Search

Comment ne pas laisser la douleur et la peine prendre le dessus ?

PARTAGER L'ARTICLE SUR

Être envahi(e), submergé(e), à bout de souffle, ne plus savoir comment sortir la tête de l’eau … Oui, je te parle bien de cette sensation étouffante, celle qui a déjà pris au moins le dessus une fois, sur chacun d’entre nous. Cette sensation qui transperce ton cœur et ton âme, celle qui nous fait saigner, pleurer, crier … c’est bien ça, dis-moi à quel point as-tu déjà eu mal ? À quel point la douleur et la peine ont-elles déjà pris le dessus ? Ça ne s’explique pas me diras-tu sûrement, et je te crois, c’est pour ça que nous allons plutôt chercher comment ne pas laisser douleur et peine prendre le dessus dans nos vies.

L’intérêt des épreuves.

Jean 16 :33 (LSG) « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en Moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, J’ai vaincu le monde. »

Lorsque l’on marche avec Christ et qu’on se réfère à Son propre parcours, on se rend compte des épreuves et des sacrifices qui peuvent survenir tout au long du chemin à Ses côtés. On s’aperçoit également que bien évidemment, il y a un principe de cause à effet qui s’opère et que peine, douleur et incompréhension peuvent en découler spontanément. Dans ces moments, il est primordial de se souvenir que si d’autres sont passés par ces chemins de douleurs et de peine et en sont sortis plus forts, il n’y a pas de raison que nous ne fassions pas de même.

1 Corinthiens 10 :13 (LSG) « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation Il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. »

Quand on est au cœur d’évènements déstabilisants et attristants dans nos vies, on entend souvent dire que Dieu permet ces choses afin de nous enseigner, ou encore, de nous permettre de grandir. C’est sous cet angle qu’à des moments, il faut percevoir les situations qui nous troublent afin de ne pas les laisser gagner de l’emprise sur notre état d’esprit sur le long terme: les épreuves sont là pour nous apprendre, pour nous permettre de développer notre puissance à travers notre dépendance à Christ. Parce que oui, tout réside là, la possibilité de ne pas laisser douleur et peine prendre le dessus se trouve dans la relation que nous entretenons avec Dieu et Son Saint-Esprit.

Le secours du Saint-Esprit.

Zacharie 4:6 (LSG) « Alors il reprit et me dit: C’est ici la Parole que l’Éternel adresse à Zorobabel: Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par Mon Esprit, dit l’Éternel des armées. » 

C’est par la grâce du Saint-Esprit qui vit en nous que nous pouvons trouver force et courage pour affronter les moments douloureux, sans nous laisser envahir par les émotions et les situations. Ce n’est pas par nos propres forces que nous pouvons y arriver, comme tout ce que nous accomplissons dans nos vies, c’est par Sa volonté, Sa grâce et Sa miséricorde que nous réalisons l’impossible. Plus que jamais dans les moments douloureux, nous avons besoin de dépendre de Lui pour nous focaliser sur les jours meilleurs et pour accueillir chaque épreuve comme un enseignement.

1 Pierre 1: 6-7 (LSG) « C’est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu’il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par divers épreuves, afin que l’épreuve de votre foi, plus précieuse que l’or périssable (qui cependant est éprouvé par le feu) ait pour résultat la louange, la gloire et l’honneur, lorsque Jésus-Christ apparaîtra. »


PARTAGER L'ARTICLE SUR
Write a response

Laisser un commentaire

Close
Your custom text © Copyright 2018. All rights reserved.
Close