Search

L’ultime clé pour faire de Dieu la priorité de ta vie.

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Une vie réussie est celle qui tourne autour de Dieu, celle qui est centrée sur Lui. On comprend parfaitement que sans Dieu nous ne pourrons jamais arriver à accomplir quoi que ce soit de « bon » selon Lui. Cependant, on peut constater aujourd’hui qu’avec les mille et une occupations que nous pouvons avoir, il nous arrive de ne même plus savoir où est Dieu dans notre vie.

Nous pouvons remarquer la même chose dans la vie de Marthe, qui était préoccupée dans toutes sortes d’affaires dans le but d’accueillir Jésus le Maître. Toutefois, alors qu’elle se plaignait de l’insouciance de sa sœur Marie, le Maître lui reproche plutôt d’avoir choisi la mauvaise part.

Luc 10 : 40-42 (LSG) « Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne Te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir ? Dis-lui donc de m’aider. Le Seigneur lui répondit: Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée. »

Avec l’exemple de Marthe, nul ne peut dire qu’il ne lui arrive pas certaines fois, de trop s’occuper des « affaires du Père » pour finalement s’éloigner de Sa présence à travers l’épuisement. Dans cet article, j’aimerais simplement partager avec toi une clé pour révolutionner ta vie. Peut-être que tu la connais déjà et que tu l’appliques à ta vie mais laisse-moi encore te la présenter d’une nouvelle manière.

Tu es la priorité de Dieu !

Tu me diras : « Ah mais Esther, je sais cela depuis belle lurette. C’est même à cause de cela que j’ai donné ma vie à Christ ». Très bien alors, mais dis-moi, pourquoi donc il t’arrive de t’affairer dans plusieurs autres choses et de Le laisser à côté par moment ?

J’aime beaucoup quand ma sœur Dédé Kanti déclare que nous sommes personnellement le projet de Dieu, parce qu’il s’agit bien là de la vérité. Durant toute notre vie chrétienne, on nous rappelle combien Dieu a besoin de nous pour Son œuvre et qu’il est impératif de Le servir.

Le servir, c’est bien pour cette raison que certaines personnes finissent même par perdre l’intimité : puisque Dieu veut nous utiliser, il faut quand même être constamment dans l’action ! On pourrait penser à tort que Dieu n’est plus notre priorité lorsque nous ne sommes pas dans un péché apparent. Mais nous devons remarquer que Marthe faisait une « bonne chose », elle voulait nourrir Jésus.

Pour revenir sur le point que je développe, j’aimerais simplement nous faire comprendre que Dieu prend plaisir à passer du temps avec nous. Avant même de chercher à faire de Dieu notre priorité ou à Le mettre au centre de notre vie, nous devons savoir que c’est ce qu’Il a fait et continue de faire en la personne de Jésus.

Jean 3 :16 (LSG) « Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

Fais de Dieu ta priorité !

La Bible le précise bien, Dieu nous aime tant, qu’Il a donné. Faire de Dieu notre priorité n’est pas avant tout une question d’aimer Dieu mais de recevoir Son amour inconditionnel pour nous. As-tu remarqué que lorsque tu essaies de faire plus d’efforts pour aimer Dieu, tu te rends compte que ce n’est jamais assez et que ce sont tes péchés même qui te dissuadent pour arrêter ta lancée ?

Notre manière à nous d’aimer Dieu, c’est d’accepter qu’Il nous aime. C’est tout simple et c’est cela le centre de l’évangile. Alors, lorsque tu peines à prier ou à ouvrir ta Bible, lorsque tu as du mal à laisser tomber une activité que tu trouves trop importante, pense simplement au fait que Dieu n’hésiterait pas une seconde à laisser cette activité pour passer du temps avec toi.

C’est pour cela qu’Il nous a donné le Saint-Esprit, pour que jamais nous n’ayons l’impression d’être seul(e) ou d’en trop faire pour Lui. Dieu veut de toi et de moi ; Il veut passer plus de temps avec toi. J’ai eu à cœur d’écrire cet article après avoir lu une exhortation du Pasteur Joseph Prince où il mettait l’emphase sur Jean qui dans l’évangile qu’il a écrit se nommait : « Le disciple que Jésus aimait. »

En réalité, Dieu ne fait pas de favoritisme, nous le savons mais en lisant ce passage, nous pouvons nous demander ce que cela veut bien dire. Mais si nous prenons le temps de lire les autres évangiles, nous remarquerons que les autres personnes ne mentionnent pas cela. L’apôtre Jean était donc conscient d’une manière très particulière de l’amour de Dieu pour lui et il a saisi l’occasion pour le manifester de manière publique.

Toi et moi devrions aussi nous mettre dans la même dynamique, accepter pleinement que Dieu nous aime et que nous sommes Sa priorité. Nous verrons que notre vie ne sera plus un ensemble de lois qui nous poussent à aller vers Dieu mais qu’il s’agira naturellement d’aller vers Celui qui nous aime. Prier ne sera plus une corvée, bien au contraire, nous investirons volontairement dans ces moments de qualité.

Je crois qu’avec cette pleine conscience de l’amour particulier de Dieu pour chacun de nous et de Son désir de nous avoir en tout temps à Ses côtés, notre intimité sera révolutionnée et nous n’aurons même plus des difficultés pour tout centrer sur Lui.

Que Dieu te bénisse !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.