Search

Pourquoi se restreindre à un(e) partenaire de même foi?

Vous avez certainement entendu de la part de vos pasteurs ou autres autorités spirituelles que vous devez aspirer marier une personne chrétienne, quelqu’un qui aime Dieu plus vous. Est-ce une recommandation biblique?

 

Lorsque vous demandez à vos autorités spirituelles ce que Dieu dit concernant le choix d’un partenaire, elles vous diront de choisir une personne de la même foi que vous. Elles citeront sûrement le verset 2 Corinthiens 6.14 (LSG). « Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? Ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? » Or, dans cette lettre, Paul ne parlait pas de mariage, mais bien de mélanger les religions mondaines à la foi en Christ.
 
Toutefois, la recommandation que Paul fait aux Corinthiens pourrait aussi s’appliquer au mariage. Dans l’Ancien Testament, Dieu n’approuvait pas les mariages entre les fils de son peuple et les filles étrangères (Deutéronome 7.3-6, Esdras 10.10). Il est raisonnable de croire qu’Il n’a pas changé d’opinion. Grâce à Jésus, son peuple est un peu différent, mais le principe demeure. Si vous êtes nés de nouveau, que vous faites partie de son peuple, Dieu désire que vous choisissiez un partenaire du même peuple, donc, de la même foi.
 
Dans le chapitre 7 de première lettre aux Corinthiens, Paul donne toutes sortes de recommandations aux couples mariés et aux célibataires. Il ne dit pas que ceux qui ne se sont jamais mariés, et qui sont chrétiens, devraient seulement épouser des chrétiens. Mais lisez bien ce qu’il dit aux veuves. « Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant; mais si le mari meurt, elle est libre de se marier à qui elle veut; seulement, que ce soit dans le Seigneur. » (1 Corinthiens 7.39 LSG) Paul tient à préciser à la fin du verset « seulement, que ce soit dans le Seigneur », comme s’il était évident qu’un remariage devait se faire « dans le Seigneur », comme un premier mariage. Lorsque Paul parle des couples où l’un des partenaires est chrétien et l’autre ne l’est pas, il parle des couples où l’un des partenaires s’est converti après s’être marié. Il ne conseille aucunement aux chrétiens de se marier avec des non-croyants.
 
Il y a très peu de versets qui parlent des fréquentations et du choix d’un partenaire. Il faut donc passer par toutes ces explications pour arriver à discerner la volonté de Dieu. Mais si ces quelques versets ne vous convainquent pas, voici quelques raisons très logiques.
 
– Si vous êtes tous les deux à l’écoute du Saint-Esprit, vous aurez l’arbitre parfait lors de vos conflits. Vous avez un point de désaccord? Vous allez tous les deux en parler avec Dieu, chacun de votre côté. Dieu vous donnera la compassion pour considérer la position de votre partenaire et Il vous donnera la solution parfaite, satisfaisante pour tous les deux. Vous éviterez de vous blesser l’un l’autre, si vous vous reposez tous les deux sur le Saint-Esprit.
 
– Lorsque Dieu vous donne une parole particulière ou lorsque vous découvrez une vérité intéressante dans la Bible, vous devenez si joyeux que vous voulez la partager. Si votre partenaire ne peut pas comprendre vos découvertes, parce qu’il n’est pas chrétien (1 Corinthiens 1.18), votre joie s’éteindra rapidement. Pouvoir partager avec votre partenaire ce que vous découvrez, et pouvoir demander son opinion sur des passages plus difficiles est nécessaire à votre croissance en Dieu.
 
– Si vous désirez avoir des enfants, vous voudrez partager à vos enfants votre foi. Mais si votre partenaire ne vous supporte pas dans l’édification spirituelle de vos enfants, lorsqu’ils seront devant des doutes ou des moments de faiblesse, il leur sera beaucoup plus difficile de rester ferme dans leur foi (1 Corinthiens 15.33).
 
– Si votre partenaire n’est pas croyant, comment comprendra-t-il votre implication? Peut-être désirera-t-il aller passer toutes les fins de semaine dans une maison de campagne et il n’aimera pas votre désir d’aller à l’église le dimanche. Et si votre foi est très importante pour vous, vous passez certainement plus d’une journée à l’église. Un soir pour les pratiques de chorale, un autre pour de l’évangélisation ou des cours bibliques, en plus de votre assemblée du dimanche matin. Si votre partenaire ne partage pas votre foi, votre implication sera le sujet de grandes disputes dans votre couple.
 
– Garder les relations sexuelles pour le mariage seulement est une exigence déjà difficile à respecter pour les célibataires chrétiens. La bataille entre la chair et l’Esprit est souvent très intense, même pour ceux qui sont fermes dans leur foi. Alors, imaginez ceux qui n’ont aucune relation avec Dieu. Comment le Saint-Esprit pourrait-il les convaincre sur ce point? Ce sera certainement un des plus grands points de discorde.
 
– Vous avez été sauvés pour étendre Son Royaume, pour « faire de toutes les nations des disciples » (Matthieu 28.19-20 LSG). Cet appel sera très difficile à exécuter si votre partenaire ne partage pas votre foi!
 
Il y a probablement d’autres raisons très logiques qui vous viennent en tête. Et si vous demandez à Dieu qu’Il vous parle par sa parole, Il vous indiquera sûrement d’autres versets qui consolideront votre foi. Ne compromettez pas votre foi. Votre salut est plus important que votre statut social.

2 comments

    1. Bien qu’il y ait des similitudes entre les deux doctrines,il y a aussi des différences majeures, ce qui pourrait causer des conflits importants dans un couple. Aussi, il n’y a pas d’église protestante-catholique : une fois mariés, le couple devra choisir une église commune… Qui fera le compromis? La foi est la base d’un couple, la base de la famille, il est donc important de construire sur la même base.

Write a response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close