Search

Que veut dire « faire de l’Éternel ses délices » ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous retrouvons cette expression au verset 4 du 37e chapitre du livre des Psaumes de David : « Fais de l’Éternel tes délices, et Il te donnera ce que ton cœur désire. » Oui, plusieurs préfèrent la 2e partie du verset, mais pour nous dans cet article, c’est la première partie qui importe le plus. Lu dans d’autres versions, le rendu est fort interpellateur :

« Trouve auprès du Seigneur ton plaisir, et Il te donnera ce que tu Lui demandes. » Psaumes 37:4 (NFC)

« Trouve ta joie dans le Seigneur, Il te donnera ce que ton cœur désire. » Psaumes 37:4 (PDV)

« Et prends ton plaisir en l’Éternel, et Il t’accordera les demandes de ton cœur. » Psaumes 37:4 (OST)

Ce qui est un délice pour le traducteur Louis Segond, est un plaisir, une joie pour les traducteurs repris ci-dessus. Un délice se définit comme un plaisir vif et délicat. Il s’apparente à ce qui est savoureux, riche en goût, exquis, délectant, agréable, aimable, attachant, bon, captivant. Le plaisir quant à lui est la sensation, l’émotion agréable liée à la satisfaction d’un besoin plus ou moins vital.

Je suis certaine que ces quelques mots te font saliver ou éveillent tes sens, et c’est tout le but crois-moi. En effet, nous aspirons tous à ce qui est agréable, délicieux, plaisant. Nous le recherchons un peu partout : dans le travail, dans les activités ludiques, dans le sport, dans la nourriture, dans l’écriture, dans l’alcool pour certains, dans le sexe pour d’autres, etc.

Il y a plusieurs sources de bonheur, plusieurs moyens de se faire plaisir. Mais constatons ensemble que nous recherchons ce plaisir à l’extérieur de nous. On attend que les autres ou les choses, nous donnent du plaisir. Et une chose est vraie, c’est que le plaisir qui nous vient des autres ou de nos activités est éphémère et passager.

Alors si nous pouvons avoir du plaisir par des voies et moyens multiples, quelle serait la spécificité de faire de l’Éternel ses délices ? Qu’est-ce que cela signifie concrètement et quelles en sont les implications ?

Savourer L’Éternel

« Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes. » Matthieu 5:13 (LSG)

Nous ne sommes pas le sel de la terre parce que nous sommes spéciaux, nous sommes spéciaux parce que l’Éternel, le véritable sel, vit en nous. Ne nous méprenons pas, sans Dieu, nous ne sommes rien et nous ne valons rien. Il est la seule et véritable raison de notre existence et de tout ce que nous sommes ou pensons être.

Le véritable délice c’est l’Éternel. Il est déjà en Lui-même le délice. La recommandation qui nous est donnée c’est d’en faire notre délice. Et pour cela donc, nous devons Le savourer, Le consommer, L’apprécier. C’est comme un feu en nous qui a besoin d’être attisé.

Cela passe par décider délibérément et volontairement de Le découvrir, de L’étudier, de Le connaître. Nous pouvons Le savourer dans la lecture de la Parole, dans l’adoration, dans la prière, et même dans les rencontres en assemblée car, Il est présent quand plusieurs se réunissent en Son nom.

Je ne sais pas pour toi, mais il y a toujours en moi une sensation unique quand le Seigneur me donne un rhema alors que je lis ou médite sur un verset spécifique de la Parole. Parfois, alors que j’adore, je semble atteindre une dimension où je suis complètement déconnectée de l’endroit où je suis physiquement, pour me perdre en Celui que j’adore.

Le temps suspend son envol, les bruits autour de moi disparaissent et là, j’ai juste envie de dresser une tente pour demeurer avec le Seigneur (Matthieu 17 :4) ! C’est cela même savourer, manger avec appétit, Celui qui est le Dieu de notre salut. Et je peux te garantir que c’est bien meilleur qu’une glace ou ton plat préféré.

Comme une amoureuse (les sœurs et leurs vives émotions me comprendront bien, rire) pour qui le temps importe peu une fois qu’elle est en présence de celui qui la fait papillonner, ainsi devons-nous être avec le Seigneur. Savourer chaque minute, chaque instant avec Lui ; sachant qu’à Ses côtés nous passerons l’éternité. Puisse l’Esprit de Dieu en nous, tressaillir pour nous donner d’expérimenter ce plaisir extrême.

Puiser ton plaisir dans le Seigneur

Assurément il y a un bonheur spécial, particulier, exceptionnel, unique, auprès du Seigneur, mais tout le monde n’y prend malheureusement pas part. Plusieurs côtoient ce bonheur sans véritablement y prendre part, sans véritablement en bénéficier, ni même en jouir.

L’exemple parfait nous est donné dans Marc 5 :31 (LSG) « Ses disciples lui dirent : Tu vois la foule qui Te presse, et Tu dis : Qui M’a touché ? » Plusieurs arrivent dans nos assemblées, lors des programmes, pendant l’adoration, sans expérimenter quelque chose de spécial, alors même que d’autres pleurent, se prosternent, reçoivent leur délivrance ou de précieux dépôts spirituels.

Jean 7 :37 (LSG) nous dit que « Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à Moi, et qu’il boive. » Venir à Jésus c’est bien, mais nous devons prendre en Lui ce dont nous avons besoin, ce que nous recherchons et croyons pouvoir trouver en Lui.

La femme à la perte de sang n’a pas fait que presser Jésus comme la foule, elle a touché avec une intention, avec une attente, avec une soif, avec un désir. Ainsi devons-nous nous approcher de Lui, avec le désir, la soif de prendre plaisir en Lui.

Rappelle-toi de la traduction dans la version Ostervald : « Et prends ton plaisir en l’Éternel, et Il t’accordera les demandes de ton cœur » Psaumes 37:4. Ce plaisir est offert, quitte à nous de le prendre.

Je prie dans le nom de Jésus, que le Seigneur nous accorde la grâce de ne pas juste être de simples spectateurs dans Sa présence. Puissions-nous ne pas rester des figurants ou des participants passifs aux cultes, mais véritablement prendre part à Sa grâce disponible, au nom de Jésus.

Faire de L’Éternel ta joie

Alors que j’écris ce paragraphe, ces paroles d’un cantique de New Gospel Family, résonnent dans mon cœur : « Jésus Tu es ma vie et ma joie, tout ce qui est bon me vient de toi, Tu es la source de mon bonheur, l’espérance de ma vie, Jésus Tu es ma vie et ma joie ». Hallelujah !

Je prie que ces paroles soient une expression de ton cœur après avoir lu cet article. En dehors de Jésus, ce ne sont que les ténèbres, les cris et les grincements de dents. Tout ce qui, en dehors de Jésus, semble te procurer de la joie ou du plaisir, n’est qu’illusion.

Jean 14 :27 (LSG) « Je vous laisse la paix, Je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. »

Le diable n’est qu’un imitateur de tout ce que notre Dieu a pris le soin de créer. Le monde a une paix, une joie, un plaisir, un délice à offrir, et le Seigneur Jésus le savait. Voilà pourquoi Il a tenu à nous laisser une paix différente de celle que le monde avait à offrir. Tu peux remplacer paix ici, par joie, allégresse, bonheur, amour, bien-être, etc.

Mais qu’importe, de tout ce que le monde peut offrir, je t’assure que rien ne vaut ce que Christ Lui, a à nous offrir. La joie qu’il y a en Christ est authentique, vraie, pure, profonde et non agitable (j’aime le dire en anglais, unshakable).

Je conclue avec ceci : « Ce n’est pas pour eux seulement que Je prie, mais encore pour ceux qui croiront en Moi par leur parole, afin que tous soient un, comme Toi, Père, Tu es en Moi, et comme Je suis en Toi, afin qu’eux aussi soient un en Nous, pour que le monde croie que Tu M’as envoyé. » Jean 17:20-21 (LSG)

Tant que nous ne disparaissons pas complètement, pour nous confondre entièrement en Christ, il nous sera difficile de prendre plaisir en Lui. Prendre plaisir en Lui revient à nous réjouir de ce qui Le réjouit Lui. Que ce que veut Son cœur, soit ce que veut notre cœur. Je prie afin que le Seigneur par Sa grâce, nous aide à y parvenir alors que nous cheminons avec Lui, au nom de Jésus.

Shalom !


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.