Search

Le soleil de l’épreuve : une occasion de se rafraîchir !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Hier, j’ai arrosé mes plantes. Tu dois te demander mais pour quelle raison je commence cet article en disant cela. L’une des raisons est d’affirmer et de confirmer que la parole de Dieu est vérité.

Romains 1:20 Martin: « Car les choses invisibles de Dieu, savoir tant Sa puissance éternelle que Sa divinité, se voient comme à l’œil par la création du monde, étant considérées dans Ses ouvrages, de sorte qu’ils sont inexcusables. »

Une l’histoire édifiante

Alors comme je te disais, hier j’ai arrosé mes plantes. Pour la petite histoire, il faut savoir que j’ai un petit potager dans un bac. En effet, après m’avoir entendu dire à plusieurs reprises qu’il faut que je me lance dans le jardinage, mon mari a eu la superbe idée de m’offrir une petite jardinière afin que je puisse passer des paroles aux actes et ainsi, commencer à vivre ce que j’avais dans mon cœur : cultiver et jardiner. Je dois avouer une chose, je n’aurais jamais imaginé que cela m’aurait autant passionnée, alors je t’invite à t’y atteler.

Pour te partager une partie de mon activité jardinage et te donner des petites astuces pour t’amener à mettre ton potager sur pied, il faut savoir qu’en premier lieu il a fallu mettre des pierres, des tessons d’argiles puis du terreau. Pour finir il fallait déposer les graines au sein de la terre et bien évidemment, arroser le tout quotidiennement.

Alors, moi je suis toute contente et je plante mes graines je n’attends qu’une chose, c’est de voir enfin le fruit de mon travail. Après un mois, mes plantes ont quand même bien poussé et j’en suis plutôt satisfaite pas encore de récolte en vue cependant, mes plantes poussent. Tout va pour le mieux pour mon potager, mais hélas, ne voilà-t-il pas pour revenir à ma journée d’hier que je n’ai pas arrosé mes plantes le matin.

Je précise le matin, car en principe je les arrose 2 fois par jour. A savoir une fois le matin et une fois l’après-midi. Sauf que cette journée n’était pas comme les autres et je n’ai pas pu arroser le matin. Donc je viens en début d’après-midi afin d’arroser mes belles plantes, et à cet instant précis, catastrophe… le soleil les a accablées. Je retrouve mes plantes asséchées, presque jonchant le sol du bac. Et à ce moment précis je suis  attristée. Je me fais la réflexion suivante, cela fait un mois que j’ai planté mes plants de tomates et à cause d’un matin ou je ne les ai pas arrosées, j’aurai perdu ce mois de dur labeur avant même d’avoir pu récolter quoi que ce soit.

Mais je ne me laisse pas abattre et je prends des tiges en bois que je mets comme tuteur pour les plantes et je les arrose, en espérant que cela leur fasse du bien et quelles reprennent un peu de force. Je repasse environ une heure plus tard et à ma grande surprise, je découvre que l’une d’entre elle est encore plus belle qu’avant cet épisode. Grâce au tuteur le plant a trouvé un appui ferme sur lequel il pouvait s’appuyer, il a retrouvé sa vitalité grâce à l’eau qui l’a rafraîchi.

Au travers de cette situation, nous pouvons retenir de grandes leçons, ce qui fût mon cas !

Dieu prend soin

De cet épisode, j’ai tout de même compris que rien n’est fini ! Tout n’est pas perdu, quelle que soit la situation dans laquelle tu es, ne reste pas abattu. Probablement que tu es abattu mais tu restes non vaincu ! Parfois une erreur, due à l’assèchement de ton âme provoque une sécheresse spirituelle, et peut te mener à perdre des années de sacrifices. Mais ne désespère pas et appuie-toi sur Dieu. Fais-lui confiance, Il peut te rafraîchir dans ce moment difficile où le soleil par sa chaleur t’a asséché. Il peut te relever.

Dans l’optique d’une meilleure clarté, je te propose de reprendre ensemble les protagonistes de cette histoire : Tout d’abord, il y a mes chères plantes, puis le soleil qui vient les accabler, l’eau arrive pour les requinquer et le tuteur leur fournir un sûr appui.

Nous pourrions maintenant comparer le soleil avec sa chaleur écrasante aux Antilles comme la souffrance et la douleur que l’on peut éprouver et ressentir lors d’une épreuve de la vie, lors d’une difficulté notamment ressentie lorsque tu ne vas plus aussi souvent dans la présence de Dieu, dans la prière, dans la méditation de Sa parole sainte. Ces situations peuvent apparaître par exemple après le décès d’un proche, suite à un licenciement, après avoir raté le permis ou un examen, suite à une rupture de fiançailles, en ayant raté une opportunité, en s’étant trompé lors d’un investissement, à cause du travail, à cause de l’activisme, les addictions, les amis et bien d’autres.

Quelle que soit la difficulté actuelle que tu traverses, ou encore la raison qui t’éloigne de la présence de Dieu, quelle que soit l’épreuve qui déploie sur toi sa chaleur, il y a toujours une occasion de se rafraîchir. Et cet oasis, tu le trouves en Christ. A travers Sa Parole, Dieu va te fortifier, Dieu va t’encourager, Dieu va te donner la capacité de te relever car tu auras un appui sûr ! En Christ nous sommes des hommes et des femmes résilients !

Jérémie 17:7-8 (LSG) : « Béni soit l’homme qui se confie dans l’Éternel, et dont l’Éternel est l’espérance! Il est comme un arbre planté près des eaux, et qui étend ses racines vers le courant; Il n’aperçoit point la chaleur quand elle vient, et son feuillage reste vert; dans l’année de la sécheresse, il n’a point de crainte, et il ne cesse de porter du fruit. »

Aujourd’hui est le jour où tu te fais violence et tu vas dans la présence de Dieu, dans Sa Parole trouver le réconfort, l’encouragement, l’exhortation, l’enseignement dont tu as besoin. Que les versets de la sainte Bible relève ta tête.

Psaume 3:3 (LSG) : « Mais toi, ô Éternel ! Tu es mon bouclier, Tu es ma gloire, et Tu relèves ma tête. »

En Dieu, tu trouves également le tuteur nécessaire, adapté et sur lequel tu peux prendre appui. Une fois que tu as trouvé le ferme soutien, tu peux reprendre la route de la croissance spirituelle. A travers ces Psaumes, que tu puisses parler à ton âme et continuer la marche :

Psaumes 18:2 (LSG)  « Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur ! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri ! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite! »

Psaumes  62:7 (LSG) : « Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire ; le rocher de ma force, mon refuge, est en Dieu. »

Psaumes 84:5-7 (LSG) : « Heureux ceux qui placent en Toi leur appui ! Ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, Ils la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions. Leur force augmente pendant la marche, et ils se présentent devant Dieu à Sion. »

N’oublie pas que l’épreuve n’a pas pour but de te tuer mais de te rendre plus fort(e) !

Je t’écris avec amour.


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.