une femme, tu dois être suffisamment dévoué pour te poser la question suivante : Cette femme, pourrai-je l’aimer de la même manière dont Christ aime Son église ? Si ta réponse à cette question est « Non », cela ne veut pas dire que ton amour pour cette femme n’est pas véritable, mais tu ne dois pas t’engager solennellement à vie avec elle. Parce que l’amour qui permet à un homme d’honorer Dieu dans le mariage n’est pas égoïste. C’est plutôt un amour qui pousse un homme à faire tout son possible pour rendre sa femme heureuse. 

Cependant, ne pas s’engager solennellement à vie avec une femme ne veut pas dire que tu peux quand même en profiter un peu et t’en aller.  Et encore moins que cette femme soit faite pour le concubinage. Qu’est-ce que tu crois ? Que certaines femmes sont faites pour le mariage et d’autres pour donner de l’expérience aux hommes ?  Oh non ! Ne te comporte pas en faux frère, mon frère. Si dans ta relation de couple tu réalises que ton but est de trouver la femme qui consacrera sa vie à combler tes désirs, alors j’ai le plaisir de t’annoncer déjà que c’est sur une amourette que tu cherches à fonder ton mariage.

Ou bien tu as besoin de redéfinir tes priorités pour les conformer avec celles de Dieu, ou bien tu dois encore attendre que tu sois réellement prêt pour t’engager solennellement.  Mais, si déjà tu es lié avec une femme par les liens du mariage, il n’est pas trop tard pour toi mon frère pour prendre ta femme en affection, comme Christ prend en affection Son église.

Dieu veut que tu fondes ton mariage sur de l’amour véritable. Et l’amour véritable est celui qui consiste à tout donner pour rendre la femme heureuse, c’est-à-dire toi-même. Ensuite : amour, respect, affection, protection, temps et de l’argent selon tes moyens. Oui messieurs. Nous devons donner de l’argent à nos femmes. Cela s’appelle semence dans le foyer. Et cela attire les faveurs de Dieu sur le foyer. Mais ce qu’il faut retenir ici en tant qu’homme, c’est rendre ta femme heureuse en donnant tout ce que tu peux, au lieu de vouloir en tirer d’elle tout ce que tu peux. C’est ainsi que Christ agit envers Son église.

Pour une femme, l’amour c’est se soumettre à son mari comme Christ est soumis à Son Père.

Colossiens 3 : 18 (SG21)  » Femmes, soumettez-vous à votre mari comme il convient dans le Seigneur. « 

Quand un homme te déclare sa flamme, ma sœur, tu dois être suffisamment sage pour te demander si tu pourras te soumettre à lui comme Christ est soumis au Père. Si au cours de votre fréquentation, tu réalises que ta réponse à cette question est « Non », ou que tu n’es pas le complément de cet homme ou que tu n’es pas encore prête pour t’engager solennellement à vie, tu ne devrais te presser pour te marier. Si ta réponse est « Non » parce que tu perçois la soumission de la femme comme un signe de faiblesse ou une anomalie, tu dois aujourd’hui même te repentir pour que le Seigneur t’accorde la grâce d’avoir un mariage pour Sa gloire et ta bénédiction.

Se soumettre à son mari ne signifie pas que tu dois l’idolâtrer, ou que tu ne vois en lui aucun défaut ni faiblesse. C’est un commandement de Dieu qui n’a rien à voir avec une sorte de tyrannie chez l’homme. C’est une façon spéciale pour la femme d’acclamer la présence de Dieu dans la vie de son mari. Car tant qu’une femme vit sur terre, Dieu fait de son mari cet ange sans ailes par lequel Il use de bonté et de bienveillance envers elle. C’est pourquoi une femme ne doit pas aller avec un homme qui n’use pas de bonté et de bienveillance envers elle. Mais si elle a la grâce de Dieu de rencontrer un homme bon et bienveillant qui soit prêt à se sacrifier pour elle, alors qu’elle se soumette. Se soumettre à ton mari signifie pour Dieu que tu honores sa présence dans la vie de ton mari et l’autorité qu’Il détient de Lui. Tout comme le sacrifice d’un homme pour une femme signifie pour Dieu que cet homme comprend ce qu’il a fait pour lui en Jésus-Christ.

Christ nous aime d’un amour inconditionnel !

Regardons les choses en face. Nous sommes des êtres imparfaits. Nous ne pourrions pas garder les commandements de Dieu sans pécher contre un seul. Mais Christ en entrant dans ce monde, n’a pas cherché à sauver ceux qui gardaient la majorité des commandements de Dieu. Il a dû mourir pour l’humanité tout entière et a fait de ceux qui L’ont reçu et qui croient en Son nom, Son Église.

La relation de Christ avec Son Église n’est pas une amourette. Car, Christ aime Son Église d’un amour inconditionnel. Il s’est donné Lui-même en sacrifice pour Son Église. C’est pourquoi, Christ doit revenir dans ce monde pour accomplir le dessein de l’Éternel : les noces de l’Époux. Pour qu’il y ait noces, il doit y avoir une épouse. Et l’Église est cette femme que Christ doit revenir épouser bientôt et vivre heureux avec elle pour la gloire de Dieu.

Pour te dire que la femme est pour son mari ce que l’Église est pour Christ. Nous avons besoin de la force divine pour accomplir le dessein de l’Éternel au travers du mariage : vivre heureux ensemble pour la gloire de Dieu. Car pour ce faire, l’homme doit d’abord accepter de se sacrifier entièrement pour rendre la femme heureuse, comme Christ s’est sacrifié pour Son église. Et à la femme, il est recommandé de se soumettre, comme Christ est Lui-même soumis au Père. Ce sont là des commandements pour un mariage heureux.

2 Jean 1 : 6 (LSG)  » Et l’amour consiste à marcher selon les commandements. C’est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l’avez appris dès le commencement. « 


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close