Search

Comment gérer les conflits dans un couple chrétien ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Dieu a jugé qu’il n’est pas bon que l’Homme soit seul et lui fit une aide semblable (Genèse 2:18). La Bible déclare :

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme et les deux deviendront une seule chair. » Éphésiens 5:31 (LSG).

Oui, l’homme et la femme sont complémentaires, ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre et sont prédestinés à s’unir. Et la volonté de Dieu c’est qu’en tant que maris et femmes nous puissions nous accorder en tout temps.

Cependant, malgré toutes les bonnes intentions que nous pouvons avoir, des conflits peuvent éclater au sein de notre union. Comment y faire face ? C’est ce que nous allons découvrir à travers quelques clés pratiques nous permettant non seulement de mieux appréhender ces affrontements, de les éviter et d’en sortir. 

Renoncer à soi

Le mariage est un engagement à ne pas prendre à la légère. Au-delà d’une union devant les hommes, il s’agit d’un acte de foi que nous posons devant Dieu. Franchir le pas n’est pas une décision facile à prendre, car cela implique un investissement et surtout un renoncement à soi. Oui, car désormais tu n’es plus seul, mais tu vas partager le quotidien d’une autre personne ; une personne qui a des antécédents, un passé, qui a reçu une éducation différente de la tienne, qui a des attentes, des besoins propres à elle, etc.

Tu dois prendre conscience que tu ne dois pas chercher à te mettre en avant, à faire passer tes préoccupations en premier, mais faire des besoins de ton conjoint une priorité. Oui c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est essentiel si tu souhaites connaître un mariage paisible. Que tu sois un homme ou une femme, tu seras amené à faire régulièrement une introspection et travailler sur ta personnalité afin de devenir un mari ou une femme selon le cœur de Dieu. Que nous dit la bible à ce sujet ?

« Femmes soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ; car le mari est le chef de la femme comme Christ est le chef de l’église » Éphésiens 5:23 (LSG).

Ma sœur, je t’invite relire ce verset, à le méditer et à le mettre en application. Tu comprendras alors que ce verset ne diminue en rien ta personnalité, mais au contraire, te montre la position que tu dois occuper dans ton foyer. L’homme est le chef de famille, l’autorité, mais cela ne signifie pas qu’en tant que femme ton rôle est moindre et que tu n’as aucune valeur. Tu es indispensable au sein de ton couple et es appelée à œuvrer à être un instrument de paix, de bonheur.

« Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Église et s’est livré Lui-même pour elle » Éphésiens 5:25 (LSG).

En ce qui te concerne mon frère, la Parole mentionne le fait que tu es certes à la tête de ton foyer, mais à l’image de notre Seigneur Jésus-Christ qui a aimé l’Église tu dois également aimer ta femme, avoir de la considération pour elle, t’impliquer, t’investir dans ta relation avec elle et faire d’elle (après Jésus) ta priorité. Jésus est notre socle commun et nous ne devons pas négliger Sa présence parmi nous. Découvrons pourquoi Jésus doit être notre pilier.

Inviter Jésus à régner dans notre couple et demander l’assistance de Son Esprit

En tant qu’enfants de Dieu avant de nous engager dans le mariage, nous sommes passés par les eaux du baptême. Cet acte symbolique par lequel nous avons témoigné notre amour à notre Seigneur Jésus et par lequel nous avons scellé notre alliance avec Lui. Dès lors, nous avons fait de Lui le centre de nos vies et L’avons placé au cœur de toutes nos entreprises.

De ce fait, il est tout à fait normal après notre mariage de L’inviter à siéger au sein de notre ménage, d’en devenir la fondation et d’en prendre le contrôle. Étant l’auteur de notre existence et de nos projets, nous avons pleinement conscience que sans Lui nous ne pouvons aboutir à quoi que ce soit, notamment bâtir un foyer (solide) stable et une relation durable.

« Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais. » Jérémie 1:5 (LSG).

A la moindre difficulté que nous rencontrons, nous ne devons pas essayer de compter sur notre propre raisonnement, nos propres forces, mais nous accorder dans la prière et nous attendre à notre Seigneur.

« Je vous dis aussi, que si deux d’entre vous s’accordent sur la terre, tout ce qu’ils demanderont leur sera donné par mon Père qui est aux cieux. » Matthieu 18:19 (FMAR).

Rien ne Lui est impossible comme le déclare la Parole : « tout est possible à celui qui croit » Marc 9:23 (LSG). Les conflits font partie de notre existence ; ils peuvent être temporaires, mais ne doivent pas perdurer dans le temps. Et en tant que chrétiens, nous avons reçu l’Esprit du Seigneur.

« Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, Il vous conduira dans toute la vérité ; car Il ne parlera pas de Lui-même, mais Il dira tout ce qu’Il aura entendu, et Il vous annoncera les choses à venir » Jean 16:13 (LSG).

Mon frère, ma sœur, le Saint-Esprit doit devenir Ton meilleur allié et Ton guide au cours de ton mariage. Il va te révéler la direction à suivre face à une situation que tu ne peux résoudre humainement. Raison pour laquelle tu dois Lui demander Son assistance et t’en remettre totalement à Lui. Car en plus de te prodiguer des conseils dans l’attitude à adopter, les décisions à prendre, Il va te remplir de sagesse lorsque tu seras amené à communiquer avec ton conjoint.

Privilégier le dialogue, la communication.

Nous sommes des êtres relationnels, des êtres communicants. Et c’est la raison pour laquelle nous avons souvent des divergences au niveau de notre comportement, de notre façon de penser. Comme je le disais, nous venons d’horizons divers, nous avons des antécédents différents.

Mais le meilleur moyen, qui peut paraître paradoxal, c’est de se confronter l’un à l’autre, non physiquement bien entendu, mais oralement. Lorsque nous nous posons des questions sur notre conjoint, sur son passé, sa famille, sa personnalité, sur certains de ses agissements, il ne faut pas hésiter à lui en parler afin d’obtenir des réponses.

Il est important d’établir un climat propice au dialogue. Il ne faut jamais laisser le doute ou la suspicion nous envahir et prendre une tournure qu’on ne pourra contrôler. De même, nous devons faire preuve de transparence vis-à-vis de notre conjoint et lui parler ouvertement de notre vécu avant de le connaître, si nous ne l’avons pas fait avant ou pendant nos fiançailles.

« Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière » Éphésiens 5:8 (LSG).

Parce que sur le long terme, les non-dits quels qu’ils soient, deviennent sources de conflits. Par ailleurs, lorsque surviennent les difficultés au sein de ton couple, prends du recul, prie et avec l’aide du Saint-Esprit, parles-en à ton conjoint. Privilégie toujours le dialogue avec ton conjoint au lieu des discussions, commérages avec tes amis. Car les premiers concernés par ces désaccords sont ton époux (se) et toi et non des personnes extérieures.

De plus, tu dois apprendre à faire preuve d’humilité et de maturité en reconnaissant tes torts et demander pardon à ton conjoint lorsque c’est nécessaire : « Si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement » Colossiens 3:13 (LSG).

Enfin, tu dois préserver ton couple. Tout ce qui s’y passe doit rester entre vous, et cela commence par les différends que ton conjoint et toi pouvez rencontrer. Et si vous avez besoin d’aide, ayez recours à des personnes de confiance, qui ne soient pas une pierre d’achoppement pour votre couple.

S’éloigner de toute personne toxique et s’entourer de personnes sages et bienveillantes

Il est écrit dans la Bible : « Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs » 1 Corinthiens 15:33 (LSG).

Mon frère, ma sœur, tu dois prier quotidiennement afin de demander le discernement dans tes différentes relations. Au cours de ton mariage, tu vas rencontrer des personnes qui prétendent être de véritables amis, mais qui nourrissent de mauvaises intentions dans leur cœur à ton égard et ne seront malheureusement pas d’un bon conseil. Au lieu de t’aider à résoudre une situation, elles vont l’envenimer. Alors, fais preuve de sagesse et évite de te livrer à n’importe qui sous prétexte d’une quelconque amitié.

« Éternel, mets une garde à ma bouche, veille sur la porte de mes lèvres » Psaumes 141:3 (LSG).

Côtoie des personnes qui font preuve d’objectivité, qui sont bienveillantes et une source de bénédiction. Car fréquenter et écouter des personnes insensées et nuisibles sur le long terme peut te porter préjudice, nuire surtout à ton couple et te pousser à te séparer de ton conjoint.

« Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint »Marc 10:9 (LSG).

Pour finir et en résumé, je dirai :

« L’amour est patient, il est plein de bonté ; l’amour n’est pas envieux ; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité ; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » 1 Corinthiens 13 : 4-7. (NEG79)

Tu dois faire équipe avec ton conjoint : Tu dois accepter ses différences, faire des concessions, exercer ta patience, ton discernement dans tes décisions, tes choix et tes relations. Nous devons porter les fardeaux les uns des autres : Nous accorder dans la prière et nous attendre à Dieu.

« Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari » Éphésiens 5 : 33 (LSG)


PARTAGER L'ARTICLE SUR

2 comments

  1. Bonjour, qui est l’auteur s’il vous plaît car il y a des publicités juste après, c’est assez confus merci

    1. Il n’y a pas de publicité sur le site. A la fin de chaque article il y a des suggestions sur la même thématique à priori. Vous trouverez l’auteur juste en dessous. Merci

Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close