16 Jan 2018
Home / FAMILLE  / Mariage et Famille  / Homme, tu ne battras pas ton épouse!

Homme, tu ne battras pas ton épouse!

Mon pasteur a l’habitude de dire que le onzième commandement selon lui  c’est : « Tu ne battras pas ton épouse ».   En effet, les hommes qui sont portés à battre leur femme sont souvent inspirés par le mauvais

Mon pasteur a l’habitude de dire que le onzième commandement selon lui  c’est : « Tu ne battras pas ton épouse ».
 
En effet, les hommes qui sont portés à battre leur femme sont souvent inspirés par le mauvais exemple de leur paternel ou tuteur qu’ils ont vu faire cela. Leur subconscient l’a enregistré et maintenant ils le reproduisent à leur tour.
 
Or, si un mauvais modèle paternel peut corrompre à ce point notre devenir en tant qu’époux, imaginez alors l’influence que pourrait avoir sur nous un modèle parfait. En effet, Christ n’est pas un bon modèle, il n’est pas non plus un excellent modèle, il est le parfait modèle. Il est le meilleur époux et l’Eglise est sa bien-aimée. Si nous avons les regards fixés sur lui, il nous rendra meilleur, peu importe combien nous étions piètre en tant qu’époux. Car lui sait traiter son épouse  l’Eglise.
 
La Bible dit Ephésiens 5 :25-30. « (…) Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. Car jamais personne n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Eglise,  parce que nous sommes membres de son corps ».
 
Au regard de ce verset, il est clair que celui qui aime sa femme s’aime lui-même. A contrario, celui qui bat sa femme se bat lui-même, ce qui est inconcevable. D’ailleurs, la fin du verset affirme que : « personne n’a jamais haï sa propre chair (‘est-à-dire son propre corps) ; mais il la nourrit et en prend soin  ». Si un homme ne peut se faire du mal à lui-même dans son corps, il ne peut pas non plus le faire à sa femme qui n’est rien d’autre que lui-même. L’époux doit traiter son épouse comme  il se traite lui-même.
 
Il nous arrive de nous en vouloir pour  une erreur que nous avons commise. Parfois, on se demande : « Comment ai-je pu agir ainsi ?» Cela est la preuve que par moments nous ne nous comprenons pas nous –même. Cependant, jamais nous ne nous sommes auto flageller pour le simple motif que nous n’ayons pas compris notre propre agissement. Pas plus que nous devons battre notre épouse au motif qu’on ne la comprend pas. Sinon, cela reviendrait à se frapper soi-même parce qu’on se reprocherait de ne pas avoir agi  correctement.
 
Si un homme bat son épouse pour la corriger et la remettre sur le droit chemin, alors que cet homme se frappe lui-même pour se corriger et se remettre sur le droit chemin lorsqu’il s’aperçoit qu’il a commis une erreur.
 
Un grand homme que je connais a dit ce qui suit : « la puissance ce n’est pas de dominer les autres, c’est être capable de se dominer soi-même » Révérend Pierre Gaétan MBINDZI PIEBI 
 
Et dans ce sens, la Bible renchérit en affirmant tout ce qui suit :
 
« Celui qui ne sait pas se dominer est comme une ville démantelée qui n’a plus de remparts. » Proverbes 25 :28
 
« L’insensé met au dehors toute sa colère, mais le sage la contient » Proverbes 29 :11Version Parole de Vie 
 
« L’Homme qui a de la sagesse est lent à la colère, Il met son honneur à oublier les offenses. » Proverbes.19 :11.
 
« Le sot donne libre cours à toutes ses passions, mais le sage les retient et les calme. » Proverbe 29.11

POST TAGS:

l.otira@frequencechretienne.fr

<p>Pasteur, enseignant de la Parole de Dieu, motivateur et mari aimant, j’ai à cœur, avec l’aide du Saint-Esprit, d’apporter des réponses aux questions majeures que se posent les chrétiens et les non-chrétiens.</p>

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT