Search

Comment devenir un conjoint fidèle et le rester ?

Le nombre de mariage détruits ou hantés par l’infidélité est ahurissant. Dans certaines régions du monde, nous sommes tellement habitués à voir de l’infidélité que finalement ce vice parait comme une norme.  » Est-ce qu’il y a des hommes fidèles encore dans ce monde ? « , me demandait une proche.  » Il faut juste en trouver un qui te respecte un peu pour faire ça en cachette sinon, garçon, il n’y a plus son fidèle « , continuait-elle.

Ce n’est pas parce que bon nombre de personnes pratiquent l’infidélité que c’est normal.  L’infidélité n’est pas la bonne norme. C’est un péché aux conséquences physiques, émotionnelles et spirituelles. La fidélité est un avant tout une décision. Il est possible de devenir un conjoint fidèle et le rester en développant certaines habitudes et en éliminant de notre vie ou notre environnement certaines situations qui pourraient nous conduire à l’infidélité.

1. Eviter de dresser le lit à l’infidélité

Toutes les personnes qui ont un jour trompé leur conjoint(e) l’ont d’abord conçu dans leur pensée. Un regard complètement innocent sur quelqu’un, puis on remarque son sourire, ses manières, ses formes et l’on commence à faire le rapprochement avec nous. Nous partageons des points communs. Et puisque nous partageons les mêmes goûts, nous partageons de longues conversations séduisantes ; notre imagination s’enflamme et pour couronner le tout, nous goûtons au fruit défendu.

Nous ne pouvons pas empêcher les choses impures de surgir dans nos pensées. Mais nous pouvons les empêcher d’y former un nid et de demeurer dans notre imagination. Nos pensées répétées enfantent toujours des actes. Voici pourquoi Jésus nous fait cet avertissement dans Matthieu 5 : 28 (PDV) : « Mais moi, je vous dis : celui qui regarde la femme d’un autre avec envie, celui-là, dans son cœur, a déjà couché avec cette femme. » Ne faisons pas le choix d’avoir une intimité avec une personne autre que notre conjoint même dans nos pensées.

2. Eviter de cacher des choses à son conjoint

L’un des plus grands mystères du mariage réside dans ce verset de la Genèse, repris par le Christ dans Marc 10 : 8 (LSG): «… et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair ». Une fois mariés, nous devenons un avec l’être aimé. La force du couple réside dans cette unité. Ecclésiaste 4 :12a : « Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister». L’ennemi est conscient de la force de l’union. Il mettra tout en œuvre, saisira toutes les opportunités que nous lui offrons, pour nous séparer.

Chaque fois que nous cachons quelque chose à notre conjoint, nous cessons d’être une seule chair et dressons par la même occasion, une piste d’atterrissage à l’infidélité dans notre couple.  En étant transparent avec notre conjoint sur nos différentes entrées et sorties d’argent, nous nous préservons plus tard d’inviter une tierce personne à un dîner ou à l’hôtel, puisque les ressources sont connues au centime près. Dans la même lignée, nous devons faire connaître nos déplacements, notre emploi du temps, nos envies, nos fantasmes, nos faiblesses, nos challenges, nos victoires à notre conjoint. Dans cette attitude de communication transparente, nous devons aussi développer l’écoute vis-à-vis de l’autre.

3. Accorder du temps l’un à l’autre

Le temps est le cadeau le plus précieux que nous puissions offrir à notre partenaire. Il n’a pas de prix et quand on l’accorde, on ne peut plus le reprendre. Un couple est formé de trois composants : l’époux, l’épouse et l’ensemble que forme les deux  encore appelé le ‘‘nous’’. Dans tout couple, il y a donc le ‘‘Moi’’, le ‘‘Toi’’ et le ‘‘Nous’’. Chacun de ces membres a des attentes et des besoins spécifiques qu’il faut combler. Un ‘‘Moi’’ recentré uniquement sur lui symbolise l’orgueil, l’égocentrisme ou le narcissisme. Un ‘‘Moi’’ uniquement orienté vers le ‘‘Toi’’, est la symbolique de l’esclavage ou la dépendance affective.  

Ecclésiaste 4 :12b (LSG) : «  et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement »

Un couple équilibré est un couple dans lequel chaque partenaire est épanoui et travaille en même temps à l’épanouissement de l’autre afin que le tout, c’est-à-dire le ‘‘Nous’’ soit aussi épanoui. Cela passe par des temps de partage que l’on accorde à l’autre. Au milieu de toute l’agitation de nos occupations personnelles, trouver du temps pour l’autre est signe d’attachement et d’amour. Il peut s’agir  d’envoyer une pensée par SMS ou un mail surprise, trouver du temps pour un tête-à-tête en amoureux, faire des courses pour l’autre ou simplement prier ensemble.

4. Trouver du temps pour prier ensemble

La prière est une arme redoutable de l’enfant de Dieu en toute circonstance et encore plus pour les couples. Là où deux personnes sont assemblées en Son nom, Dieu est présent (Mathieu 18 :20). Partager des moments de prière ensemble vous rapproche et renforce les liens de votre communion. Il est vrai que chaque partenaire devrait avoir une relation personnelle et particulière avec Dieu. De même, la troisième personne de notre couple, c’est-à-dire le ‘‘Nous’’ doit lui aussi développer sa relation d’intimité avec Dieu afin d’asseoir notre union sur Dieu.

Psaumes 127 : 1 (LSG) : « Si l’Eternel ne bâtit la maison, ceux qui la bâtissent travaillent en vain ; Si l’Eternel ne garde la ville, celui qui la garde veille en vain. »

Dieu veillera mieux sur notre partenaire, contrairement à notre jalousie ou tout autre dispositif de surveillance que nous pourrions mettre en place pour empêcher l’autre de nous tromper.  Il serait donc plus utile pour nous d’investir nos efforts dans la prière. La prière pour notre partenaire, la prière pour nos projets, la prière pour nos enfants, notre ministère et notre mission… S’attraper les mains et prier ensemble en signe de communion favorise l’exaucement (Matthieu 18 :19).

Devenir fidèle à son conjoint est avant tout une décision personnelle. En prenant cette décision, nous ne comptons pas sur nos propres forces. Nous acceptons de nous remettre complètement à Dieu par Son Esprit afin de  devenir et rester fidèle, dans notre esprit, notre âme et notre corps.

Que le Seigneur nous soit en grâce !

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close