Search

Marre de cette situation ? C’est le moment de se mettre en colère !

Vous avez probablement déjà entendu parler de la notion de sainte colère. Je crois qu’en ce temps où nous sommes c’est le moment d’éprouver ce sentiment. Dans cet article nous allons voir comment certains personnages de la bible ont exprimé une sainte colère face à certaines situations et les résultats qui en ont suivi.

Qu’est-ce que ça veut dire : une sainte colère ?

Avant d’aller plus loin, posons-nous la question que veut dire éprouver une sainte colère ?

Nous savons tous que la colère est l’œuvre de la chair, comment peut-on éprouver, dans ce cas, une sainte colère ? L’expression sainte colère signifierait une colère envers tout ce qui déplait à Dieu, c’est un soulèvement personnel pour une situation juste, c’est le fait de ne pas accepter le statuquo, une vie défaitiste mais saisir la vie abondante en Christ.

La Bible nous donne des exemples de quelques hommes qui ont manifesté une sainte colère dans des situations bien précises :

– Élie se révoltait contre l’idolâtrie

Le premier homme que nous allons considérer qui a éprouvé une sainte colère face à une situation de son temps est le prophète Élie. À l’époque d’Élie, le peuple d’Israël avait pour roi Achab qui avait épousé la reine Jézabel. Cette dernière avait ordonné d’exterminer tous les prophètes de l’Eternel. Élie vivait à une ère où ses contemporains se sont livrés à l’idolâtrie sous l’influence du roi d’Achab.

Élie lui répondit : Ce n’est pas moi qui sème le malheur en Israël, mais c’est toi et la famille de ton père, puisque vous avez refusé d’obéir aux commandements de l’Eternel, et que tu t’es rallié au culte des dieux Baals. (I Rois 17V18)

Animé d’une sainte colère, Elie va lancer un pari :

Maintenant, convoque tout Israël en ma présence sur le mont Carmel[f]. Tu y rassembleras aussi les quatre cent cinquante prophètes de Baal et les quatre cents prophètes de la déesse Ashéra qui sont tous entretenus par la reine Jézabel. (I Rois 17V19)

Elie est sorti victorieux du défi et les quatre cents prophètes ont péris. Cette victoire d’Élie est la résultante de sa sainte colère qu’il a eue envers l’idolâtrie, le non-respect vis-à-vis de Dieu qui caractérisaient son temps.

Éprouvez-vous une sainte colère contre l’immoralité, la dépravation des mœurs, la cupidité qui caractérisent notre siècle ?  Sommes-nous révoltés contre la situation chaotique qui assombrit nos Nations ?

– Anne se révoltait de sa stérilité

Une autre personne qui  a éprouvé une sainte colère, cette fois-ci contre le statuquo qui planait dans sa vie est Anne. Dans I Samuel, nous trouvons l’histoire de cette femme qui n’avait pas d’enfants et partageait son foyer avec une rivale. Malgré toute l’affection que lui porte son mari, cela ne pouvait pas l’empêcher de vivre dans le désarroi.

Un jour Anne s’est révoltée de sa situation, elle a éprouvé une sainte colère. En montant à Silo pour adorer, Anne a décidé de plaider sa cause devant le Seigneur. Elle priait au point d’attirer l’attention du souverain sacrificateur qui l’a bénie avant qu’elle ne rentrer à la maison. Alors Dieu ne pouvait pas rester insensible face à la réaction de Anne, il a honoré sa servante en lui accordant un fils appelé Samuel.

Éprouvez-vous une sainte colère face à cette situation qui stagne dans votre vie ? Vous battez-vous dans la prière ou restez-vous là, à vous apitoyer sur votre triste sort ?

Éprouver la sainte colère

Éprouver la sainte colère face à une situation donnée c’est adopter la bonne attitude pour voir la gloire de Dieu se manifester ; c’est décider de se lever dans la prière, dans le jeûne pour voir Dieu agir dans Sa toute-puissance. Éprouver la sainte colère c’est décider de ne pas rester au stade d’enfant mais de devenir fils de Dieu. Éprouver la sainte colère, c’est refuser que le péché peu importe sa forme vous domine. Éprouver la sainte colère, c’est ne pas accepter de vivre une vie défaitiste mais plutôt une vie victorieuse et abondante en Christ.

Je crois que nous sommes à cette saison, la saison où nous les enfants de Dieu devons manifester une sainte colère vis-à-vis de tout ce qui nous ennuie, tout ce qui veut nous empêcher de voir la gloire de Dieu.

Prions ensemble

Père, je te demande pardon pour toutes les fois où j’ai accepté de vivre une vie en dessous de Tes grâces. Donne-moi, je t’en prie, d’éprouver une sainte colère face à tout ce qui m’empêche de vivre pour Toi et par Toi.

Amen !

7 comments

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close