Search

Comment faire quand notre famille ne comprend pas nos choix ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Je viens aborder avec toi, une question que la plupart d’entre nous jeunes vivons aujourd’hui: notre famille qui ne comprend pas nos choix. C’est un problème qui suscite parfois de vives tensions entre parents et enfants. Certaines familles se sont vues brisées et détruites à l’issue de vives altercations dues aux divergences de vision, d’opinion et aux incompréhensions suite à l’orientation que leur enfant a voulu donner à sa vie… Cependant, comment faire ou quelle attitude adopter face à une telle situation ?

1. Garde une attitude obéissante.

Ephésiens 6 : 1 (LSG) « Enfants, obéissez à vos parents, selon le Seigneur, car cela est juste. »

Ne fais pas de bras de fer pour t’imposer ou imposer tes choix à ta famille. Il est tout à fait normal que ta famille, principalement tes parents se préoccupent de ton devenir. Leur attitude parfois frustrante n’est pas dans l’intention de te blesser. Ils souhaitent avant tout te voir réussir dans le domaine qu’ils ont planifié pour toi.

C’est bien la raison pour laquelle ils veulent toujours avoir une certaine influence sur notre vie, nos choix et décisions. Tout parent qui met son enfant au monde a déjà en tête ce qu’il deviendra et il investit en lui en fonction. Comprends donc leur réaction quand tu décides, surtout après plusieurs diplômes obtenus, de suivre tes propres choix, ceux différents des leurs. Il est difficile voire même inacceptable pour des parents qui planifiaient pour leur fille/fils un métier noble, d’accepter qu’il devienne pasteur, artiste, danseur, etc. Très souvent, c’est en ce moment-là que commence le bras de fer entre parents et enfant.

Ne prends pas le risque de défier ta famille même si tu es convaincu que Dieu t’a parlé. Tu dois faire preuve de sagesse et rester soumis à la volonté de tes parents. Au-delà de toute la frustration que tu peux ressentir, sache que ton orientation les préoccupe beaucoup plus que tu ne le crois.

Je connais des jeunes gens fougueux et pleins de zèle, qui par manque de sagesse, ont imposé leur choix par la force à leur famille. D’autres, poussés par la colère se sont engagés dans cette voie avant le temps. Mais, ils ont dû revenir demander pardon à leur famille, afin d’avoir la bénédiction de leurs parents pour avancer. Bien évidemment, ils n’arrivaient pas à sortir la tête de l’eau parce qu’ils n’avaient pas bénéficié de la bénédiction de leurs parents. Ils ont perdu du temps et de l’argent pour certains; et d’autres leur vie. Ecoute ton père et ta mère afin que ta lampe ne s’éteigne point au milieu des ténèbres, nous prévient le sage Salomon. (Proverbes 20 : 20)

Que tu sois sous couverture parentale ou non, tu dois leur obéir et tenir compte de leurs avis. Ne méprise pas la parole de tes parents. Ecoute ce qu’ils te disent même si tu penses qu’ils ont tort, demeure obéissant. Honore-les ! Ton attitude pourrait incliner leur cœur en ta faveur.

2. Laisse Dieu faire.

Au-delà de l’attitude obéissante à avoir, tu dois prier pour confier ton projet au Seigneur. Quand Dieu est l’instigateur de ce que tu envisages de faire, tu réussiras à coup sûr. Une œuvre inspirée de Dieu finit toujours par triompher qu’importent les contestations. Crois, persévère dans la prière et laisse Dieu faire…

Ne cherche pas à t’imposer coûte que coûte face au refus de ta famille. Quand tu crois dans ton cœur que ce rêve qui te pousse à faire ce choix t’a été communiqué par Dieu, reste serein et confiant. Laisse Dieu faire. Quand les temps seront accomplis, Dieu Lui-même disposera toute chose. Proverbes 16 : 7 (LSG) « Quand l’Eternel approuve les voies d’un homme, Il dispose favorablement à son égard même ses ennemis. » Si Dieu peut disposer le cœur de tes ennemis lorsqu’Il approuve ton projet, ce n’est pas le cœur de tes géniteurs qui t’aiment qu’Il ne pourra pas incliner en ta faveur. Alors, laisse Dieu faire…

Parfois Dieu permet les oppositions pour te faire grandir et t’emmener à compter sur Lui et Lui seul. Afin que tu apprennes à bâtir ta relation avec Lui et que Sa gloire soit manifestée dans ta vie. Car Dieu ne partage pas Sa gloire. Il fera en sorte que personne ne dise: « c’est grâce à moi… ». Il arrive qu’on veuille s’appuyer sur la main humaine, sur les richesses ou les relations de sa famille, pour bâtir l’œuvre que Dieu nous inspire. Et c’est ce qui fait naître la colère et la frustration dans notre cœur. Laisse Dieu accomplir ce qu’Il a prévu faire selon qu’Il le veut.

Toutefois, travaille sans relâche. S’il arrive qu’ils t’autorisent sans vraiment te faire confiance, n’en sois pas blessé. Reste sérieux et intègre dans ton activité. Avec le temps, les résultats de tes efforts, les fruits de ta réussite obtenus par la grâce et la faveur de Dieu feront mentir tous leurs pronostics d’échec prononcés à ton égard. Ceux-là qui étaient tes détracteurs deviendront tes premiers admirateurs.

Pour terminer, je voudrais  laisser ces deux conseils:

  • Aux parents.

Chers parents, n’abusez pas de vos droits en imposant votre volonté à vos enfants. Il est vrai que vous donnez une éducation calquée sur le modèle que vous avez reçu. Mais, il est important d’adapter les situations selon l’époque et la pensée de Dieu. Qu’est-ce que Dieu veut pour chacun de vos enfants ? Vous devez le savoir.

Consacrez-leur du temps et priez pour eux. Communiquez avec vos enfants tout en ne niant pas leur droit. Parlez-leur avec bienveillance et amour. Prenez compte de leur désir. Disciplinez-les dans leur choix et décisions sans briser leur rêve. Recadrez-les dans leur choix sans toutefois, leur imposer votre volonté. Vos enfants ne sont pas nés pour réaliser vos rêves manqués. Dieu a un but bien précis à accomplir avec eux. Recherchez-le et aidez-les par vos prières et conseils à y arriver.

Ne les exposez pas ! Qu’importe la colère qui vous anime face à un quelconque désaccord. Montrez-leur de l’affection et soyez moins rigides. Trop de rigueur n’est pas bon. Trop de tolérance et de laisser aller n’est pas non plus à privilégier. Sachez faire la part des choses tout en appliquant la juste mesure.Sachez que votre attitude avec eux façonne leur attitude avec les autres et détermine leur comportement dans la société.

Soyez des parents honorables, en vous gardant de faire ce que dit: Colossiens 3 : 21 (LSG) « Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. »

  • Aux enfants.

Ne cessez pas d’honorer vos parents même si vous n’approuvez pas leur position. Faites taire vos émotions, et vous vous rendrez compte que c’est par amour qu’ils agissent ainsi. Ils le font parce qu’ils se préoccupent de votre avenir. Ils souhaitent que vous réussissiez. Raison pour laquelle ils veulent s’assurer de vous voir emprunter un chemin qu’ils connaissent ou maîtrisent. Au-delà de tout, ils veulent vous faire éviter certains pièges de la vie et des erreurs qu’eux-mêmes n’ont pu éviter lorsqu’ils avaient votre âge. Jetez un regard en arrière et observez tous les sacrifices consentis pour vous scolariser, vous nourrir, vous soigner, vous vêtir… Mettez-vous à leur place et vous comprendrez leur position. Soyez tolérants et aimez-les !Proverbes 23 : 22 (LSG) « Ecoute ton père, lui qui t’a engendré, Et ne méprise pas ta mère… »   


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close