Search

Comment savoir si une porte qui s’ouvre vient de Dieu ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Quand nous parlons de porte, nous faisons allusion à ces différentes opportunités qui se présentent à nous et que nous voyons comme une aubaine. Ces opportunités peuvent être: un voyage à l’étranger, un emploi, une opportunité d’affaire, une belle rencontre, etc… Mais comment être sûr que cette porte qui vient de s’ouvrir vient de Dieu ?

Nous savons tous que Dieu a un plan pour chacun de nous, ce plan a été mis en exécution dès l’instant où nous avons accepté de croire en Jésus-Christ comme notre Sauveur et Seigneur personnel. Ce choix, d’une importance capitale, ne contient pas que des privilèges mais aussi des responsabilités. Nous avons accepté de marcher selon la volonté de Dieu c’est-à-dire être là où Dieu veut que nous soyons et faire exactement ce qu’Il veut. Le chrétien mature ne cherche pas à discerner les voies divines seulement, par peur de l’échec, mais surtout par soucis d’être agréable à Dieu.

Retenons néanmoins que le discernement est une faculté de l’esprit, qui sert à distinguer les choses de manière à ne pas les confondre avec une ou plusieurs autres. En effet, quand Dieu ouvre une porte, Satan à son tour en ouvre plusieurs afin de nous embrouiller. Comme le dit ce vieux dicton: « Tout ce qui brille n’est pas de l’or ». Il nous faudra donc faire preuve de discernement spirituel et ne pas simplement faire confiance à notre intelligence naturelle.

En connaissant les pensées divines.

Romains 12.2 (BFC) « Ne vous conformez pas aux habitudes de ce monde, mais laissez Dieu vous transformer et vous donner une intelligence nouvelle. Vous pourrez alors discerner ce que Dieu veut: ce qui est bien, ce qui Lui est agréable et ce qui est parfait. »

L’évangéliste Reinhard BONNKE pouvait dire: « Si nous n’avions pas la Bible, nous n’aurions aucune certitude, comme marchant dans les ténèbres sans guide. La Bible nous éclaire sur la vie, comme véritablement aucun autre livre, ni personne n’a jamais pu le faire. Sans ce Livre, la vie est un mystère. » Ainsi, si nous voulons reconnaître qu’une porte qui vient de s’ouvrir vient de Dieu, nous devons nécessairement aligner nos pensées aux Siennes. Ce n’est que de cette manière que nos choix seront conformes à Sa volonté, car, les cadeaux de Dieu, bien souvent viennent avec des emballages qui ne plaisent pas à nos yeux.

Le problème avec des nombreux chrétiens aujourd’hui, est qu’ils mélangent les idées reçues du monde avec celles de Dieu. Notre conception de la grandeur, de la richesse, du mariage ou encore du succès, doit être celle de la Bible et non celle du monde. Selon Dieu, les bénédictions ne sont pas des récompenses d’un travail accompli, mais des nécessités pour pouvoir accomplir un travail. Ainsi, derrière chaque opportunité qui se présente à nous, nous devons veiller à ce que ni notre amour, ni notre consécration à Dieu, ne puissent baisser, encore moins s’étioler.

Une relation amoureuse qui dès le départ te pousse à faire des compromis ne vient pas de Dieu. Une opportunité d’affaire ou un travail qui t’oriente vers le mensonge et l’escroquerie ne viennent évidemment pas de Dieu. Nous pouvons conclure d’office que toutes les portes qui s’ouvrent et qui nous conduisent à pécher ne viennent pas de Dieu.

Laissons donc Dieu nous donner une intelligence nouvelle, afin que notre âme accepte les choses que Dieu aime et veut pour nous. Je t’invite à méditer constamment ta Bible afin que l’Esprit de Dieu soit ton guide pour t’éclairer sur la vie.

Par une orientation divine.

Actes 16 :6-10 (LSG) « Ayant été empêchés par le Saint Esprit d’annoncer la parole dans l’Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie. Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas. Ils franchirent alors la Mysie, et descendirent à Troas. Pendant la nuit, Paul eut une vision: un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière: Passe en Macédoine, secours-nous ! Après cette vision de Paul, nous cherchâmes aussitôt à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle. »

Le fait que certaines portes se ferment, n’est pas toujours un mauvais signe comme nous pouvons le constater en lisant ce passage biblique. Après avoir été à deux reprises stoppé par le Saint-Esprit dans sa mission évangélique, l’apôtre Paul eut une vision qu’une porte venait de s’ouvrir en Macédoine pour qu’il y annonce l’Évangile. La Bible nous dit qu’après avoir reçu cette vision, ses compagnons et lui conclurent que le Seigneur voulait les voir en Macédoine. Or, une conclusion est une déduction tirée de l’observation des faits ou d’un raisonnement. Les événements produits plus tôt, les emmenaient à conclure que le Seigneur voulait qu’ils aillent en Macédoine et non pas dans les autres contrées (Asie et Bithynie). Ainsi, quand Dieu ferme une porte que nous avons voulu ouvrir par nous-mêmes, Il prendra soin d’ouvrir pour nous, une autre porte que nous n’aurions pas pu trouver sans Son aide. Dieu, confirmera Sa volonté soit par un songe, une vision, une prophétie ou encore une parole de connaissance afin que nous en soyons nettement convaincus.

La Bible, dans 1 Thessaloniciens 5 :20, nous demande de ne pas mépriser les prophéties, c’est-à-dire que nous ne devons pas juger une prophétie indigne d’estime ou d’attention de par sa forme mais que nous devrions l’éprouver comme nous le dit 1 jean 4 :1 (LSG) « Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. » Une prophétie est généralement une confirmation d’une conviction que le Seigneur a préalablement pris soin de déposer dans notre cœur. La Parole de Dieu dit aussi dans Job 33 :14 (LSG) que: « Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde» ce passage biblique nous dit de façon littérale que Dieu a mille et une façon de s’adresser à l’homme, mais bien souvent, celui-ci n’y prend point garde; raison de plus, pour ne négliger aucune possibilité. Nous pouvons par exemple savoir que nous avons pris une décision qui s’aligne parfaitement à la volonté de Dieu, quand nous sommes confortés dans notre for intérieur par une profonde conviction qui se manifeste généralement par une paix ou une sérénité qui envahi subitement notre homme intérieur après avoir fait un choix.

Si c’est une réponse à une prière que nous avions faite.

Matthieu 7 :7-8 (LSG) « Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. »

L’un des meilleurs moyens de savoir qu’une porte qui vient de s’ouvrir vient de Dieu, est de l’avoir demandé dans la prière. Il existe en effet, une grande différence entre le fait de souhaiter qu’une chose arrive et de prier pour qu’elle arrive.

Quand nous prions, nous ne désirons pas que n’importe quelle porte s’ouvre, mais que la porte qui s’ouvre soit ouverte par notre Père céleste. Comme je l’ai dit plus haut, satan aussi peut nous ouvrir des portes dans l’optique de nous éloigner des voies que Dieu a tracées pour nous.

Tu ne dois pas seulement prier pour avoir un emploi quelconque mais prier pour avoir l’emploi que Dieu a prévu d’avance pour toi. Tu ne dois pas prier seulement pour avoir un mari ou une femme quelconque, mais pour que Dieu te donne celle ou celui qui t’aidera à accomplir ta mission sur terre car: « Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’ y a ni changement ni ombre de variation » Jacques 1 :17 (LSG). Sur ce, tu dois être précis dans tes prières; puisqu’Il dit Lui-même dans Mathieu 7 :9-10 (LSG)« Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? ». Rosalind GOFORTH pouvait affirmer que: « Une part importante de la relation enfants-parents consiste à demander et à recevoir, et il en est de même entre nous et notre Père Céleste. Cependant, l’aspect le plus sacré dans ce genre de relation avec Dieu, réside dans le fait qu’elle fortifie notre foi lorsqu’une prière bien précise est exaucée. Existe-t-il quelque chose de plus réconfortant et de plus stimulant qu’un témoignage retentissant de ce que Dieu a fait ? »

Même si je ne peux pas te garantir que Dieu exaucera au millimètre près tout ce que tu Lui as demandé, je suis tout de même persuadé qu’Il te donnera ce dont tu as besoin et qu’Il fera même infiniment au-delà de tout ce que tu as demandé ou pensé (Éphésiens 3 :20).

Sois béni(e) !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

1 comment

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close