Search

Que risque exactement un chrétien s’il se marie selon ses propres critères versus ceux de Dieu ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Je ne connais personne qui n’ait pas de critères en ce qui concerne le choix de son conjoint. Autrement, nous nous marierons avec la première personne venue. Avoir des critères n’est pas une mauvaise chose, au contraire cela permet de faire le tri face au sexe opposé. Cependant, c’est une chose que d’avoir des critères, mais c’en est une toute autre d’avoir des critères qui ne tiennent pas compte de la volonté de Dieu. Souvent, nous chantons “Seigneur je me donne tout entier à Toi” mais l’entier dont nous parlons, n’est plus si entier puisque que nous gardons des morceaux dans nos poches. As-tu fait passer ta liste de critères au feu divin ? Sais-tu ce que tu risques exactement si tu te maries selon tes propres critères versus ceux de Dieu ?

Ta vision est limitée !

C’est avec ta petite liste de critères en main que tu rencontres celui ou celle qui semble y correspondre. Tes yeux commencent à briller et tu penses avoir touché le jackpot. Il est aussi grand que tu l’avais espéré ou alors, elle parle exactement comme dans tes rêves. Tu te sens même fier(e) de ta petite liste et tu es prêt(e) à contacter les personnes qui s’étaient moquées de toi. De plus, il ou elle parle même en langues et est assidu(e) dans son service à l’église… Sais-tu que la rouille ressemblait à de l’argent ou de l’or avant d’être rouille ?

Genèse 13 : 10 (PDV) « Loth regarde: il voit toute la plaine du Jourdain. Elle est arrosée partout jusqu’à Soar. Elle est comme le jardin du Seigneur, comme la vallée du Nil en Égypte. C’était avant que le Seigneur détruise les villes de Sodome et de Gomorrhe. »

La Parole de Dieu dit que Sodome et Gomorrhe ressemblaient au jardin d’Eden. Nous pouvons imaginer comment les yeux de Lot brillaient en voyant ce morceau de terre. Il devait surement déjà s’imaginer là-bas, profitant de ses vieux jours. Cependant, le même verset nous dit également que c’était avant que le Seigneur ne décide de les détruire, et cela, Lot n’en avait aucune idée. Sache que personne n’est à l’abri de l’erreur, né de nouveau ou pas. Ce que tu vois aujourd’hui peut ne pas être pareil le lendemain. Ta vision est limitée au maintenant. Tu n’as aucune idée de ce que demain sera. On peut se dire “Oui mais Lot était un peu mondain, je suis en Christ”. Sodome et Gomorrhe ont été comparés à la présence de Dieu, ses yeux comme les tiens auraient pu être attirés. Comment peux-tu avoir la certitude que tes sens n’ont pas été corrompus ? Connais-tu la source profonde des critères auxquelles tu t’attaches si fortement ?

Jérémie 17 : 10 (LSG) « Moi, l’Eternel, J’éprouve le cœur, Je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses œuvres.

L’une des erreurs de Lot était de ne pas avoir consulté Dieu. Il était tellement sûr de lui qu’il a préféré suivre ses propres critères. Tu n’as aucune idée de ce dont demain est fait. C’est la raison pour laquelle tu dois constamment rester connecté(e) à la fréquence Jésus. Quel que soit ton titre et ton nombre d’années dans la foi, sache que tu n’as pas la connaissance parfaite, c’est d’ailleurs ce qui nous rend si dépendants à Dieu.

Pour avoir rencontré des personnes qui ont préféré leurs critères à ceux de Dieu, je peux exactement te dire de quoi cela a l’air: Mara.

Exode 15 : 23 (PDV) « Ils arrivent à Mara, où il y a de l’eau. Mais ils ne peuvent pas la boire, parce qu’elle est amère. Le nom de Mara, qui veut dire « amère », vient de là. »

 Les israélites avaient soif tout comme tu as peut-être soif du mariage. L’eau devait être plutôt attrayante, du moins potable, pour qu’ils décident de la boire. Exode 15 : 24 dit qu’ils ont commencé à murmurer, ils devaient être sacrément énervés…

Jean 4 :  13-14 (LSG) « Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que Je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que Je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. »

A toi de voir…

Un mariage hors garantie.

Jérémie 1 : 5 (LSG) « Avant que Je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, Je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, Je t’avais consacré, Je t’avais établi prophète des nations. »

Dieu t’a créé avec un but. La comparaison peut sembler grossière mais c’est un peu comme un producteur qui crée son produit. La garantie va prendre en charge tout problème qui interviendrait dans l’exercice des fonctions dudit produit. Il se peut que Dieu t’ait révélé ton appel, mais sache que ce qu’Il t’a dit ou montré n’est qu’une infime partie.  Tu n’auras jamais le puzzle en entier. Aujourd’hui, tu es béni (e) dans le monde des affaires mais Dieu a peut-être prévu que tu sois prophète des nations les 10 prochaines années. Les enjeux ne sont plus les mêmes. Ce qui veut dire que si tu décides de te marier en suivant tes propres critères, tu as 99% de chance de te retrouver hors garantie. Ce qui veut dire qu’il se pourrait même que tu brandisses à Dieu, Sa Parole, Il te répondra alors que le mari ou la femme que tu as choisi ne faisait pas partie des plans qu’Il avait pour toi. La garantie pourra ne pas fonctionner. Et, à ce moment-là, si tu n’as plus la prise en charge de Dieu, cela pourrait s’avérer très dangereux.

 Proverbes 16 : 18 (LSG) « Et l’orgueil précède la chute. »

Voici un faux argument: “Oui mais c’est moi qui vais passer le reste de ma vie avec lui/elle”. C’est justement parce que tu vas passer le reste de ta vie avec cette personne que tu ferais mieux de suivre les critères de Dieu. Le fait de décider de suivre tes propres critères plutôt que ceux de Dieu est tout bonnement de l’orgueil. Tu es en train de dire que tu sais mieux que Dieu ce dont tu as besoin. Sache qu’il y a en toi des besoins si profonds que tu n’en as aucune connaissance. Dieu sait exactement ce que tu peux ou non, endurer. Et j’aimerai également rappeler un point: nous sommes sur terre pour servir Dieu, dans et avec TOUS les domaines de notre vie.

Exode 8 : 1 (LSG) « L’Eternel dit à Moïse: Va vers Pharaon, et tu lui diras: Ainsi parle l’Éternel: Laisse aller Mon peuple, afin qu’il Me serve. »

Dans Genèse 24, c’est Abraham qui a décidé qu’il était temps pour son fils, Isaac, de se marier. Ce qui illustre une vérité très oubliée aujourd’hui: c’est le Père (Dieu) qui marie. Il a parfaitement le droit de te demander “à quoi ton mariage va me servir ?” Et si tu suis ta liste de critères à défaut des critères de Dieu, il est fort probable qu’ils servent tes intérêts plutôt que les Siens. Donc si tu décides coûte que coûte de te marier selon tes critères, sache qu’il y a un autre père qui se fera une joie de vous célébrer: satan.

En décidant de nous confier en nos propres forces plutôt qu’en Dieu, nous prenons le risque de mal nous marier. Ne faire qu’ « un » avec la mauvaise personne peut s’avérer si dangereux qu’il vaut mieux remettre entièrement sa vie entre les mains du Seigneur. L’enjeu est trop grand pour que nous décidions de n’en faire qu’à notre tête. Le mariage est une institution divine; cela signifie que quiconque déshonore le mariage, déshonore Dieu. Dieu sait ce dont tu as besoin et Il connaît le plan pour ta vie. Comme des enfants avec leur Père, on ne comprendra pas toujours tout, mais une chose est sûre: le vrai bonheur se trouve dans les choix de Dieu. Je prie que tu comprennes cette vérité et que le Seigneur parle à ton cœur à la suite de cet article.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close