Search

SOS: ma femme n’aime pas les rapports sexuels !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Avant toute chose, qu’on se le dise, Dieu est l’instigateur du mariage et Il est au centre de tout ce qui y a trait.

La sexualité est un cadeau de Dieu, une bénédiction voulue pour faire grandir le peuple de Dieu. Elle n’a pas vocation à être un sujet tabou.

Genèse 1 : 27-28 (LSG) « Dieu créa l’homme à Son image, Il le créa à l’image de Dieu, Il créa l’homme et la femme.  Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre… » Le mariage trouve donc son origine dans la création même de l’humanité.

Nous savons que Dieu a créé Adam et Ève à Son image et leur a demandé de ne faire qu’une seule chair et de se multiplier. Ne faire qu’une seule chair montre que toute union conjugale doit atteindre une dimension spirituelle et ce, par l’intimité corporelle entre autres donc par la sexualité.

Alors, quelles peuvent être les raisons pour lesquelles une femme n’aimerait pas les rapports sexuels ?

Nous pouvons répartir ces raisons en trois principales catégories:

  1. Le manque de désir.
  2. Les problèmes physiques.
  3. Les problèmes psychologiques.

Nous allons nous attarder sur chacun de ces points et tenter d’apporter des conseils.

1. Le manque de désir.

Le manque de désir se caractérise par l’absence d’attrait de la femme pour son mari. Ce manque de désir peut avoir différentes origines:

  • Mauvais alignement des désirs de l’homme et de la femme. Un mari qui aimerait avoir des rapports beaucoup plus souvent que son épouse peut penser qu’elle n’aime pas alors qu’elle se satisfait d’une fréquence beaucoup moins élevée que son mari. Ce point est malheureusement difficile à changer et c’est pourquoi chacun doit choisir son époux/épouse avec discernement si cette désynchronisation des désirs doit mener à des tensions ou des frustrations dans le couple.

Bien-aimées en Christ, il ne faut pas oublier que le tentateur attend que nous lui donnions une ouverture afin de venir et de voler ce qui vous appartient.
Qu’on se le dise, le mariage est une véritable bénédiction de Dieu et se refuser à son époux est une porte ouverte à l’adultère, à la pornographie et toutes autres perversités. Oui, le diable se donnera à cœur joie de venir semer le trouble dans le foyer car on lui en aura donné l’accès.

Outre cela, combler sexuellement les désirs de son mari est un commandement divin. Y renoncer est un péché au même titre que voler ou mentir.


Proverbes 5 : 18-20 (Sem) « Que ta source soit bénie ! Fais ta joie de la femme que tu as aimée dans ta jeunesse, biche charmante, gracieuse gazelle, que ses charmes t’enivrent toujours et que tu sois sans cesse épris de son amour !  Pourquoi, mon fils, t’amouracherais-tu de la femme d’autrui ? Pourquoi donnerais-tu tes caresses à une inconnue ? »

C’est dans le cœur de Dieu une joie, que l’époux brûle de désir pour son épouse et qu’il n’ait d’yeux que pour elle à chaque instant. Toute son affection est tournée vers elle après Dieu et Dieu bénit cela.

Ce n’est pas être charnel ou aimer le monde que de vouloir des moments d’intimité entre époux. C’est obéir à la Parole de Dieu.

  • Ne pas savoir créer une ambiance propice au rapprochement intime. Un mari trop focalisé sur l’acte sans prendre en compte les attentes de son épouse, sans faire preuve de romantisme, sans être à l’écoute de son épouse, sans l’honorer sentimentalement au préalable, pourra priver le couple d’éléments favorables à une vie sexuelle épanouie pour les deux.

Dans Cantique des Cantiques 4, la Parole de Dieu nous décrit comment l’homme devrait prendre soin de sa femme pendant l’acte sexuel. Aussi quand l’un de deux époux n’éprouve toujours pas de désirs malgré les bons soins de l’autre, il ne faut pas hésiter à regarder d’autres causes.

2. Les problèmes physiques.

Même s’il s’agit d’un acte de communion entre le mari et la femme, l’acte sexuel en est la matérialisation physique et donc d’éventuels problèmes peuvent altérer la relation.

  • Hygiène corporelle. Cet aspect n’est pas du tout à négliger et toute personne comprendra aisément que la femme puisse ne pas avoir envie d’un moment intime avec une personne sale et/ou qui sent mauvais.

Souvenons-nous que notre corps est le temple du Saint-Esprit, nous devons en prendre soin.

  • Absence de plaisir pour l’épouse. Ce souci peut avoir des cause physiologiques (bien que ce soit assez rare) amenant à la frigidité, ou bien encore une fois, un manque d’écoute et d’attention du mari qui conduisent à la frustration puis au refus. Il faut alors faire preuve de sagesse et demander au Saint-Esprit de nous montrer ce qui est un obstacle à l’épanouissement total dans notre couple.

3. Les problèmes psychologiques.

Cette catégorie est liée à la précédente tant l’état d’esprit et la disposition psychologique sont clés pour l’épanouissement sexuel.

Une mauvaise estime de soi peut laisser penser à la femme qu’elle n’est pas assez désirable pour son mari et elle peut même la mener à se refuser à un mari qu’elle aime.

Si tel est ton cas, il faut prendre le temps de méditer la Parole de Dieu et proclamer des paroles de vérité sur ta vie, sur ta personne.

Psaumes 139 :14 (LSG) « Je Te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien. »

Des expériences passées peuvent avoir laissé un traumatisme qui empêche la femme de se donner pleinement et elle préfère donc éviter les relations sexuelles.

Dans ces cas, le mari doit faire preuve d’encore plus de compassion et d’écoute pour rassurer son épouse, la porter et lui laisser le temps de faire la paix avec elle-même pour pouvoir être ensuite pleinement avec son mari.

En tant que chrétiens, nous devons en parler avec Dieu, notre Père, avec nos mentors, pères dans la foi et/ou nos pasteurs quand nous faisons face à certains soucis. Nous pourrions découvrir que ce manque d’affection pourrait aussi avoir des origines spirituelles par exemple, avec la présence éventuelle d’esprits impurs, lesquels sont capables d’attaquer autant l’affection entre deux conjoints, que leur vie intime.

D’une manière générale, si vous aspirez à vivre un mariage où règnent l’amour, la paix, la tendresse, l’harmonie et la complicité au quotidien, Dieu doit être au centre de cette union. Dieu connaît Ses enfants et Il connaît les défis qui sont les nôtres. Alors, n’ayons pas honte de déposer nos fardeaux à Ses pieds et nous laisser remplir et conseiller par Son Esprit d’intelligence. Assurément, nous en sortirons plus que vainqueurs.


PARTAGER L'ARTICLE SUR

11 comments

  1. Bonjour,
    Je suis très touché par ces témoignages, car je vis exactement la même situation et je me sentais très seul. Merci pour os paroles.

  2. J’aurai aimé que celui qui a crée se site nous donne aussi son point de vue je crois que vraiment les femmes sont très dures envers les hommes .une femme qui craint Dieu devrait si elle ne désire plus son mari lui dire au moins pourquoi ce refus cela peut aider l’homme à s’amander

    1. Bonjour Charles, c’est malheureux mais plus fréquent qu’on ne le pense, chez les chrétiens et les non chrétiens aussi. Ce n’est pas être dur car la femme ressent aussi de la culpabilité, croyez moi, elle ne comprend pas pourquoi bien souvent aussi .. ! Elle n’a plus de désir pour son mari et la réponse se trouve dans la prière mais il faut être deux pour sauver un mariage, c’est la condition ! Priez , c’est le seul conseil que je peux vous donner, sans en parler à votre femme, sans la contraindre, ça ne servirait à rien. Ce n’est pas une fatalité, cependant ce n’est pas en forçant les choses par la chair que ça ira mieux, non, c’est pas l’Esprit ! Il n’y a que Dieu qui peut restaurer son désir et sauver votre mariage, raviver l’amour entre vous. J’entendais encore un merveilleux témoignage en ce sens après 24 années de mariage, un couple qui ne s’aimait plus et Dieu a « ravivé leur flamme » mutuellement ! Que Dieu intervienne et vous bénisse.

  3. Bonjour, je souhaitais apporter mon expérience en tant que femme et mon rapport à la sexualité. Dans mes relations passées, je finissais par ne plus désirer mon partenaire à cause de problèmes souvent extérieurs à la sexualité. Oui, la femme fonctionne souvent ainsi : son épanouissement sexuel passe par un épanouissement relationnel premièrement. Il se peut que votre femme ait accumulé du ressentiment à votre égard, des déceptions (qui ne sont pas forcément d’ordre sexuel mais peuvent l’être comme certaines pratiques impures) et qui vont se répercuter sur son désir pour vous. Aussi, elle refuse de vous embrasser longuement ou un simple câlin par peur que vous ne vouliez aller plus loin! et ça n’a rien à voir avec votre hygiène corporelle. Les sentiments s’évanouissant petit à petit, ce qui se traduit par un refus catégorique de rapport sexuel avec vous et elle finit par vous considérer comme un simple ami.

    C’est dur d’en arriver là mais nous avons le Seigneur n’est ce pas? Il faudrait que vous priez ensemble, à genoux et pourquoi pas accompagner cela d’un jeûne. Demandez tous les deux à Dieu de renouveler l’amour et la complicité entre vous, premièrement, puis ensuite lui demander de renouveler le désir que vous aviez l’un pour l’autre comme au commencement. Étudiez les Écritures ensemble, priez ensemble, avec foi et conviction, faites cela au quotidien et Dieu interviendra. Ah oui et aussi soyez à l’écoute du Saint Esprit qui peut vous révéler un problème très concret. Par exemple, dans mon cas, la prise de contraception hormonale inhibait tout désir en éliminant mon cycle sexuel naturel. Cela peut aussi provoquer des dépressions si il y a déjà un terrain propice à cela. Eh oui, c’est insidieux et si progressif qu’on ne s’en rend même pas compte.. puis on finit par penser qu’on a juste une « faible libido » ou juste « plus envie ». Pensez-y (anneau, patch, stérilet hormonal, pilule contraceptive…). Que Dieu bénisse et restaure les mariages en difficulté!

  4. Vos femmes prennent elles un moyen de contraceptif hormonal ? Je pose cette question car cela est bien connu pour tuer le désir sexuel . Je peux vous répondre en tant que femme. Dans ma vie passée, lorsque je n’avais plus de désir pour mon partenaire c’est que je ne l’aimais plus. Je ne l’aimais plus et donc ne le désirais plus. Je pense que cela arrive progressivement à force de déception, de blessures crées dans mon âme, parfois de délaissement aggravé ou juste d’une routine ou il n’y a plus du tout de communication ni de complicité. Sûrement vos femmes vous voient comme un ami. C’est triste bien sûr, il faut jeuner et prier. Ne lui faites pas de reproches, cela ne sert à rien car oui elle pourra se forcer mais des larmes couleront sur ses joues car le problème est ailleurs et bien plus profond . Seul Dieu pourra renouveler l’amour au sein de votre mariage et guérir les cœurs.

  5. Je croix en dieux tout puissant chacun mène son fardeau qui est bien pour nous tous sans exception j aime notre père créateur et toutes ses créations visible et invisible tous se qui provient de lui est bon j aime le seigneur jésus christ avec amour et je ne mérite rien de ses faveur je continue à l aimer et lorsque je me présenterez devant lui qu il me posera la question qu à tu fais qui ta paru bonne et celle moins bonne je les classerais mais chacune ont leurs poids je t aime saint des saints mais qu’elle honte vais je avoir lorsque j entreverrer tes orteil sa répond à ta questions peu être sans offensse aucune

  6. Bonjour,
    Je dis Amen à cela!
    Je souffre, en tant que mari, d’un refus (de ma femme) d’avoir des relations sexuelles (et nous sommes mariés depuis bientôt 20 ans). Je l’aime et je souffre tellement de ses refus que je n’insiste plus… Même le fait de ne plus pouvoir la voir nue depuis 1 an. La seule fois où nous avons pu avoir des rapports intimes était lors de notre anniversaire de mariage en août 2021. J’ai alors compris qu’elle avait besoin d’avoir bu du vin en bonne quantité au restaurant pour inhiber ses craintes et se donner librement. Nous avions passé une nuit comme je rêvais d’en avoir. Etant donné que nos rapports sont très rares nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout car je n’ai pas pu me contenir.
    Cependant, le lendemain elle a n’a pas aimé que l’on prenne notre douche ensemble.
    J’ai compris avec le temps qu’elle avait subi un viol durant son enfance, mais elle a toujours refusé de se faire suivre par une personne de confiance, pour en guérir (il y a un réseau chrétien de psychologues dans ma région). Elle sait pourtant que la sexualité est un don de Dieu.
    Cela m’affecte beaucoup, car parfois je me sens tellement affaibli que je tombe dans la pornographie. La culpabilité m’envahit ensuite et je demande pardon à Dieu.
    Sa sécurité et son bonheur passe principalement par nos enfants.
    Tout cela a créé une distance entre nous, et je n’arrive plus à communiquer.

    1. Mon frère je vis la même chose que toi et cette situation me pousse soit à me masturber pour éviter de commettre l’adultère mais j’ai eu par le passé à aller voir ailleurs pour me soulager .je suis né de nouveau et cette situation me culpabilise énormément c’est un combat quotidien que je mène pour éviter de pêcher car je sais que dieu interdit ces choses qui nous éloigne de lui . Pour ma part je pense que nos femmes sont méchantes et pécheresse se refuser a son homme est un péché grave qui détruit un couple parfois j’ai envie de demander le divorce tellement je suis frustré, j’essaie de combler ma femme de l’aider mais rien, elle s’en fiche d’ailleurs elle vit sa vie je te conseille d’en parler à Dieu je crois qu’il est le seul à pouvoir nous aider

  7. Ne pas combler les désirs sexuels de son mari est un péché..ne pas aimer sa femme, ne pas l’aimer comme son propre corps..ce qui implique de ne jamais la contraindre..la forcer..insister.. en est un aussi! Dommage que vous l’ayez oublié.

    A un autre niveau, on condamne les femmes qui ont recours à l’ivg. Mais si l’homme s’était soucié en vérité de son épouse..s’il avait vérifié son désir ou non désir d’enfant et en avait tenu compte, le problème de l’ivg ne se poserait pas. Les premiers responsables en terme de sexualité, ce sont les hommes.

    1. Bonjour si tu as bien lu nos postes il n’est aucunement question ni de moi ni de Mike de contraindre nos femmes a faire l’amour avec nous mais si tu es vraiment chrétien et que tu vivais ce que nous vivons je suis certain que tu ne profererais pas de tels propos moi j’aime la mienne je m’occupe d’elle ne lui fais des cadeaux la soutien mais elle refuse même un simple câlin de ma part au départ j’ai cru que j’étais sale mais je mets désormais un point d’honneur à mon hygiène corporel et même j’en suis devenu accro et jusque là rien ne change on dirait que je suis un pestiféré pour elle mon cher ami tu devrais donc revoir tes propos car tu ne vis pas cette situation seul Dieu pourra nous aider car moi je suis à bout

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close
Fermer
S'ABONNER À NOTRE NEWSLETTER
RESTEZ CONNECTÉS!
Recevez dans votre boîte email l'exhortation du jour, la prière du matin ainsi que les nouveaux articles publiés.