Search

Le chrétien et les emprunts : quelle est la bonne attitude ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Avant d’aborder cet article, permets-moi d’apporter une précision sur les termes emprunts et dettes. Les emprunts sont des dettes financières qui font l’objet d’un contrat de prêt, auprès d’un établissement de crédit (banques ou autres organismes spécialisés). Il s’agit donc plus d’une opération de financement pour l’emprunteur. Quant à la dette, c’est une somme d’argent que l’on doit (débiteur) à quelqu’un (créancier). Les dettes peuvent découler aussi des emprunts. Quoi qu’il en soit le fait d’emprunter signifie s’endetter.

Tu te demandes sûrement qu’y’a-t-il de mal à demander un prêt si je suis sûr de rembourser ?

Eh bien, laisse-moi te dire que la volonté de Dieu pour toi et moi c’est que nous puissions prêter et non emprunter. Deutéronome 28 :12 (PDV 2017) « Pour vous, le Seigneur ouvrira le ciel, où il garde l’eau comme un trésor. Au bon moment, il fera tomber la pluie sur votre pays. Ainsi, il bénira tout ce que vous faites. Vous n’aurez pas besoin de demander des prêts d’argent. Au contraire, c’est vous qui en prêterez à beaucoup d’étrangers ».

L’Apôtre Paul va plus loin en nous faisant cette ferme recommandation en Romains 13 :8 (PDV 2017) « N’ayez aucune dette envers personne, sauf la dette de l’amour que vous devez avoir entre vous. Celui qui aime les autres, obéit parfaitement à la loi. »

Les emprunts constituent pour toi enfant de Dieu, un piège et te réduisent à l’état d’esclave. Ils t’enlèvent le repos et la quiétude. La dette peut être source de conflits et de déshonneur allant jusqu’à altérer ton bien-être et celui des membres de ta maison. C’est l’exemple de ce défunt prophète qui a laissé une énorme dette à sa famille réduisant celle-ci à l’esclavage du créancier. Il a fallu l’intervention du prophète Elisée pour venir au secours de la famille de l’homme de Dieu. 2 Rois 4 :1 (LSG) « Une femme d’entre les femmes des fils des prophètes cria à Elisée, en disant : Ton serviteur mon mari est mort, et tu sais que ton serviteur craignait l’Eternel ; or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et en faire ses esclaves. »

Bien-aimé(e) la dette n’est pas une option. C’est pourquoi je te conseille de mettre tout en œuvre pour éviter l’endettement.

Proverbes 22 : 26-27 (LSG) « Ne sois pas parmi ceux qui prennent des engagements, Parmi ceux qui cautionnent pour des dettes ; Si tu n’as pas de quoi payer, Pourquoi voudrais-tu qu’on enlève ton lit de dessous toi ? »

Je te propose à présent, des attitudes que tu peux adopter face aux emprunts ou dettes.

Invoquer le Seigneur pour connaitre le chemin

Quand tu seras confronté(e) à des difficultés d’ordre financier, ne cherche pas tout de suite à contracter une dette. Ton Dieu t’indiquera le chemin à suivre et l’attitude à adopter. Souvent notre manque de foi nous fait courir après une solution purement humaine oubliant que Papa prend soin de nous et peut satisfaire à tous nos besoins.

Psaumes 37 :5 (LSG) « Recommande ton sort à l’Eternel, mets en Lui ta confiance, et Il agira. »

2 Corinthiens 9 : 8 (LSG) « Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre ».

Si tu as contracté un emprunt, ne te soustrait pas au remboursement

Si tu as contracté une dette, tu dois évidemment respecter ton engagement et procéder au remboursement. Certains contractent des dettes mais n’ont aucune volonté de rembourser. Ils trouvent toujours des arguments fallacieux pour se soustraire de leur engagement. Cette attitude risque de porter préjudice à celui qui par amitié t’a fait un prêt et qui maintenant, peine à entrer en possession de ses fonds pour également répondre à ses besoins à cause de ton insouciance.

Il peut arriver que la dette contractée soit considérable mais fais le premier pas. Fais du remboursement une priorité, et commence avec le peu que tu as. Avec le temps, tu pourras te réjouir de ce que tous ces emprunts ont été réglés tout simplement parce que tu as eu la volonté d’honorer ton engagement.

Romains 13 :7 (PDV 2017) « Donnez à chacun ce que vous lui devez. Si c’est l’impôt, payez l’impôt, si c’est une taxe, payez-la. Si c’est l’obéissance, obéissez, si c’est le respect, soyez respectueux. »

Contente-toi de ce que tu as

L’une des plus grandes folies de ce siècle, c’est de vouloir vivre au-dessus de ses moyens. On ne dépense jamais ce qu’on n’a pas en sa possession ou en fonction de ce qu’on espère avoir, car nul ne sait le lendemain. Pourquoi donc s’endetter juste pour se faire plaisir ou répondre à un besoin non vital ? Vis avec ce que tu gagnes aujourd’hui et adaptes tes besoins en fonction. Ne vis pas comme un insensé ; la vie n’est pas une compétition par rapport aux autres.

1 Timothée 6 :7-8 (LSG) « C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement ; car nous n’avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n’en pouvons rien emporter; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. »  


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close