Search

J’ai donné ma vie à Jésus, ai-je encore besoin de délivrance?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Nous devons savoir d’emblée qu’aucune pratique de délivrance ne peut libérer une personne qui ne s’est pas repentie de son péché. Aucune imposition des mains ne libèrera quelqu’un qui garde dans son cœur le poids de ses péchés. Croire qu’il suffit d’avoir recours à un certain rite pour être délivré, est de la pure superstition religieuse. Dans le livre des Actes des apôtres, les apôtres enseignaient aux nouveaux convertis l’abandon définitif de tout péché et de toutes pratiques incompatibles avec la foi chrétienne telles que la magie, la sorcellerie… car le nouveau converti doit détruire tous les liens qu’il a eu avec ces pratiques afin de se séparer de Satan. Nous pouvons citer Simon le magicien qui pratiquait la magie dans la ville de Samarie et qui après avoir cru à l’Évangile annoncé par Philippe se fit baptiser. Simon n’a jamais eu besoin de délivrance, sinon une repentance sincère après avoir tenté d’obtenir la puissance de Dieu en donnant de l’argent aux apôtres comme nous pouvons le lire dans Actes 8 :21-23 (BFC ) : « Tu n’as aucune part ni aucun droit en cette affaire, car ton cœur n’est pas honnête aux yeux de Dieu. Rejette donc ta mauvaise intention et prie le Seigneur pour que, si possible, Il te pardonne d’avoir eu une telle pensée. Je vois que tu es plein d’un mal amer et que tu es prisonnier du péché ».

Pierre n’a jamais exorcisé Simon le magicien, il l’a par contre exhorté à se repentir de ses mauvaises intentions, puisqu’il n’était pas question de démon mais de droiture de cœur. Les apôtres n’ont jamais aidé les chrétiens qui tombaient dans le péché en chassant des démons de leur vie mais ils les ont conduits sur le chemin de la victoire en utilisant les moyens suivants: la repentance, la discipline, l’obéissance, la fidélité à la Parole de Dieu, la fermeté dans la foi, le pardon, la persévérance, la marche par l’Esprit, la nécessité de se revêtir de toutes les armes de Dieu.

La convoitise, la haine, le mensonge, la gloutonnerie, l’envie, la crainte, la jalousie… ne sont pas des noms de démons que nous devons chasser, mais des œuvres de la chair que nous devons crucifier (Galates 5 :19-21). Selon l’enseignement du Nouveau Testament, la source de tous nos problèmes, tentations et péchés, n’est pas d’abord Satan ou les démons mais plutôt notre vieille nature.

  • Jésus dit: « Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies » Matthieu 15 :19 (LSG)
  • Paul dit: « Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de tables et les choses semblables… » Galates 5 :19-21 (LSG)
  • Jacques dit: « Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort » Jacques 1 :14-15 (LSG)

Ces versets bibliques nous confirment que tous les péchés principaux que l’Homme peut commettre viennent de lui-même. Selon Jésus, Paul et Jacques, notre vieille nature, notre propre volonté, nos mauvaises pensées et nos propres désirs sont des facteurs qui nous poussent à pécher contre Dieu. Il est tout à fait vrai que Satan attaque les chrétiens mais il le fait surtout de l’extérieur, principalement par la tentation. Le seul combat que le chrétien livre est défensif, car il s’agit de résister aux attaques incessantes du diable. Le chrétien ne peut donc jamais être possédé.

De même que le péché d’Adam a rendu possible l’influence des démons sur les humains, de même la croix de Golgotha délivre les hommes de l’emprise de satan. Le chrétien est délivré par la foi au sacrifice de Jésus-Christ qui est une offrande parfaite, complète, unique à Dieu, à laquelle on ne peut rien ajouter, pas même une séance de délivrance ! Jésus a tout accompli pour une complète délivrance du croyant régénéré. Dans le cas où il y a réellement un lien entre le péché et la maladie ou le malheur, c’est la repentance qui est alors nécessaire et non pas toujours une séance de délivrance car la repentance est incontournable dans la vie du chrétien.

Cependant, le Seigneur Jésus nous ayant laissé Son autorité pour qu’on s’en serve contre le royaume des ténèbres, il va sans dire que le Saint-Esprit pourrait te conduire à passer par une délivrance, s’Il le juge utile et nécessaire, en plus de te conduire à continuer à renouveler ton intelligence, tout en crucifiant ta chair, pour marcher par l’Esprit.

Soit richement béni(e) !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

3 comments

  1. C’est vrais mais votre façon de voire les choses est un peu simpliste car suivant les cas et les parcours des gens, c’est souvent bien plus compliqué.

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close