Search

3 excuses qu’on se donne pour ne pas se soumettre à l’autorité

PARTAGER L'ARTICLE SUR

L’autorité est un principe biblique. Dans les Cieux et sur la Terre, il y a des autorités qui sont établies et que nous devons respecter. En tant qu’enfants de Dieu, choisir de réfuter délibérément une autorité est un acte de désobéissance.

Malheureusement de nos jours, la notion d’autorité est si mal comprise qu’elle pousse certains chrétiens à tomber dans la rébellion, sans s’en rendre compte. Oui, la rébellion est bien le fruit du refus de se soumettre à une autorité. Il y a plusieurs excuses qui reviennent souvent, pour donner du crédit au refus de se soumettre à une autorité. A travers cet article, nous allons traiter trois des excuses les plus courantes :

1. Dieu est la seule autorité que je reconnais, mes parents n’ont pas leur mot à dire !

Exode 20 : 12 (LSG) « Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. »

Certaines versions traduisent « Honorer » par respecter. Car oui, honorer ses parents, c’est aussi considérer et respecter leur autorité, qu’ils soient chrétiens ou non ; c’est comme cela, c’est un principe de Dieu ! C’est même un commandement et une promesse y est rattachée !

Nous sommes dans une ère où l’autorité parentale est constamment remise en cause. Et malheureusement, on constate que chez certains chrétiens, cette autorité est bafouée. Certes tu es chrétien(ne) et Dieu est l’autorité Suprême par excellence, mais Il accorde également une grande importance à l’autorité parentale. Dans les choix que tu dois faire, les décisions que tu dois prendre, l’aval de Dieu reste certes le plus important, mais il n’empêche qu’il faudrait aussi considérer celui des parents. En tant qu’aînés, ils auront une certaine sagesse ou expertise et pourront être de bons conseils.

Ce n’est pas parce que tu es chrétien(ne) que tu ne dois plus considérer l’autorité parentale. Ne prends pas ta chrétienté comme une excuse pour devenir rebelle, car Dieu n’aime ni les rebelles ni les orgueilleux.

2. Dieu est mon seul Père, je n’ai pas besoin de me soumettre à une autre autorité ou un père spirituel !

Hébreux 13 : 17 (LSG) « Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte ; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui vous ne serait d’aucun avantage. »

Le dictionnaire Larousse définit la déférence comme étant la considération respectueuse que l’on témoigne à une personne. Ses synonymes sont : l’égard, le respect, mais les attitudes qui s’opposent à la déférence sont : l’effronterie, l’impolitesse, l’insolence.

Combien de fois nous arrive-t-il malheureusement de voir ce genre d’attitudes dans nos communautés ? Pourquoi certains chrétiens refusent-ils de soumettre ou d’obéir à leurs conducteurs, avec pour argument qu’ils ne sont soumis qu’à Dieu ?

Oui c’est vrai, Dieu est l’Autorité Suprême à laquelle nous devons tous être soumis, mais Il nous a aussi donné des leaders, des enseignants, des pères spirituels que nous devons considérer et respecter.

C’est un principe biblique et les exemples ne manquent pas dans la Bible : Moise et Josué, Eli et Samuel, Elie et Elysée, Gamaliel et Paul, mais aussi Paul et Timothée ; la liste est longue ! Alors sois assez humble pour reconnaître et accepter qu’au cours de ta marche chrétienne, tu auras besoin de leaders et de mentors !

3. Dieu est l’Autorité Suprême, les autres autorités (Président, Ministres, Policiers, Professeurs, Responsables, etc.) ne sont que des Hommes !

Romains 13 : 1-2 (NBS) « Que chacun soit soumis aux autorités établies ; car il n’y a pas d’autorité qui ne vienne de Dieu, et celles qui existent ont été instituées par Dieu. C’est pourquoi celui qui résiste à l’autorité s’oppose à l’ordre de Dieu ; ceux qui s’opposent attireront un jugement sur eux-mêmes. »

Comme nous venons de le lire, toute autorité a été instituée et établie par Dieu Lui-même. Notre Dieu est un Dieu d’ordre, et s’Il a choisi de procéder ainsi, ne nous croyons pas plus sages que Lui.

La pensée ici n’est pas de nous asservir ou de faire aveuglément tout ce qu’elles demandent (surtout si cela va à l’encontre de la Parole de Dieu). Non, la Bible nous exhorte justement à prier et intercéder pour elles, afin d’être gouvernés dans la paix, avec piété et honnêteté. (1 Timothée 2 : 1-2).

Comme tu as eu à le lire dans le passage de Romains 13, la non-soumission à ces autorités établies peut avoir des conséquences. En leur étant désobéissant, tu deviens aussi désobéissant à Dieu qui les a établies. Et lorsqu’on tombe dans la désobéissance et la rébellion, la protection divine n’est plus garantie.

Les temps dans lesquels nous sommes, nous poussent à nous croire auto-suffisants, au point de nier la nécessité d’une autorité. C’est un leurre, une séduction de l’ennemi. Car le diable, le père du mensonge, était le premier à avoir remis en cause l’autorité de Dieu ; et nous savons tous comment il a fini !

Ne nous laissons donc pas séduire par de fausses excuses ou de fausses doctrines. Ne nous croyons pas plus sages que Dieu non plus ! S’Il a estimé qu’on devait être sous l’autorité d’une personne, à différents niveaux ou dans divers domaines, nous devons simplement appliquer Ses principes.

La rébellion et l’orgueil sont deux choses tellement sournoises ; on croit être dans le vrai, mais on s’enlise de plus en plus dans le faux sans même s’en rendre compte ! J’aimerais, par cet article, te sensibiliser au fait que Dieu accorde de l’importance à l’autorité. Alors mon frère, ma sœur, sache qu’en respectant ces autorités, c’est aussi une manière pour toi de respecter et honorer la Sienne !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

3 comments

  1. Malheureusement de nos jours, la notion d’autorité est si mal comprise qu’elle pousse certains chrétiens à tomber dans la rébellion, sans s’en rendre compte d’une part, et des pasteurs qui se conduisent comme les autorités du monde. La brebis s’agite lorsqu’il y a une menace dans la bergerie. Quand le prédateur vient en vêtement de pasteur, il faut juste parfois quelque secondes pour s’en rendre compte. 1 Pierre chapitre 5 verset 2 à 3

  2. Romains 13:1-3 LSG , Romans 13:1-3 KJV
    Ce n’est pas pour une bonne action, c’est pour une mauvaise, que les magistrats sont à redouter. Veux-tu ne pas craindre l’autorité? Fais-le bien, et tu auras son approbation. Aucun gouvernement au monde fait de Dieu leur principale source de consultation. Quand un gouvernement est débordé par le crime, la tyrannie, et l’injustice, on est plus obligé bibliquement de se soumettre. ne sommes plus obligés bibliquement de nous soumettre. L’apôtre Paul a délibérément enfreint la loi. Actes 18:13. Parfois, les chrétiens doivent se rebeller contre l’homme pour obéir à Dieu. Quand Daniel a appris qu’il était contraire à la loi de prier Dieu, il a quand même prié (Daniel 6:10). Quand Meshach, Shadrach et Abed-Nego reçurent l’ordre de s’incliner devant la statue dorée de 90 pieds de Nabuchodonosor, ils enfreignirent la loi du roi en refusant de s’incliner (Daniel 3:18). Quand Hérode a ordonné aux 3 mages de revenir avec des informations sur l’endroit où se trouvait l’enfant Christ, ils ne sont pas revenus. Il faut un homme bon pour enfreindre les lois faites par des hommes méchants. Romains 13: 1-3 commande aux croyants d’obéir aux «puissances supérieures» tant que les dirigeants sont une terreur pour les mauvaises œuvres, et non pour le bien. Dieu est la puissance la plus élevée. Actes 5:29 déclare clairement … « Nous devons obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. »

    1. Bonjour,

      je vous remercie pour votre commentaire. Je me permets de vous citer un passage de l’article pour vous aider à mieux cerner la pensée ou le but de l’article:

      La pensée ici n’est pas de nous asservir ou de faire aveuglément tout ce qu’elles demandent (surtout si cela va à l’encontre de la Parole de Dieu). Non, la Bible nous exhorte justement à prier et intercéder pour elles, afin d’être gouvernés dans la paix, avec piété et honnêteté. (1 Timothée 2 : 1-2).

      Alors en tant que chrétiens, lumière du monde, nous avons aussi la responsabilité de prier et intercéder pour ces autorités (encore une fois établies par Dieu.) Comme mentionné plus haut, l’idée n’est pas de se conformer ou obéir aveuglément. En cela, comme vous l’avez dit à juste titre, Daniel ne l’a pas fait. Alors comme il a été relevé dans l’article, tant que ces autorités ne nous demandent pas de faire des choses qui vont à l’encontre de la Parole de Dieu, nous devons aussi apprendre à suivre les principes divins, tels que le respect de l’autorité.

      Soyez béni

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close