Search

Dieu aime-t-Il davantage les pécheurs ?

C’est la question qu’on pourrait être tenté de se poser quand on voit la tranquillité dans laquelle vivent aussi bien le pécheur que le nouveau converti, à bien des égards. Tout semble aller pour le mieux eux dans une certaine mesure. Le pécheur non converti donne l’impression de prospérer malgré qu’il pratique le mal au quotidien, au point même de susciter des envieux. Belle maison, belles voitures, bon compte en banque, etc. C’est à peine si certains chrétiens ne les envient pas. D’ailleurs, plusieurs finissent, hélas, par choisir de se compromettre, de tourner dos à leur foi pour vivre cette prospérité éphémère. Or, dans le Psaumes 37 : 1 (LSG), David mettait déjà en garde lorsqu’il dit : «…n’envie pas ceux qui font le mal ».

Que dire donc du nouveau converti ? Il continue à vivre dans le péché dans plusieurs aspects de sa vie mais passe pourtant pour le chouchou de Dieu, qui donne l’impression de lui accorder tout ce qu’il demande. Tandis que le chrétien plus ou moins mature doit se battre, chercher et frapper fort pour voir certaines portes enfin s’ouvrir, le nouveau converti donne bien souvent l’impression de n’avoir sur son chemin que des portes automatiques coulissantes. Il semble obtenir relativement plus facilement que d’autres, tout ce qu’il demande à Dieu.  De quoi se demander si Dieu aime davantage les pécheurs, sinon, qu’en est-il réellement ?

Dieu est patient envers les pécheurs

2 Pierre 3 :9 (LSG) « Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais Il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance »

Dieu est patient et riche en bonté. Ce sont là certains des traits marquants de Son si grand amour. La Bible nous dit qu’Il ne souhaite pas la mort du pécheur, mais qu’il se repente et parvienne à la vie. Alors parfois, Il donnera l’impression de (trop?) tolérer le pécheur dans ses mauvaises voies. Ce dernier pourrait ainsi expérimenter une certaine prospérité, multiplier les succès et s’offrir un certain confort de vie. Mais la finalité, du moins pour Dieu, c’est qu’il ait assez de temps pour revenir à Lui.

Dieu prouve Son amour aux pécheurs

Romains 8 : 5 (LSG) « Mais Dieu prouve Son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous »

Si Dieu aime tout le monde, la Bible nous révèle que Dieu prouve Son amour aux pécheurs. En effet, le païen ne connaît pas Dieu, à peu près comme un nouveau converti qui commence juste à Le découvrir. La bible dit d’ailleurs que l’enfant (nouveau converti) ne diffère pas grandement d’un esclave (païen) quoiqu’il soit maître de tout (Galates 4 : 1). Dieu fera donc à l’endroit de telles personnes, une démonstration de Son amour, afin de les attirer plus près de Lui.

1 Jean 4-19 (LSG) « Pour nous, nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier »

C’est ce que nous révèle la parabole du fils prodigue (Luc 15 : 11-32). Un enfant rebelle, parti dilapider son héritage du vivant de son père, mais qui curieusement à son retour est entouré de bien de marques d’affection que le fils aîné pourtant soumis en toutes choses à son père n’a jamais eues. Ce qu’il trouva injuste d’ailleurs, comme nombre de chrétiens aujourd’hui le sont, à l’égard de comment Dieu gère certaines personnes dans l’église, dont la vie n’est pourtant pas un modèle de piété absolue.

Eh non ! Dieu n’aime pas mieux ceux qui pèchent. Certes, Dieu aime les pécheurs et Il le dit clairement dans Sa Parole, bien qu’Il hait le péché. Mais Dieu n’aime sûrement pas le pécheur mieux que les personnes qui font des efforts de sanctification. Dieu nous aime tous du même amour, Tel un bon Père. Néanmoins, si vous êtes déjà Fils de Dieu, la Bible dit que l’amour du Père est répandu dans vos cœurs par le Saint-Esprit (Romains 5 : 5). Vous savez, pour l’avoir déjà expérimenté et le vivant encore chaque jour, que Dieu vous aime ! Vous n’avez pas besoin que Dieu vous prouve Son amour, vous en êtes convaincus par le Saint-Esprit, ce qui n’est pas toujours le cas du nouveau converti, encore moins du païen.

Par ailleurs, il y a des dimensions de l’Amour de Dieu que vous ne connaîtrez que lorsque vous tombez dans le péché. Ceci n’est certainement pas pour vous encourager à pécher, mais il n’y a pas mieux parfois pour se rendre compte à quel point le Seigneur nous aime. Tu te rends compte qu’en fait Il ne t’aime pas juste quand tu te comportes bien mais en tout temps, inconditionnellement. Comme Il t’aime, Il veut évidemment que tu t’abstiennes de pécher car cela t’éloigne de Lui et te crée des problèmes, mais lorsqu’il arrive que tu tombes, Il met le comble de Son amour pour aller te chercher. Et pendant que tu te sentais déjà indigne de pardon, que tu n’avais même pas le courage de le demander, Il vient te prendre par la main et te remet sur le droit chemin. Dès lors, tu as une révélation nouvelle de l’amour de Dieu. Si Pierre n’avait pas renié le maître à plusieurs reprises dans la même nuit, et que malgré cela le maître mette autant d’amour à aller le chercher de nouveau, il ne l’aimerait probablement jamais, au point de subir la mort qu’il a subie par amour pour Lui. Considérez aussi l’histoire du fils prodigue et quelle révélation il aura de l’amour du père, contrairement au fils aîné qui lui n’en saura rien et continuera peut-être de le voir comme quelqu’un d’injuste.

Mais l’église de Christ est aujourd’hui remplie de fils aînés aigris, qui se refusent de jouir de la grâce si chèrement acquise pour eux, et pourtant gratuitement disponible, pour continuer d’essayer de plaire à Dieu par leurs efforts religieux. Ainsi s’offusquent-ils des bienfaits dont peuvent jouir ces personnes qui n’entrent pas cependant dans le moule du religieusement correct.

Du reste, la manifestation des divines grâces de Dieu dans notre vie est également fonction de notre niveau de foi. C’est un peu comme se comportent nos parents dans la chair, quand la famille accueille un nouveau-né. Tout le monde est aux petits soins. Même en grandissant, ce dernier, surtout quand il s’agit du benjamin, semble demeurer dans une certaine dimension de faveurs très sélectives. Il a « tout le monde à ses pieds » et reçois quasiment tout ce qu’il demande. Mais viendra un âge où il commencera à apprendre que la vie ce n’est pas du gâteau.

Soyons des canaux pour répandre l’amour du Père

Étant tous appelés à l’œuvre de la réconciliation, soyons plutôt des instruments entre les mains de Dieu, pour faire découvrir Son amour au monde ! C’est la grande commission à laquelle nous sommes tous conviés. Cela commence déjà par le fait d’aimer notre prochain comme nous-même et le prochain c’est déjà ton voisin immédiat, toute personne que tu croises sur ton chemin, au travail, au marché, dans la rue, etc. Le monde souffre du manque d’amour et soupire après la manifestation des vrais enfants de Dieu. Cette manifestation n’est autre que celle de l’amour du Père dont le cœur des croyants est rempli.

Oui, Dieu aime les pécheurs, comme Il aime tout le monde d’ailleurs et tu devrais aussi.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close