Search

Quelle est la responsabilité de chaque couple en matière de contraception ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous poursuivons notre propos concernant la contraception. Nous l’avons défini dans la première partie et énuméré les différentes méthodes mis à notre disposition aujourd’hui. Et dans la deuxième partie, nous avons dit que ce sujet était une affaire de tous sans exception, et nous nous sommes focalisés sur l’éthique chrétienne le concernant.

Tu n’as peut-être pas été étonné(e) de savoir que Dieu n’était absolument pas contre la contraception, et qu’Il l’avait même intégrée dans le fonctionnement de la reproduction de l’espèce humaine. 

Dans cette troisième partie, nous allons voir ce que Dieu attend de chaque couple. 

La responsabilité du couple.

Si Dieu n’est pas contre la contraception, il est toutefois de la responsabilité du couple de prendre en main leur vie et de la vivre dans le respect mutuel, et celui de Dieu, de manière à conformer leur vie à ce que Dieu attend d’eux.

La sexualité est un domaine dans la vie du couple d’apparence physique, mais qui en réalité est très spirituelle. Cela n’est pas notre sujet dans cet article. Un homme ou une femme qui n’est pas spirituel ou qui est immature spirituellement vivra la sexualité à l’échelle des animaux, ce que nous humains ne sommes pas.

De plus, la sexualité n’a pas pour objectif principal la reproduction, loin de là. Nous en parlerons probablement dans un autre article. Avant la chute d’Adam et sa femme, on ne constate nulle part que leur couple est préoccupé par le sujet de la reproduction.

L’absence de la dimension spirituelle de la sexualité amène les couples à vivre une sexualité de bas niveau. Cela leur fait perdre le focus sur l’essentiel et l’essence même de la procréation. 

La question de la contraception exige une grande considération de la part du couple, ce qui prouvera leur maturité et leur responsabilité en tant qu’enfants de Dieu, appelés à accomplir les desseins de leur Seigneur. Il convient ainsi de ne jamais adhérer aux méthodes de contraception proposées sur le marché les yeux fermés.

La quête de la facilité pousse souvent à adopter des méthodes de contraception simples et faciles mais qui malheureusement s’opposent profondément à l’éthique chrétienne quant à leur mode opératoire. Les méthodes compatibles avec la pensée biblique exigent de notre part: de la maîtrise de soi, de la patience, de l’amour, de l’endurance et de l’intelligence. Vois-tu l’anguille cachée sous roche ?

Les scientifiques eux-mêmes nous confirment qu’aucun moyen de contraception n’est fiable à cent pour cent. Pourquoi cela à ton avis ? Seul Dieu est au contrôle et possède la maîtrise de toute chose.

Penses-tu que ce soit un hasard lorsqu’une femme est enceinte malgré un moyen de contraception en place ? Ne serait-ce pas une expression de la volonté de Dieu sur la venue au monde d’un être voulu par Lui et envoyé pour une mission spéciale ?

Aussi, le choix de la contraception naturelle ou chimique appartient-il à chaque couple. Comme n’importe quel choix de la vie du couple, celui-ci doit-être fait avec une conscience saine, une réflexion profonde et sérieuse devant Dieu.

Ce choix se fait à deux, ni le mari, ni la femme ne doit l’imposer à son conjoint, mais ils feront ce choix étant unis, considérant tous les paramètres, dans l’amour, sans mettre leur santé en danger.

Qui détermine le nombre d’enfants dans le couple ?

Nous ne pouvons pas finir cet article sans se poser la question qui fâche: Qui détermine le nombre d’enfants à avoir: Dieu, le mari, la femme ou le couple ? Et combien de temps faut-il entre deux naissances ?

Enfants de Dieu, devenons conscients qu’Il est notre Père. Nous venons de Lui, envoyés par Lui sur terre pour un but qu’Il nous a fixé d’avance (Romains 8:29). Notre présence sur terre n’est pas de vivre notre vie comme nous l’entendons, déconnectés du but initial du Créateur pour notre vie. Et si Dieu a permis que nous ayons un conjoint, c’est pour qu’ensemble nous Le rendions visible sur terre et qu’à deux, nous puissions impacter notre environnement à la mesure que Dieu a déterminée pour nous d’avance.

Le premier cercle d’impact du couple est donc leur enfant, ou leurs enfants, par les valeurs de Christ que vous leur inculquez, ainsi que la crainte, l’amour, l’image de Dieu. Les enfants sont donc votre premier retour sur investissement dans votre mission sur la terre. Puis au temps marqué, ils accompliront leur propre mission sur la base de l’héritage de valeurs que vous leur aurez transmises.

Selon votre appel et votre mission, Dieu peut vous choisir pour préparer un président d’une République pour la prochaine génération, un chercheur de vaccin de paludisme, de sida, bref un Joseph, un Moïse, un Gédéon, etc. Mais il ne vous appartient pas de dire à Dieu si ce Moïse doit être le premier ou le deuxième ou encore le dernier enfant que vous voulez. David était le huitième enfant, Joseph le onzième et Moïse le troisième… De même, Sarah n’a eu que Isaac, Rebecca n’a eu que Jacob et Esaü, et Micha n’a pas eu d’enfant… À chacun une destinée préparée d’avance avant la fondation du monde selon la souveraineté de Dieu. 

Mais Dieu ne vous imposera jamais rien, Il fera toujours tout avec votre pleine collaboration. Mais ne soyons pas étonnés des récompenses que recevront ceux qui auront accompli pleinement leur mission ici-bas.

Chacun de nous a une manière particulière de communiquer avec Dieu. Il ne fera pas arriver un enfant par surprise dans votre foyer; Il dit qu’Il ne fait rien sans l’annoncer à Ses intimes. Il peut vous annoncer l’arrivée d’un enfant en vous donnant son prénom ou vous parler dans un songe… A vous d’accepter ou de refuser Son plan et Sa volonté.

Une chose est certaine, nous sommes libres de Lui dire oui ou non et de refuser Son plan pour des raisons qui nous appartiennent. A nous de juger si elles sont justes ou pas ?

Puisse le Seigneur nous accorder la grâce de Le servir de tout notre cœur dans chaque domaine de notre vie, en toute connaissance et compréhension de Sa volonté. Qu’Il nous aide à prendre conscience de ce qu’Il est le Seigneur de tout, y compris de notre sexualité et de notre procréation.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

8 comments

  1. Bonjour chère sœur soyez abondamment bénie. Je suis très bénie par la sagesse de vos articles ils m’apportent beaucoup à mon édification. Cependant, je suis un peu déçue de celui-ci car au final, vous n’apportez pas la réponse CLAIRE que le lecteur attend au sujet de la contraception chrétienne. Nous sommes d’accord que la sexualité (et tout autre domaine) du chrétien et du couple relèvent de l’intimité et la crainte de Dieu, pourquoi donc ne pas dire ouvertement les choses comme d’autres le font en disant ce qui est sage comme contraception a utiliser dans ce contexte? En lisant la fin de l’article, on a l’impression que le fait de devoir faire et élever des enfants empêchent de réguler leur arrivée et que vous sous entendez des choses qui ne sont pas dites clairement. Dieu peut nous mettre à coeur le nombre d’enfants qu’il aimerait qu’on aie au cours de notre vie, ou nous laisser le choix d’en faire un nombre, mais je ne pense pas qu’il demandera qu’on en fasse 12 par an… je m’attendais à ce que vous nous dites lequel les sont adéquates explicitement. À moins que j’aie mal compris ce que vous avez voulu dire, ce n’est pas très clair.

    1. Bonjour Martha,
      Merci pour le temps pris pour visiter notre site et les excellents articles proposés sur FCM pour notre édification à tous.
      Concernant ce que vous évoquez, et comme vous le constatez si bien, la raison est la suivante:
      Dieu nous a créé avec la capacité de choisir , la vie ou la mort, principe qu’on retrouve dans toute la vie.
      C’est sur la base de ce principe, que vous constatez et il vous semble que cet article ne donne aucune recette toute faite.
      Car pas moins qu’ailleurs, ici, c est la souveraineté du couple qui va déterminer leur choix, en la lumière évoquée.
      Notre responsabilité : donner les faits, exposés ce qui existe; le choix, appartient à chaque couple en toute liberté de leur conscience. Que le Seigneur vous bénisse abondamment.

  2. Bonsoir Très chère, je vous suis depuis Haïti. Je suis vraiment émue par le contenu des vos trois articles. Je vous en remercie pour ces partages. Que le Seigneur vous bénisse davantage. MICHERLINE JEANNOT

  3. Je suis tellement bénie par vos trois articles. Ils sont juste waouh! Même si je ne suis pas encore mère et mariée, toutefois je suis chrétienne engagée et je puis dire que ces articles me préparent pour une prochaine dimension dans mon futur.
    Que Dieu vous bénisse maman ! Que sagesse et sa bonté demeurent votre partage.
    Merci beaucoup 💝

  4. Je vous félicite ma Soeur pour cet article, j’ai lu les trois textes, c’est formidable. Je suis à la fois pasteur et médecin, je ne trouve rien à ajouter sinon à vous retirer mon chapeau. Que le Seigneur vous bénisse

  5. C’est vraiment pertinent . j’ai lu avec beaucoup d’attention depuis la première partie jusqu’ici, la fin. Que le Seigneur continue d’inspirer ta plume par le Saint-Esprit.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.