Search

Tu dois considérer l’intérêt de ton frère/ta sœur !

PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 Corinthiens 10 : 24 (LSG) « Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d’autrui. » Dieu veut que tu considères l’intérêt de ton frère/ta sœur, plutôt que de demeurer seulement fidèle à tes propres intérêts. Il en résulte que tu ne dois pas rechercher ton intérêt personnel sans te soucier de celui des autres; c’est aussi un commandement de Dieu. Mais en quoi considérer l’intérêt de ton frère (ta sœur) te permettra-t-il de remplir les objectifs de Dieu ? Dans cet article, nous allons te donner 4 raisons pour lesquelles tu dois considérer l’intérêt de ton frère (ta sœur) et sans lesquelles tu ne peux remplir les objectifs de Papa en ce qui a trait à ta relation avec ton frère/ta sœur.

1. Nous sommes interdépendants.

Quand Dieu créa le premier homme Adam, Il déclara ceci sur sa vie dans Genèse 2 : 18 (LSG) « (…) Il n’est pas bon que l’homme soit seul; Je lui ferai une aide semblable à lui. »  Ce qui signifie que l’homme n’était pas destiné à marcher seul dans sa vie. C’est un verset que nous utilisons beaucoup dans le cadre du mariage ; mais dans ce même verset, Dieu veut te montrer également l’importance ou la nécessité pour l’homme de marcher avec des personnes à ses côtés. C’est pourquoi, après avoir placé la femme aux côtés de l’homme, Dieu fait ensuite appel à la vie en communauté en déclarant ceci: Genèse 1 : 28 (LSG) « (…) Soyez féconds, multipliez et assujettissez la terre …» Ainsi Dieu a donné à l’homme et à la femme le commandement et la bénédiction d’être féconds, afin de progresser non pas dans la solitude mais en communauté. Car la vie en communauté est la réponse universelle de Dieu à la solitude des hommes ici-bas.

Mais aujourd’hui, à force de penser que tu n’as besoin de personne pour vivre, tu as tendance à tout faire dans ton propre intérêt. Tu es si malheureux(se), parce que tu persistes à chercher ton bonheur dans l’indépendance. Tu veux tout faire au détriment de ton frère/ta sœur, et même lorsque tu ne le fais pas catégoriquement, tu es de ceux qui veulent que seules leurs idées soient prises en compte. Et ce, même lorsque ce n’est pas à l’avantage des autres. Mais heureusement pour toi, à chaque plan de gâchis des hommes, Dieu a un plan de restauration. La preuve en est qu’Il a changé ton plan d’indépendance à l’égard de ton frère/ta sœur, en un plan d’unité en Son Fils Jésus-Christ. Car comme il est écrit dans Romains 12 : 5 (LSG) « ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres. »

Alors dès aujourd’hui, apprends à considérer l’intérêt de ton frère ou de ta sœur, parce que nous sommes tous membres d’un même corps. Nous sommes interdépendants. En agissant ainsi, tu remplis déjà un objectif de Dieu: la vie en communauté.

2. Deux sont plus forts qu’un seul.

Ecclésiaste 4 : 9, 12 (LSG) « Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. (…) Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement. »

Quand Dieu choisit Moïse pour aller délivrer Son peuple de la main de pharaon, Moise hésite et demande l’aide de Dieu. Certainement Moïse a reconnu qu’il n’était pas si doué que cela pour la parole. La bonne nouvelle c’est que son handicap a donné naissance à un duo remarquable: Moise-Aaron. Ce duo extraordinaire était dans le plan de Dieu pour sortir les hébreux de l’emprise de pharaon. Combien c’était extraordinaire la façon dont les deux faisaient face, ensemble, au grand roi d’Egypte ! Moïse était celui qui détenait le message de Dieu, mais Aaron lui, était celui qui livrait le message. Moïse aurait-il pu agir sans Aaron ? Evidemment que non ! Ce qui veut dire que le choix d’Aaron par Dieu pour aider Moïse était dans l’intérêt de celui-ci. Mais est-ce que cela veut dire qu’Aaron aurait pu agir sans Moïse ? Certainement pas ! Sans Moïse qui détient les consignes divines, Aaron ne pourrait jamais parler au nom de Dieu à ce moment-là. Car ainsi a parlé l’Eternel dans Exode 4 : 15 (LSG) « Tu lui parleras, et tu mettras les paroles dans sa bouche; et moi, Je serai avec ta bouche et avec sa bouche, et Je vous enseignerai ce que vous aurez à faire. » Donc c’était aussi dans l’intérêt d’Aaron de travailler aux côtés de Moïse pour la gloire de Dieu.

Aaron a eu non seulement le privilège de faire le service pour le Seigneur, mais il a pu travailler avec Moïse dans un intérêt commun: la libération du peuple de Dieu. Tu vois donc combien l’intérêt de l’un peut concourir à l’intérêt de tous ! L’intérêt de Moïse était de trouver une aide pour combler son incapacité de prendre efficacement la parole face à pharaon, Dieu a pourvu en lui envoyant Aaron. Ce dernier voulait sortir de l’emprise de pharaon, Dieu a libéré tout le peuple dont Aaron. Si donc Dieu, la plus grande autorité qui soit, considère l’intérêt de chacun de nous tout autant que le bien de tous, pourquoi tu ne peux pas le faire à l’égard de ton frère/ta sœur ? Alors dès aujourd’hui, apprends à considérer l’intérêt de ton frère/ta sœur pour le bien-être de tous les deux. Fais cela et tu rempliras un autre objectif de Papa: la communion fraternelle.

3. Cela contribue à la paix et à l’édification mutuelle.

Romains 14 : 19 (LSG) « Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. »

Tu veux de tout cœur que quelqu’un t’aide à rester sur la voie spirituelle, c’est normal. Cette personne peut être un pasteur, un compagnon de ministère, un compagnon de prière, un ami. C’est aussi la volonté de Dieu que quelqu’un t’accompagne dans ta marche spirituelle. Cependant, tu as toujours tendance à rechercher ton intérêt personnel sans te soucier de celui des autres. Alors sache que sur cette voie, tu es loin de trouver ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. As-tu déjà quelqu’un qui t’encourage et t’aide à grandir spirituellement ?  Si donc quelqu’un vient et te dit du mal de cette personne, seras-tu prêt(e) à le défendre ? Si quelqu’un d’autre vient te voir et commence à te dire du mal de ton pasteur, sauras-tu l’arrêter tout de suite en lui faisant savoir que ce n’est pas une attitude correcte et que tu ne t’associes pas à ceux qui médisent des autres ? C’est aussi cela considérer l’intérêt de ton frère/ta sœur, c’est être capable de réprimander sans offenser quelqu’un qui te dit du mal des autres dans leur dos. Car cela contribue à la paix.

Qu’en est-il maintenant de l’édification mutuelle ? Où en es-tu à ce niveau ? T’est-il déjà arrivé d’abandonner le travail de Dieu à cause d’un imprévu qui s’est glissé dans tes activités quotidiennes ? Cela peut arriver, mais ne fais pas toujours passer tes intérêts avant les autres. Prends aussi le temps de partager et d’édifier les autres. Dès aujourd’hui, apprends à considérer l’intérêt de ton frère (ta sœur), car cela contribue aussi à la paix et à l’édification mutuelle.

4. C’est un moyen pour lui transmettre l’amour de Dieu.

Mathieu 22 : 39 (LSG) « Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

1 Pierre 3 : 8 (LSG) « Enfin, soyez tous animés des mêmes pensées et des mêmes sentiments, pleins d’amour fraternel, de compassion, d’humilité. »

Aimer son prochain est un commandement que Jésus nous a donné et que nous devons garder. C’est l’amour de Dieu qui nous a attiré à Lui, et c’est avec ce même amour que nous devons gagner les âmes pour Lui. Car c’est l’amour de Dieu qui va ensuite permettre d’aller plus loin dans la relation fraternelle. Nous avons besoin de l’amour de Dieu pour: marcher ensemble, travailler ensemble, veiller sur son frère/sa sœur, pour témoigner ensemble. Seulement, la grande difficulté que nous rencontrons dans cette mission est que bien souvent, nous ne regardons qu’à nous-mêmes pour nous attacher à nos intérêts personnels. Et nous pensons que considérer l’intérêt de l’autre c’est être son esclave.

Considérer aussi l’intérêt de l’autre ne te rend pas inférieur à lui, mais t’apprend à l’aimer davantage. Et c’est ce que le Seigneur nous recommande. Alors reconnais que c’est même pour ton bien que Dieu te fait cette recommandation. C’est un très bon moyen pour transmettre l’amour de Dieu à l’autre et grandir toi-même dans l’amour de Dieu.

Que la paix et la grâce de Dieu, qui surpassent toute l’intelligence des hommes, gardent nos cœurs et nos pensées en Jésus-Christ.

Fraternellement !!!


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close