Search

Trading, forex, investissement en bourse : le Chrétien peut-il s’y adonner ? Quelles sont les limites ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Le trading est un mot anglais couramment utilisé en français pour désigner les opérations d’achats et de ventes effectuées sur les marchés financiers. Le forex quant à lui est l’abréviation du marché des changes (en anglais FOreign EXchange), le marché sur lequel une devise est convertie en une autre. L’objectif dans ce type d’activité est d’acheter un actif financier (une devise, une action, une obligation…) et de le revendre plus cher, pour dégager une plus-value.

Ainsi défini, cela ressemble à toute autre activité commerciale née du capitalisme dont le but est de faire du profit. La question de savoir si oui ou non un chrétien peut s’adonner à ce type d’activité ne devrait donc pas se poser dans ce cas. Si la question se pose, c’est parce que ce type d’investissement pourrait constituer des voies d’enrichissement au profit des autres ou s’apparenter à des jeux de hasard, choses contres lesquelles la bible nous met en garde (Hébreux 13.5 / Proverbes 13.11).

Les investissements en bourse sont-ils des jeux de hasard ?

Il y a-t-il une différence entre la bourse et le casino ou encore la loterie ? Nous pouvons penser que le fait d’acheter des actions dans l’espoir non garanti de voir leur valeur s’accroître soit une forme de jeu de hasard. Il existe cependant une différence entre la bourse et les jeux de hasard.

Les jeux de hasard sont à somme nulle : le gagnant empoche l’argent du perdant ; il n’y a aucune création de valeur. Le forex pourrait dans ce cas d’espèce s’apparenter à un jeu de hasard. Mais globalement, les investissements boursiers reposent quant à eux sur de la création de valeur. En investissant,  les investisseurs contribuent à l’économie en permettant aux entreprises de créer des produits et des services utiles, à forte valeur ajoutée. Il est pour cela important de choisir une bonne valeur dans laquelle investir.

Tout bon trader prend des décisions en s’appuyant sur un faisceau d’informations. Son analyse technique lui permet de s’appuyer sur de précieux indicateurs qui lui donnent des indices quant à la profitabilité d’une valeur et le moment propice pour effectuer une transaction. En ce sens, le trading se démarque des jeux de hasard du fait qu’il s’appuie sur des données scientifiques plus que sur une intuition, un coup de chance ou un «tuyau».

La Bible ne nous donne pas d’exemples d’enrichissement par de moyens légitimes. Elle n’indique pas les types de métier à faire ou ceux par contre à ne pas faire. Elle nous partage cependant des valeurs éthiques qui doivent conditionner nos orientations de carrière et plus loin nos différents choix de vie.

1 Corinthiens 10 : 23-24 (LSG) : « Tout est permis, mais tout n’est pas utile; tout est permis, mais tout n’édifie pas. Que personne ne cherche son propre intérêt, mais que chacun cherche celui d’autrui. »

Quelle éthique devons-nous avoir pour nos investissements boursiers ?

Pour investir en bourse, nous nous y prenons de plusieurs manières. Nous effectuons nos transactions nous-même en nous appuyant sur des chiffres, des graphiques, des conseils ou nous passons des ordres à des sociétés spécialisées (SGI), qui gèrent notre portefeuille. On oublie facilement que derrière ces chiffres, il existe des personnes qui peuvent subir en bien ou en mal les conséquences de nos choix.

Si nous investissons par exemple dans une entreprise qui fabrique et commercialise des armes, nous soutenons indirectement les ravages causés par ces armes. Il en est de même si nous achetons des titres d’une entreprise minière qui ne respecte pas les normes environnementales. Nous participons ainsi au développement de ses activités nocives pour l’environnement. On peut citer les entreprises qui travaillent dans l’industrie du tabac, de l’alcool, etc.

Il nous faut prendre un peu de temps pour nous informer sur l’entreprise dans laquelle nous souhaitons investir et nous assurer que ces investissements vont apporter plus de valeur au monde et non à notre seule personne.

De plus, ne prenons pas le risque de mettre nos familles dans des situations inconfortables à cause de nos investissements. De même qu’il est très facile de s’enrichir à la bourse, il est tout aussi rapide de tout perdre. Il nous faut donc investir que ce que nous pouvons nous autoriser à perdre sans hypothéquer l’avenir de nos enfants et notre équilibre familial (Ecclésiaste 5.13-14). La sagesse doit nous guider dans en tout.

Le chrétien peut au vu de tout ce qui précède investir en bourse si son but n’est pas de spéculer. Toutefois nos investissements doivent respecter nos valeurs, l’éthique chrétienne et préserver nos familles de revers.

Tout compte fait, seuls nos investissements spirituels auront de la valeur à la fin de notre vie (Matthieu 6 : 19-20). Quoique nous fassions, ne l’oublions pas !


PARTAGER L'ARTICLE SUR

5 comments

  1. Merci les amis pour ces encouragements.
    Que Dieu vous bénisse et continue de nous inspirer pour la gloire de son nom.

Write a response

Répondre à Frank Yem Annuler la réponse.

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close